Les défauts de réfraction

Dernière mise à jour 30/06/21 | Article
bv_infographie_defauts_refraction
Une vision normale (emmétropie) permet de voir nettement des objets proches ou lointains. Lorsque l’image apparaît floue ou déformée, on parle de défaut ou vice de réfraction. L’image, à cause d’une anatomie particulière de la cornée, du cristallin ou de la longueur de l’œil, ne se focalise alors plus parfaitement sur la rétine mais trop en avant ou en arrière de celle-ci. Le point sur les troubles les plus courants.

D’ici 2050 une personne sur deux sera myope1. Un phénomène favorisé par la sédentarisation et une utilisation excessive de la vision rapprochée.

La myopie

Elle survient lorsque la focalisation se fait en avant de la rétine. Cela peut être la conséquence de deux mécanismes: soit une anatomie de l’œil trop longue (on parle de myopie axile), soit un système cornée/cristallin qui focalise trop fortement les rayons lumineux atteignant l’œil.

Comment voit un myope? La vision est floue de loin, mais relativement nette de près.

L’hypermétropie

L’image se focalise derrière la rétine. L’œil parvient cependant à compenser, grâce au muscle ciliaire qui aide le cristallin à se bomber, pour ramener l’image sur la rétine. Mais ce système accommodatif perd de sa puissance en vieillissant. Si les enfants parviennent très bien à compenser un certain degré d’hypermétropie, ce n’est pas le cas chez les personnes âgées.

Comment voit un hypermétrope? La vision de loin est bonne, mais l’effort demandé pour l’accommodation, parfois trop important, entraîne une vision floue de près. Cela peut aussi engendrer une fatigue visuelle importante à l’origine de maux de tête.

L’astigmatisme

Alors qu’une cornée normale est parfaitement arrondie, elle possède, en cas d’astigmatisme, une incongruence de courbures qui lui donne un aspect de ballon de rugby. La focalisation se fait alors en deux temps, en avant ou en arrière de la rétine.

Comment voit un astigmate? L’image peut apparaître floue et semble déformée, en particulier en vision périphérique.

La presbytie

Il s’agit d’un mécanisme similaire à l’hypermétropie. À partir d’un certain âge, le cristallin – qui se bombe sous l’action du muscle ciliaire pour faire le focus de près – se rigidifie.

Comment voit un presbyte? La vision de près est floue et contraint à reculer l’objet pour mieux le voir. C’est un trouble lié à l’âge qui concerne tous les individus, généralement à partir de 40 à 50 ans.

Le saviez-vous?

La plupart du temps, les deux yeux voient à l’identique, mais parfois, chacun d’eux peut avoir un défaut de vision qui lui est propre. On parle alors d’anisométropie, qui, lorsque la différence de réfraction entre les deux yeux est marquée, peut entraîner une différence de grandeur des images qui se forment sur la rétine: l’aniséiconie. Le cerveau n’arrive pas à synchroniser les deux images qui lui parviennent. Le risque est que l’un des deux yeux prenne l’ascendant sur l’autre, d’où l’importance d’une correction précoce, notamment chez les enfants.

_________

1. Brien A Holden, et al. «Global prevalence of myopia and high myopia and temporal trends from 2000 through 2050», Ophthalmology 2016:1036-42.

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Problèmes de peau
Vitilgo

Traitée à temps, la progression du vitiligo peut être ralentie

Avant tout considérée comme un problème esthétique, cette maladie de la pigmentation cutanée est souvent...
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
bv_dossier_ophtalmologie_2.0

Ophtalmologie 2.0: ces innovations en passe de transformer les soins de demain

Depuis une vingtaine d’années, les progrès que connaît l’ophtalmologie sont incessants. Lasers, injections oculaires, premiers implants ont révolutionné la prise en charge de pathologies comme la myopie ou la cataracte. La suite, elle, s’annonce spectaculaire. Intelligence artificielle, implants rétiniens high-tech ou encore thérapie génique se préparent. Coup de projecteur sur ce qui nous attend avec les équipes de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin.
BV02_infographie_strabisme

Le strabisme

Constant, intermittent, présent dès le plus jeune âge ou apparaissant à l’âge adulte, le strabisme peut avoir des causes multiples. Dans tous les cas, une consultation chez un ophtalmologue s’impose.
BV02_prévention_fatigue_oculaire

Comment éviter la fatigue oculaire?

Rien de tel que de lire ou de rester devant un écran pendant des heures pour fatiguer nos yeux. Des gestes simples permettent de les préserver.
Videos sur le meme sujet

Du placenta pour réparer la cornée

Huma Khamis s'intéresse aux utilisations médicales du placenta, en particulier dans le domaine de l'ophtalmologie.

Quand les sciences redonnent la vue

Charlie Dupiot se penche sur deux projets de recherche qui veulent aider des personnes aveugles à dépasser leur handicap.

Zoom sur la myopie pédiatrique

La myopie est en nette augmentation un peu partout dans le monde.
Symptômes sur le meme sujet
Un zoom sur un oeil

Vue qui baisse

Je vois moins bien
Un oeil rouge

Œil rouge

J’ai l’œil rouge / mal à l’œil
Une bibliothèque

Vision déformée

Je vois tordu