Zoom sur l’oreille externe

Dernière mise à jour 13/10/20 | Article
pulsations_organe_oreille
A la fois organe de l’ouïe et objet d’ornements, l’oreille externe est la porte d’entrée d’un système très élaboré qui renferme encore bien des secrets. Vulnérable, elle peut être sujette à des maladies ou infections. Voyage au cœur sinueux de l’oreille.

En chiffres

466 En millions, le nombre de personnes souffrant d’une déficience auditive dans le monde.

80% On estime que plus de 80% des enfants de 3 ans ont déjà présenté une otite moyenne aiguë.

0,22 Nos oreilles grandissent d’environ 0,22 mm par an. En vieillissant, le cartilage de l’oreille se distend peu à peu.

Un merveilleux récepteur

La fonction première de l’oreille externe est de recevoir les sons et de faciliter leur localisation. Sa structure permet une légère amplification de ces derniers, qui sont transmis au tympan et à l’oreille moyenne via le conduit auditif. Organe vulnérable, l’oreille doit faire l’objet d’une hygiène appropriée pour minimiser les risques de problèmes.

Prendre soin de ses oreilles

On dit souvent que l’oreille possède des propriétés autonettoyantes. En effet, le conduit auditif externe est parsemé de poils protecteurs et doté de glandes qui fabriquent le cérumen. Cette matière visqueuse possède un rôle protecteur contre la prolifération bactérienne et permet de capturer les poussières engouffrées dans l’oreille, leur empêchant ainsi l’accès au tympan. Selon les individus, la qualité et la quantité de sécrétion du cérumen varie. Sans symptôme particulier, le soin des oreilles se limite à nettoyer la partie externe: le pavillon et l’entrée superficielle du conduit. Un nettoyage plus profond peut au contraire favoriser la formation d’un bouchon de cire. L’insertion profonde de tout objet dans l’oreille comporte également le risque de blesser le tympan.

L’extérieur est aussi à surveiller

Ce n’est pas parce qu’elle est visible que la partie extérieure de l’oreille est épargnée par les infections… au contraire. Une douleur, rougeur, démangeaison ou un écoulement sont parfois le signe d’une inflammation du pavillon, comme une périchondrite ou un érysipèle. Ceux-ci peuvent être consécutifs à une coupure, une piqûre d’insecte, un piercing, etc. Il est conseillé de recourir lors de piercing à un ou une spécialiste qualifié·e utilisant du matériel approprié, et de nettoyer correctement la zone dans les jours qui suivent, afin d’éviter toute complication. Enfin, en cas d’apparition d’une tache, d’un grain de beauté atypique ou d’une lésion anormale sur le pavillon, il est recommandé de consulter un ou une médecin pour écarter une éventuelle tumeur dermatologique de l’oreille.

Les différents maux de l’oreille

Certains signes doivent amener à consulter: gêne, prurit (démangeaisons), écoulement (otorrhée), douleurs (otalgie), ou encore perte d’audition (hypoacousie), parfois due à un bouchon de cire. En principe, un simple nettoyage résout ce problème et, chez certaines personnes, un contrôle régulier chez un oto-rhino-laryngologiste (ORL) évite une récidive. Ceci est particulièrement important pour les porteurs et porteuses d’un appareil auditif. La douleur d’oreille, l’écoulement et une légère baisse de l’audition sont quant à eux les symptômes cardinaux d’une otite externe, une infection du conduit auditif externe. Elle est aussi appelée «otite du baigneur». Elle est en effet souvent due à une infection provoquée par un élément extérieur, comme de l’eau, qui entraîne une inflammation de la peau de ce conduit. De l’eczéma – ou dermatite – peut également toucher la peau du conduit auditif externe, provoquant des démangeaisons importantes. Les causes peuvent être multiples et après exfoliation du conduit, l’ORL peut prescrire des corticoïdes locaux pour soulager la zone. En cas de persistance de symptômes tels qu’une douleur, un prurit ou un écoulement, un contrôle est nécessaire pour écarter une néoplasie (tumeur) du conduit auditif externe.

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Environnement
savoir_enfant_vers

Comment savoir si mon enfant a des vers?

Rien que les imaginer fait grimacer. Pourtant, les vers intestinaux sont largement répandus dans la population....
Lire la suite
Fièvre
Sept éternelles questions sur la fièvre

Sept éternelles questions sur la fièvre

Frissons et sensations de chaleur, lequel d’entre nous n’a jamais connu les désagréments de la fièvre?...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_zoom_sein

Zoom sur le sein

Symbole de la féminité, le sein possède la particularité d’être grandement influencé au cours de la vie par les hormones. Son fonctionnement est aussi fascinant que sa taille et ses formes sont diverses. Ces dernières ne jouent aucun rôle sur la santé ou la capacité d’allaiter.
BV_infographie_influx_nerveux

Le chemin de l’information visuelle dans le cerveau

Pour qu’une information perçue soit traitée par le cerveau, elle suit d’abord un long chemin à travers l’œil, puis le nerf optique, jusqu’au cortex visuel.
BV_zoom_iris

Zoom sur l’iris

En se contractant et en se dilatant, cette membrane colorée modifie la taille de la pupille en fonction de la luminosité.
Videos sur le meme sujet

Quand le caca va, tout va !

Rien de plus naturel et universel que le caca, mais il inspire le dégoût et le rejet bien au-delà des cultures.

Quand le caca va, tout va !

Rien de plus naturel et universel que le caca, mais il inspire le dégoût et le rejet bien au-delà des cultures.

Le corps humain est étrange

Il y a des choses à propos de nos corps qui sont parfois intrigantes et à propos desquelles on a souvent des questions.