Une success story (in)ouïe

Dernière mise à jour 25/11/11 | Article
Oreille
Les HUG ont joué un rôle pionnier dans le développement des implants cochléaires. Cette invention rend possible la communication orale pour 90% des personnes atteintes de surdité totale.
Implant cochléaire
Implant cochléaire - échelle

En 1985, on criait au miracle. En 2011, l’implant cochléaire est devenu une opération de routine. Chaque année aux HUG, une vingtaine de patients retrouve l’ouïe grâce à cette merveille de micro-technologie. A Genève, quelque 200 enfants vivent aujourd’hui avec un implant. Dans le monde, on compte environ 200'000 personnes implantées. « C’est une vraie success story ! », se réjouit le Pr Marco Pelizzone, physicien aux HUG et responsable du centre romand d’implants cochléaires. Il est d’autant plus fier de cette réussite que l’Hôpital genevois, en collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis), a joué un rôle pionnier dans l’élaboration de cette prothèse auditive électronique. L’implant cochléaire permet de retrouver la communication orale dans plus de 90% des cas de surdité profonde. Pour qu’il soit efficace, il suffit que le nerf auditif et les zones du cerveau qui traitent l’audition fonctionnent normalement, ce qui est le cas pour la grande majorité de surdités totales.

Bien entendu, les 24 électrodes du dispositif ne restituent pas les sons avec la même finesse que les 3000 cellules nerveuses d’une cochlée saine.

Six octaves

Mais l’essentiel est là. Un patient implanté pourra communiquer avec son entourage – même si l’apprentissage peut prendre parfois plusieurs années, comme dans le cas d’un enfant sourd de naissance. En revanche, il lui sera plus difficile d’apprécier les subtilités d’un concerto de Mozart. « Contrairement à la musique, la parole couvre un signal à large bande, de 80 à 6000 Hertz. C’est six octaves sur un piano. Elle résiste donc très bien aux perturbations et déformations sonores », explique le Pr Pelizzone. Après la pose de l’implant, l’équipe des HUG accompagne le patient pour l’aider à utiliser au mieux sa nouvelle perception auditive. Elle assure son suivi médical, logopédique et psychologique. La plupart des enfants implantés peuvent être scolarisés à l’école ordinaire. Certains iront même à l’université. « Le bénéfice ne se mesure pas en comparant le patient à une personne dont l’audition est normale. Mais par rapport à sa situation de départ, celle d’une absence complète de communication orale », souligne le Pr Pelizzone.

En 1994, le centre des HUG est devenu officiellement le Centre romand d’implants cochléaires. En 2006, une antenne a été ouverte au service ORL du CHUV.

Première mondiale aux HUG

Fin 2010, en première mondiale, l’équipe du Pr Jean-Philippe Guyot, médecin-chef du service d’ORL et de chirurgie cervicofaciale, a démontré la faisabilité d’un implant vestibulaire. De quoi s’agit-il ?
Le système vestibulaire gère la perception du mouvement et de l’orientation. Un dysfonctionnement de ce système provoque des pertes d’équilibre et perturbe la vision en mouvement. « Nous avons démontré qu’il est possible de générer des réflexes d’équilibre par un capteur de mouvement, placé sur la tête du patient, relié à un implant. A l’avenir, nous pourrons pallier la déficience vestibulaire et supprimer les symptômes typiques
de cette affection », indique le Pr Jean-Philippe Guyot

Source

Pulsations - juillet-août 2011 / Photos : Julien Gregorio / Phovea

Article original: http://www.hug-ge.ch/_library/pdf/Actualite_sante/Journale_Pulsations_07_2011/p08_13_DOSSIER.pdf  

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Problèmes de peau
decide_lave_plus_cheveux

C’est décidé, je ne me lave plus les cheveux!

La tendance s’est répandue comme une traînée de shampoing sec sur le Web. Appelée no poo, elle consiste...
Lire la suite
Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
complications_otite_enfant

Repérer les complications de l’otite chez l’enfant

Chez l’enfant, les complications de l’otite moyenne aiguë peuvent être graves. Reconnaître les symptômes est essentiel dans la pose du diagnostic et le traitement.
acouphenes_voir_illusions

Acouphènes: il est désormais possible de voir ces illusions auditives

Le résultat spectaculaire obtenu par une équipe de chercheurs américains laisse espérer de nouvelles avancées dans la prise en charge des personnes souffrant de ce trouble handicapant de l’audition.

Douloureuses otites

Votre enfant a mal à l’oreille, un rhume depuis quelques jours, voire de la fièvre? Il souffre peut-être d’une infection de l’oreille moyenne, plus connue sous le nom d’otite. Les conseils pour la soulager et la soigner avec les Prs Annick Galetto-Lacour et Alain Gervaix, auteurs du guide pratique «Allô Docteur, mon enfant est malade»!
Videos sur le meme sujet

Le neurofeedback contre les acouphènes

Catherine Erard s'intéresse à un nouveau traitement, en phase de test, contre les acouphènes: Le neurofeedback.

Zoom sur des symptômes soudains, temporaires et surprenants

Surdité, paralysie faciale… certains symptômes apparaissent avant de disparaître aussi soudainement qu’ils étaient apparus.

Quand les implants cochléaires ne fonctionnent pas

Les implants cochléaires, ces prothèses électroniques qui permettent aux personnes sourdes de recouvrer l’audition, ne fonctionnent pas chez presque un patient sur dix.