Zoom sur la transpiration

Dernière mise à jour 13/07/22 | Article
PULS_infog_transpiration
Déclenchée par le stress, l’activité physique, la fièvre ou encore par certains médicaments, la transpiration est un phénomène normal indispensable à l’organisme. Elle sert notamment à réguler la température corporelle en évacuant la sueur par les pores de la peau. Quand elle en fait trop, elle peut affecter la qualité de vie.

En chiffres

99% La proportion d’eau constituant la sueur.

2 à 4millions Le nombre de glandes sudoripares réparties sur la peau.

Deux mécanismes distincts

Les glandes sudoripares, situées dans le derme de la peau, sont à l’origine de la sueur. Elles sont de deux sortes:

Les glandes apocrines

  1. Sous l’effet de l’émotion ou d’une activité physique… Le système nerveux sympathique se mobilise et active les glandes apocrines.
  2. Transpiration localisée. Une sueur composée d’eau, d’ammoniac et de stéroïdes est sécrétée. La peau s’humidifie au niveau des zones comprenant les glandes apocrines (aisselles, aréole mammaire, région génitale).
  3. Sueur odorante. La sueur permet aux bactéries présentes sur la peau de proliférer. Se dégage alors une odeur plus ou moins intense selon les personnes.

Les glandes eccrines

  1. En cas d’activité physique, de fièvre, ainsi qu’en continu… L’hypothalamus (glande située dans le cerveau) enclenche des processus de thermorégulation et active les glandes eccrines.
  2. Transpiration générale. Une sueur composée d’eau, d’acide lactique et de sels minéraux (sodium notamment) est sécrétée. Les glandes eccrines étant réparties sur toute la surface du corps, la transpiration est générale.
  3. Sueur peu odorante. La sueur sécrétée ne favorise pas la prolifération des bactéries. La transpiration est peu odorante.

Zoom sur les glandes apocrines

Annexées aux poils, les glandes apocrines produisent une sueur au pH basique. Leur rôle est encore mal connu: elles interagiraient dans l’attraction sexuelle, mais a priori peu dans la thermorégulation.

Présentes dès la naissance, elles ne s’activent qu’à la puberté.

Zoom sur les glandes eccrines

Chargées de réguler la température corporelle, les glandes eccrines sécrètent en continu de la sueur (environ 200ml/h à 18°C). En cas de hausse de la température (activité physique par exemple), la production de sueur s’intensifie.

Elles sont présentes et actives dès la naissance.

Troubles de la transpiration

La sueur peut être le siège de plusieurs dysfonctionnements parmi lesquels la transpiration excessive (hyperhidrose), l’absence de transpiration (anhidrose), la sueur malodorante (bromhidrose) et la sueur colorée (chromhidrose). Zoom sur deux d’entre eux.

Transpiration excessive ou hyperhidrose

Susceptible de toucher le corps dans son ensemble ou seulement certaines régions (le plus souvent mains, pieds et aisselles), l’hyperhidrose peut être très invalidante et à l’origine d’une souffrance quotidienne (honte, isolement social, etc.). Elle toucherait jusqu’à 3% de la population.

Causes possibles: idiopathique (cause non identifiée), neurologique, hormonale (ménopause par exemple), tumorale, médicamenteuse.

Traitements:

•     Prise en charge de la cause, si possible.

•     Application d’antitranspirants à base de sels d’aluminium.

•     Ionophorèse (technique utilisant un léger courant électrique).

•     Injection locale d’acide botulique.

•     Oxybutynine (médicament diminuant la contraction des glandes sudoripares).

Sueur malodorante ou bromhidrose

Plainte fréquente, la sueur malodorante peut être le signe d’un problème.

Causes possibles:

•     Pullulation microbienne en lien avec une mauvaise hygiène corporelle.

•     Consommation d’aliments tels que l’ail et l’oignon.

•     Déficit enzymatique (à l’origine par exemple d’une odeur corporelle de poisson et d’urines dans le «fish odor syndrome»).

Prévention: un lavage adéquat et régulier, associé si besoin à l’usage de déodorants (contenant pour la plupart des molécules antiseptiques), limite la prolifération microbienne.

_______

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Bronzage et coup de soleil
Crèmes solaires

A quoi correspondent les indices des crèmes solaires?

A chaque crème solaire son indice: ce sont les fameux 15, 30, 50 que l'on peut lire sur les emballages....
Lire la suite
Piqûres d'insectes
Allo_Dr_pique_guepe

Allô Docteur, mon enfant a été piqué par une guêpe

Que faire si votre enfant a été piqué par une guêpe, un frelon ou une abeille? Les réponses des Prs Annick...
Lire la suite
Piqûres d'insectes
Prévenir les piqûres d’insectes

Prévenir les piqûres d’insectes

Gênantes, les piqûres d’insectes peuvent même menacer gravement notre santé. Conseils et précautions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Transpiration: quand est-ce que c'est trop?

Transpiration: quand est-ce que c'est trop?

L'été, tout le monde transpire. Mais le reste du temps, nous ne sommes pas égaux face à la sueur. Pourtant, des traitements existent. Quatre questions sur la transpiration posées au Dr Philipp Spring, dermatologue au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Quand la sueur rend les hommes meilleurs

Quand la sueur rend les hommes meilleurs

Cette sécrétion invisible (ou presque) peut inciter les êtres humains à plus de générosité, plus d’entraide. La bonne nouvelle nous vient des neiges de Finlande. Et si nous étions infiniment plus sensibles que nous le pensons aux signaux chimiques?
Videos sur le meme sujet

Une plongée dans la sueur

"Communication olfactive: ce que la sueur dit de nous", cʹest le titre d'une conférence donnée le 4 février 2020 au Musée de la main de Lausanne.

Pourquoi transpire-t-on?

La sueur, naturelle et indispensable, joue un rôle physiologique capital.