Faut-il avoir peur du fluor?

Dernière mise à jour 28/09/16 | Article
Est-il un allié, ou faut-il le ranger parmi les toxiques comme l’amiante? Avis d’experts.

Longtemps utilisé pour aider à la fusion des métaux ou des minéraux, le fluor –sous forme de fluorure– fait aujourd’hui partie des armes pour lutter contre la carie dentaire.

Cet oligoélément va se fixer sur l’émail des dents et le rendre ainsi plus résistant face aux attaques acides, donc le protéger contre les caries. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il était fréquemment prescrit sous forme de comprimés ou de gouttes. Il a été ensuite de plus en plus incorporé dans les pâtes dentifrices pour prévenir la carie.

Aujourd’hui, on s’inquiète des risques inhérents à une trop grande absorption de fluor par l’organisme, et ce tout particulièrement par les enfants. Chez eux en effet, la dose journalière recommandée est de 0,05 mg par kilo de poids corporel. Elle ne devrait pas dépasser 1 mg, tout apport de fluor confondu. Un surdosage peut être la cause de «fluorose dentaire». On désigne ainsi une malformation irréversible de l’émail, visible sous la forme de taches généralement blanchâtres (ou brunes) et d’intensité variable, pouvant aller jusqu’à une destruction de l’émail dans les cas rares de fluorose sévère.

Le cumul est problématique

En Suisse, 10 à 20% des écoliers seraient concernés par une fluorose légère. «Une exposition inappropriée aux fluorures sur une longue période, en particulier durant la phase de formation des dents antérieures définitives –entre 3 mois et 6-7 ans– peut être problématique. Néanmoins, dans la majorité des cas, il s’agit d’une atteinte cosmétique très légère», tempère Christine Cunier, médecin-dentiste conseil de l’Etat de Vaud.

Il faut prendre garde aux différentes sources de fluor possibles –denrées alimentaires (poisson, épinards ou chou, eau, sel de cuisine), produits dentaires (dentifrice, rinçages et gels fluorés), environnement (air, sol, etc.). Mais, selon Stefan Ardu, médecin-dentiste à la Clinique universitaire de médecine dentaire à Genève, les risques d’atteindre un surdosage sont faibles, et concernent plus spécifiquement certaines populations (Afrique, Sicile). Utilisé sans excès, le fluor, loin d’être un problème de santé publique, est un véritable allié.

Conseils pour une utilisation à bon escient

TOUT PETITS Pour éviter tout risque, prenez un dentifrice adapté à l’âge de l’enfant et veillez à la quantité utilisée, soit «une petite trace avant l’âge de 3 ans, et une quantité comparable à la taille d’un petit pois ensuite. La supervision d’un adulte est également importante afin de minimiser l’ingestion, notamment avec le petit enfant qui a de la peine à recracher», conseille Christine Cunier. C’est aussi vrai avec l’utilisation fréquente de dentifrices aux goûts «attractifs», ajoute le médecin-dentiste.

ÉCOLIERS Et qu’en est-il de la recommandation faite aux plus grands, à savoir ne pas se rincer la bouche après le brossage? Elle reste valable, confirme la spécialiste: «Pour prolonger l’action bénéfique des fluorures, il faut clairement renoncer à se rincer la bouche. Ou alors uniquement avec une petite quantité d’eau. En revanche, il est important de toujours bien cracher après le brossage.»

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
brosser_dents_alzheimer

Et si se brosser les dents diminuait le risque d’Alzheimer?

Des scientifiques américains ont récemment découvert qu’une bactérie infectant les gencives était présente dans le cerveau de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cette recherche ouvre de nouvelles pistes de compréhension et de traitement de la maladie.
prendre_soin_dents

Prendre soin de ses dents

Erigé en modèle, le sourire hollywoodien en fait rêver plus d’un. Avoir des dents belles et saines passe d’abord par une hygiène buccale quotidienne rigoureuse. Les conseils de deux spécialistes.
orthodontie_adultes_aussi

Orthodontie, les adultes s’y mettent aussi

L’orthodontie ne concerne pas que les enfants et les ados. Beaucoup d’adultes sautent le pas pour répondre à des besoins médicaux ou esthétiques.
Videos sur le meme sujet

La fin des plombages est peut-être pour demain

Les plombages dans les dents cariées c’est encore bien souvent un passage obligé. Le chercheur Paul Sharpe du King’s College de Londres vient cependant de mettre en évidence une nouvelle méthode qui permettrait à la dent de s’auto-réparer. Peut-être la fin annoncée d’une pratique plutôt déplaisante.

Santé bucco-dentaire: une dent contre les caries

La cavité buccale est un monde fascinant qui regorge de vie: bactéries et organismes se nourrissent des aliments qui y sont broyés. La salive a un rôle protecteur, mais les gencives et la denture sont constamment attaqués.

Des maladies de la bouche aux maladies éloignées

De plus en plus d’études montrent un lien entre certaines affections buccales et le développement d’autres maladies, souvent graves et éloignées.
Maladies sur le meme sujet

Parodontite

La parodontite est une maladie due à l'accumulation de bactéries sur les dents et les gencives. Elle peut provoquer des abcès ou mener au déchaussement puis à la perte des dents.

Symptômes sur le meme sujet
Des gencives

Gingivite

J’ai les gencives qui saignent