Immunité: le couple crée des liens

Dernière mise à jour 10/05/16 | Article
Immunité: le couple crée des liens
Les couples seraient proches même dans leur immunité! Une étude parue dans Nature Immunology* montre que l’âge et la cohabitation jouent un rôle plus important que les infections dans la constitution de notre système immunitaire.

Quels sont les facteurs non génétiques capables de moduler notre système immunitaire? C’est la question à laquelle ont voulu répondre des scientifiques anglais et belges. Pour ce faire, ils ont étudié pendant trois ans le système immunitaire de 670 patients en bonne santé, âgés de 2 à 86 ans, en tenant compte de différentes données comme le sexe, le poids, l’exposition à la gastro-entérite du voyageur ou encore la vaccination contre la grippe.

Les résultats sont assez surprenants. Ils montrent en substance que la cohabitation et l’âge sont des facteurs plus importants dans la modulation de notre système immunitaire que le vaccin contre la grippe ou l’exposition à la gastro-entérite du voyageur. Ainsi les variations immunologiques diminuent de 50% chez un couple qui cohabite et qui a, au moins, un enfant commun. Le système immunitaire des partenaires tend donc à se ressembler.

Les défenses se modifient avec le temps

Les chercheurs ont analysé 54 paramètres pour comparer les systèmes immunitaires des participants à l’étude. Ils ont regardé quel type de cellules était présent dans leur sang, s’intéressant notamment aux lymphocytes, qui permettent à l’organisme de se défendre contre les infections virales, et aux cytoquines, ces petites hormones grâce auxquelles les cellules du système immunitaire communiquent entre elles. Si toutes ces variétés de cellules sont présentes dans les défenses immunitaires de chaque individu, leur proportion peut varier. C’est ce qui constitue le «paysage immunitaire» propre à chacun.

Les chercheurs ont pu vérifier qu’avec l’âge, les cellules dites «naïves» –à partir desquelles seront produits les anticorps– deviennent plus rares. Ce qui pourrait expliquer que la réponse aux vaccins soit moins bonne chez les aînés. En revanche, leur système immunitaire a en mémoire d’autres maladies, ce qui peut être un avantage lorsque réapparaît un virus encore inconnu des générations précédentes.

L’importance de l’environnement

«Au-delà de la génétique, notre système immunitaire est donc façonné par notre environnement et par le temps», résume Jean Villard, chef du laboratoire national de référence pour l’histocompatibilité aux Hôpitaux universitaires de Genève. En effet, comme les partenaires n’ont pas de lien génétique, ce ne peut être que le milieu commun dans lequel ils vivent qui a modifié la composition de leur système immunitaire.

Pour le spécialiste, l’atout principal de cette étude est d’avoir réuni une foule d’informations sur le système immunitaire, et cela dans un cadre de vie normal (par opposition aux recherches effectuées en laboratoire et sur des animaux en captivité). Cette recherche présente toutefois aussi ses limitations. «Il s’agit d’une vision très globale et superficielle. Or les réponses immunitaires peuvent être très spécifiques. Il serait intéressant d’analyser des paramètres plus précis, en recherchant par exemple ceux qui concernent le vaccin contre la grippe. Peut-être que l’on trouverait alors des variations…», relève Jean Villard. Autre limitation, la méthode d’analyse. «Chez l’homme, le seul accès au système immunitaire est le sang. Or il ne reflète pas forcément ce qui se passe dans les organes, les ganglions, la rate…», explique le professeur.

Malgré tout, l’étude a le mérite de montrer le lien entre l’immunité et le milieu, ce qui n’avait pas été fait jusque-là.

__________

*Nature Immunology (2016) doi:10.1038/ni.3371. Published online 15 February 2016. http://www.babraham.ac.uk/news/2016/02/immune_effect_parenting

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Environnement
savoir_enfant_vers

Comment savoir si mon enfant a des vers?

Rien que les imaginer fait grimacer. Pourtant, les vers intestinaux sont largement répandus dans la population....
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_infographie_gout

Zoom sur le goût

Vanille, menthe ou fraise? Si nos yeux sont en première ligne pour identifier l’aliment, le goût perçu est en réalité l’affaire du nez, de la langue et du nerf trijumeau. Mais attention, le terme «goût» est trompeur. Si la médecine y entend les goûts de base (sucré, salé, etc.), nos sens perçoivent en fait une infinité de saveurs.
PULS_organe_colonne_vertebrale

Zoom sur la colonne vertébrale

Les 24 vertèbres qui soutiennent le crâne et protègent la moelle épinière constituent probablement l’une des parties les plus fascinantes du squelette humain. Essentielle à notre mobilité, la colonne vertébrale souffre de nombreuses vulnérabilités, comme l’usure des disques ou les fractures dues à l’ostéoporose.
BV_zoom_pupille

Zoom sur la pupille

Porte d’entrée de la lumière, la pupille est à l’œil ce que le diaphragme est à l’appareil photo. Elle se contracte ou se dilate en fonction de la luminosité.
Videos sur le meme sujet

Comprendre les formes des tissus et des organes par la physique

Comment se forment les plis de lʹintestin ou les alvéoles des poumons?

Du nouveau sur le dialogue entre microbiote et cerveau

On le sait depuis quelques années, les bactéries présentes dans notre flore intestinale influencent le fonctionnement de notre cerveau.

Zoom sur le sens du toucher interne de notre corps

Lucia Sillig vous propose une passionnante plongée à lʹintérieur de notre corps, pour découvrir que le sens du toucher existe aussi en nous.