Immunité: le couple crée des liens

Dernière mise à jour 10/05/16 | Article
Immunité: le couple crée des liens
Les couples seraient proches même dans leur immunité! Une étude parue dans Nature Immunology* montre que l’âge et la cohabitation jouent un rôle plus important que les infections dans la constitution de notre système immunitaire.

Quels sont les facteurs non génétiques capables de moduler notre système immunitaire? C’est la question à laquelle ont voulu répondre des scientifiques anglais et belges. Pour ce faire, ils ont étudié pendant trois ans le système immunitaire de 670 patients en bonne santé, âgés de 2 à 86 ans, en tenant compte de différentes données comme le sexe, le poids, l’exposition à la gastro-entérite du voyageur ou encore la vaccination contre la grippe.

Les résultats sont assez surprenants. Ils montrent en substance que la cohabitation et l’âge sont des facteurs plus importants dans la modulation de notre système immunitaire que le vaccin contre la grippe ou l’exposition à la gastro-entérite du voyageur. Ainsi les variations immunologiques diminuent de 50% chez un couple qui cohabite et qui a, au moins, un enfant commun. Le système immunitaire des partenaires tend donc à se ressembler.

Les défenses se modifient avec le temps

Les chercheurs ont analysé 54 paramètres pour comparer les systèmes immunitaires des participants à l’étude. Ils ont regardé quel type de cellules était présent dans leur sang, s’intéressant notamment aux lymphocytes, qui permettent à l’organisme de se défendre contre les infections virales, et aux cytoquines, ces petites hormones grâce auxquelles les cellules du système immunitaire communiquent entre elles. Si toutes ces variétés de cellules sont présentes dans les défenses immunitaires de chaque individu, leur proportion peut varier. C’est ce qui constitue le «paysage immunitaire» propre à chacun.

Les chercheurs ont pu vérifier qu’avec l’âge, les cellules dites «naïves» –à partir desquelles seront produits les anticorps– deviennent plus rares. Ce qui pourrait expliquer que la réponse aux vaccins soit moins bonne chez les aînés. En revanche, leur système immunitaire a en mémoire d’autres maladies, ce qui peut être un avantage lorsque réapparaît un virus encore inconnu des générations précédentes.

L’importance de l’environnement

«Au-delà de la génétique, notre système immunitaire est donc façonné par notre environnement et par le temps», résume Jean Villard, chef du laboratoire national de référence pour l’histocompatibilité aux Hôpitaux universitaires de Genève. En effet, comme les partenaires n’ont pas de lien génétique, ce ne peut être que le milieu commun dans lequel ils vivent qui a modifié la composition de leur système immunitaire.

Pour le spécialiste, l’atout principal de cette étude est d’avoir réuni une foule d’informations sur le système immunitaire, et cela dans un cadre de vie normal (par opposition aux recherches effectuées en laboratoire et sur des animaux en captivité). Cette recherche présente toutefois aussi ses limitations. «Il s’agit d’une vision très globale et superficielle. Or les réponses immunitaires peuvent être très spécifiques. Il serait intéressant d’analyser des paramètres plus précis, en recherchant par exemple ceux qui concernent le vaccin contre la grippe. Peut-être que l’on trouverait alors des variations…», relève Jean Villard. Autre limitation, la méthode d’analyse. «Chez l’homme, le seul accès au système immunitaire est le sang. Or il ne reflète pas forcément ce qui se passe dans les organes, les ganglions, la rate…», explique le professeur.

Malgré tout, l’étude a le mérite de montrer le lien entre l’immunité et le milieu, ce qui n’avait pas été fait jusque-là.

__________

*Nature Immunology (2016) doi:10.1038/ni.3371. Published online 15 February 2016. http://www.babraham.ac.uk/news/2016/02/immune_effect_parenting

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_organe_langue

Zoom sur la langue

Organe puissant du corps humain, la langue frappe par sa discrétion, mais aussi par ses multiples fonctions. Elle permet d’avaler, de goûter, de ressentir, de parler, d’aimer. On peut aussi jouer avec elle, la tirer et faire de drôles de bruits. Alors, ne donnez pas tout de suite votre langue au chat…
PULS_organe_côlon

Zoom sur le côlon

Au creux de l’abdomen, le côlon encadre l’intestin grêle. Grâce aux cinq couches de sa paroi, il absorbe l’eau du bol alimentaire, assure l’équilibre hydrique de notre corps et évacue les déchets de notre digestion. Ce long tube est l’organe du système digestif le plus vulnérable aux maladies.
PULS_organe_reins

Zoom sur les reins

Ils se font face sous les deux dernières côtes. De chaque côté de la colonne vertébrale, ces organes en forme de haricots filtrent le sang. Les reins éliminent dans l’urine les déchets de notre organisme et les éléments en surplus. Ils jouent un rôle crucial dans l’équilibre interne de notre corps.
Videos sur le meme sujet

Le point sur la descente dʹorganes

Bastien Confino s'intéresse à la descente dʹorganes ou prolapsus.

Découvrir l'oreille de l'intérieur

Anne Baecher vous emmène pour un voyage étrange dans l'oreille.

Le comment du pourquoi: le point de côté

Comment se forme un point de côté?