La vraie grippe frappe toujours en fin de l’année

Dernière mise à jour 18/10/12 | Article
La grippe frappe en fin de l’année
Si tout va bien la grippe ne devrait pas frapper à notre porte avant le mois de décembre. Peut-être encore le temps de faire le point sur la maladie, et de courir, si le cœur vous en dit, vous faire vacciner. Entretien avec le Professeur Claire-Anne Sigriest, pédiatre et présidente de la commission fédérale de vaccination.

Qu’est-ce qu’une grippe exactement?

La grippe est une infection causée par le virus influenza. Virus respiratoire, il fait généralement, mais pas toujours, couler le nez, donne de la fièvre, des courbatures, du rhume et de la toux. Si l’on entend d’ores et déjà des gens se dire victimes de la grippe, c’est tout à fait faux! Ils sont pour l’heure sous le coups d’un rhinovirus (un virus qui se multiplie dans les voies nasales) qui circule. L’influenza quant à lui se balade encore entre l’hémisphère sud et l’hémisphère nord, et n’est pas arrivé en Suisse.

Quel est le traitement idéal?

Pour les personnes en bonne santé, il n’y a pas grand-chose à faire d’autre que d’augmenter son confort au maximum en diminuant la force de la réaction inflammatoire, c’est-à-dire de la fièvre. En cas de forte fièvre en effet, il faut tout faire pour la calmer, boire beaucoup, rester tranquille et surtout attendre que ça passe.

Le problème de la grippe n’est pas la maladie en tant que telle mais plutôt les complications qu’elle peut entraîner chez des personnes soient très jeunes, soit très âgées, ou alors qui ont des facteurs de risque tels que la grossesse ou des maladies qui les fragilisent. Pour elles, la grippe peut alors entraîner diverses maladies comme des pneumonies, ou des complications neurologiques. C’est dans ce genre de cas qu’il faut faire attention.

La grippe fait le tour du monde chaque année. Comment se passe son périple?

Elle est tout simplement véhiculée par les humains. La grippe se développe par exemple en Australie durant l’hiver, notre été donc (juillet-août). Les virus se promènent alors de personne en personne, puis certaines d’entre elles prennent l’avion, le train ou le bateau et les virus circulent avec elles. Elle suit alors le parcours de l’humain, se développant en hiver, changeant de pays avec les saisons.

Quand va-t-elle arriver en Suisse?

C’est rarissime chez nous qu’elle n’arrive avant le mois de décembre. Elle s’installe en générale entre décembre et mars. A l’approche de la période épidémique, on est désormais en mesure de prédire son arrivée, à plus ou moins quinze jours. On remarque en effet son arrivée au nord de l’Europe, puis on peut la voir descendre par le nord de la France. C’est très souvent par Genève qu’elle fait son entrée en Suisse, elle continue par la suite vers l’est.

Peut-on déjà prévoir l’intensité de la maladie?

Pour comprendre quelle sera sa puissance, on regarde comment les virus qui circulent se comportent dans les autres pays. Cette année par exemple, si l’on regarde ce qui s’est passé en Australie, on s’aperçoit qu’il y a eu une vraie «belle» épidémie, avec deux fois plus de cas que l’année dernière. Le grippe a touché surtout les enfants de moins de cinq ans et les personnes de 70 ans et plus. Bon nombre d’entre eux ont dû être hospitalisés. Maintenant, il est probable que le virus mute avant d’arriver sous nos latitudes.

A qui s’adresse le vaccin contre la grippe?

La grippe est une infection parfois pénible, mais bénigne chez les gens en bonne santé. Les recommandations médicales de vaccination contre la grippe s’adressent alors aux personnes à risque de complications, ainsi qu’à leur entourage.

Actuellement en Suisse la vaccination est recommandée aux personnes malades ou fragilisées, aux femmes enceinte (la grossesse étant un facteur des risques de complications au deuxième et troisième trimestre pour la mère, et aussi parce que la vaccination des femmes enceintes génèrent des anticorps qui passent au bébé et le protège pendant les premiers mois de sa vie). Elle est également recommandée aux personnes âgées, considérant que très souvent avec l’âge vient aussi une diminution des compétences immunitaires et donc une augmentation du risque de complications. Enfin, on recommande  à toutes les personnes qui sont en contact avec des bébés de moins de six mois de se faire vacciner pour éviter de les contaminer (les bébés de moins de six mois étant à risque, mais ne pouvant pas être vaccinés).

Quand faut-il se faire vacciner?

Il faut au moins quinze jours pour que l’immunité soit déclenchée. La grippe pouvant arriver en décembre, le meilleur moment pour se faire vacciner est entre mi-octobre et mi-novembre, fin novembre au plus tard.

Quels en sont les effets secondaires?

Les effets secondaires du vaccin ne sont pas liés au vaccin lui-même, mais aux réactions qu’il déclenche. Il peut s’agir très rarement de réactions allergiques (comme pour tous médicaments), bien que généralement on note des réactions inflammatoires avec douleurs à l’endroit de la piqûre pendant les deux jours qui suivent la vaccination. Plus rarement, la zone touchée peut devenir rouge, chaude ou gonflée. Chez certaines personnes enfin, cette réaction locale peut se traduire par des maux de tête ou des sensations de fatigue liées à l’inflammation. Le tout passe en deux ou trois jours.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
Grains de poivre

Ne négligez pas les troubles de l’odorat

Plus d’une personne sur 20 souffre de perte de l’olfaction. Cela suite à un maladie ou un accident, voire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Sept éternelles questions sur la fièvre

Sept éternelles questions sur la fièvre

Frissons et sensations de chaleur, lequel d’entre nous n’a jamais connu les désagréments de la fièvre? Pourtant, elle continue d’inquiéter et de véhiculer de fausses vérités.
La pire pandémie de l'histoire

La pire pandémie de l'histoire

Après des années de recherches parfois farfelues, pourquoi les scientifiques sont-ils encore décontenancés par la grippe espagnole de 1918?
Grippe: protéger les plus faibles

Grippe: protéger les plus faibles

Source d’inconfort pour les adultes en bonne santé, la grippe peut être mortelle pour les malades et les aînés. Mais la vaccination protège.
Videos sur le meme sujet

Grippe saisonnière: compte pas sur moi pour te refiler ma grippe!

La grippe est une maladie particulière: d'un côté elle est terriblement banale, de l'autre elle fait trembler l'humanité toute entière. Et pourquoi revient-elle chaque hiver? Que peut-on faire contre?

Grippe A (H1N1): Elle est là, que faire?

La Grippe A (H1N1) a été largement médiatisée. Que retenir de toute cette panique ? Quelles étaient les conseils durant cette période agitée ?
Pour répondre à ces deux questions le magazine l'antidote accueille le médecin cantonal Georges Dupuis.
Symptômes sur le meme sujet
thermomètre digital

Fièvre

J’ai de la fièvre