Fièvre: la faire baisser ou non?

Dernière mise à jour 04/12/18 | Article
fievre_baisser_pas
Température élevée, frissons, fatigue... La fièvre est l’une des réponses immunitaires les plus courantes contre les infections. Pénible mais rarement dangereuse, on la soigne à l’aide de remèdes antipyrétiques. Pourtant, rares sont les données cliniques qui encouragent cette pratique. Alors, doit-on soigner la fièvre ou peut-elle s’avérer utile?

En proie à une gastroentérite ou à la grippe, la fièvre est à la fois symptôme de maladie et réponse immunitaire de l’organisme contre l’infection. Réflexe quasi-systématique, le recours aux médicaments antipyrétiques, qui aident à combattre la fièvre, est fréquent. Pourtant, chez l’adulte, des études ne recommandent la prise de ce traitement que dans des situations précises, comme par exemple lors d’une atteinte neurologique ou cardiopulmonaire. Hors de ce contexte, les chercheurs tendent à penser que l’état fébrile présenterait des bénéfices.

Des bénéfices de la fièvre

La fièvre –ou état fébrile– est la conséquence de différents stimuli (infectieux ou non-infectieux, toxines, traumatismes, etc.). La majorité des patients qui en souffrent et les spécialistes qui les soignent optent souvent par réflexe pour un traitement antipyrétique. Pourtant, la fièvre est le signe que l’organisme se défend contre les agents infectieux. Elle renforcerait par ailleurs l’efficacité des antibiotiques. En outre, une étude a démontré que l’état fébrile fait partie de l’arsenal des défenses anti-infectieuses. En effet, des malades âgés atteints de pneumonie n’ayant pas développé de fièvre ont plus de risques de mortalité. Le «bouclier» anti-infectieux qu’est l’état fébrile serait ainsi une protection naturelle dont il faudrait préserver l’utilité.

Confort ou risques: les raisons de la prescription

La principale raison du recours immédiat au traitement contre la fièvre est évidemment l’inconfort dans lequel elle plonge les patients. En effet, maux de tête, frissons, perte d’appétit, fatigue... s’associent souvent à la fièvre, sans véritables conséquences.

Toutefois, la présence de l’état fébrile chez les patients présentant une décompensation cardiaque ou respiratoire augmente les besoins en oxygène. C’est pourquoi le recours aux traitements antipyrétiques, dans les cas d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, serait nécessaire. Par ailleurs, il est reconnu qu’en cas d’atteinte neurologique la fièvre doit être traitée car très délétère.

Pas de traitement... quelles conséquences?

Plusieurs études, dont certaines bien conduites, ont démontré que le fait de ne pas traiter la fièvre n’avait pas d’effet négatif sur la durée de l’hospitalisation et le risque de mortalité encourus pas des patients atteints d’infection microbienne. Concernant les potentiels effets secondaires des antipyrétiques en revanche, le paracétamol peut s’avérer délétère pour le foie et provoquer une baisse de la tension artérielle. Autre remède bien connu, l’ibuprofène (un anti-inflammatoire) favorise quant à lui les saignements gastriques ou les problèmes rénaux. En cas de fièvre, il s’agirait donc, dans tous les cas, de prescrire les antipyrétiques avec précaution, en fonction de l’état général du patient, de son métabolisme, de l’inconfort général et des complications éventuelles (notamment insuffisance cardiaque, respiratoire ou défaillance neurologique).

__________

Adapté de «Etat fébrile: traiter ou ne pas traiter?», Drs Mihaela N. Martinvalet et Jérôme Stirnemann, Service de médecine interne générale, Département de médecine interne, réhabilitation et gériatrie, HUG, Dre Anne Iten, Service prévention et contrôle de l’infection, Direction médicale et qualité, HUG. In Revue Médicale Suisse 2016;12:1742-6.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Problèmes de peau
decide_lave_plus_cheveux

C’est décidé, je ne me lave plus les cheveux!

La tendance s’est répandue comme une traînée de shampoing sec sur le Web. Appelée no poo, elle consiste...
Lire la suite
Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
médicament pour enfant

Médicaments en cas de fièvre et utilisation des antibiotiques chez l’enfant

Parmi les maladies courantes de l’enfance, les infections sont fréquentes. Ces infections sont souvent causées par des virus. Elles ne nécessitent pas de traitement particulier tels que des antibiotiques qui n’agissent pas sur les virus. Les médicaments utilisés soulagent les symptômes sans changer le cours de ces infections virales qui guérissent d’elle-même. Voici une liste des médicaments simples que vous pouvez donner à votre enfant.
Sept éternelles questions sur la fièvre

Sept éternelles questions sur la fièvre

Frissons et sensations de chaleur, lequel d’entre nous n’a jamais connu les désagréments de la fièvre? Pourtant, elle continue d’inquiéter et de véhiculer de fausses vérités.
Videos sur le meme sujet

A quoi sert la fièvre?

Qui n'a jamais été cloué au lit avec une bonne fièvre?
Symptômes sur le meme sujet
thermomètre digital

Fièvre

J’ai de la fièvre