Les étonnantes capacités du flair des chiens

Dernière mise à jour 14/10/15 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz se penche sur les capacités olfactives étonnantes du meilleur ami de l'homme.

Le chien est en effet capable de reconnaître l’odeur de l’insuline ou du cancer de la prostate! Toutefois, ces animaux doivent suivre un long entrainement pour parvenir à ce résultat.
Intervenants: Ivan Rodriguez, qui dirige le laboratoire de neurogénétique de l’Université de Genève, Olivier Cussenot, et chef du Service d’urologie de l’Hôpital Tenon, à Paris. Reportage en compagnie de la famille Bachman et de Jabba, une golden retriever qui aboie lorsque le jeune Maël manque d’insuline.
Nouvelle diffusion de la chronique du 2 février 2015.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles de l'érection

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années...
Lire la suite
Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Viagra

Le Viagra féminin arrive aux USA

Le premier Viagra féminin a obtenu aux Etats-Unis son autorisation de mise sur le marché.
Lire la suite
Maladies sur le meme sujet
Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 430 nouveaux cas de cancer du testicule, ce qui représente 2 % de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine. Le cancer du testicule touche surtout des hommes jeunes : 86 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Prostate

Cancer de la prostate

Chaque année en Suisse, environ 6100 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le cancer le plus fréquent en général: 30% des cancers chez l’homme sont des cancers de la prostate. Pratiquement tous les patients (99%) ont plus de 50 ans au moment du diagnostic; 47% ont même 70 ans et plus.