Les lésions cérébrales pourraient vous rendre génial

Dernière mise à jour 25/05/12 | Article
Un cheval au galop
Et si la solution pour devenir un génie était de tomber sur la tête?

C’est en résumé la conclusion d’une étude américaine rapportée par The Atlantic. Celle-ci indique que des patients victimes de lésions cérébrales pourraient développer des aptitudes artistiques ou intellectuelles.

L’article prend l’exemple de Eadweard Muybridge, un photographe britannique du XIXe siècle. Rendu célèbre par ses photos qui ont permis de comprendre comment galopait un cheval, l'homme était décrit à l'époque comme un excentrique. Un comportement imputé à la blessure à la tête qu'il s'était fait lors d'un accident. Et d’après des chercheurs, c’est cet accident qui aurait été responsable de son génie artistique.

D’après les scientifiques, Muybridge aurait été ce que l’on appelle un «savant par acquisition». Pour le psychiatre Darold Treffert qui a conduit ces recherches, il y a 330 «savants» dans le monde. Et dans cette liste, 300 sont nés comme ça.

L'étude s'appuie sur des recherches conduites en 2003 par Bruce Miller, un professeur de neurologie de l’université de San Francisco. L'apparition de ces capacités pourraient être liée à une maladie appelée la démence fronto-temporale. Une théorie expliquerait que, comme cette maladie n’attaque qu’une partie du cerveau, les autres compenseraient en se développant.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs lient des lésions cérébrales à un changement de comportement. L’année dernière, un jeune britannique jurait même qu’une congestion cérébrale lui avait fait changer d’orientation sexuelle.

Article orginal: http://www.slate.fr/lien/56305/etude-genie-lesions-cerebrales

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Stress

Charge mentale: quand le cerveau épuise le corps

Formule empruntée aux sociologues, la «charge mentale» est devenue un sujet de frictions conjugales....
Lire la suite
Santé du couple
liberer_pervers_narcissique

Se libérer d’un pervers narcissique

S’il ne correspond à aucune entité nosographique officielle, le pervers narcissique inflige néanmoins...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
science_alchimie_desir

La science à l’assaut de l’alchimie du désir

A l’heure des «likes», des «swipes» et des «matchs», la science peut-elle orienter les cœurs esseulés dans la conquête de l’âme-sœur et fournir des outils pour prédire l’attraction?
trafic_routier_demence

Vivre près d’un trafic routier intense favoriserait la démence

Une étude canadienne, qui a porté sur 6,5 millions de personnes pendant douze ans, fait le lien entre l’exposition aux polluants émis par les camions et voitures et les risques de développer un alzheimer.
enfants_livres_vieux

Les enfants qui possèdent des livres vivent plus vieux

Une étude de l’Université de Genève montre que le nombre de livres à la maison pendant l’enfance a une forte incidence sur la santé à un âge avancé.
Videos sur le meme sujet

De la musique pour accorder le cerveau

La musique active des circuits complexes dans notre cerveau. Elle peut aider des malades de Parkinson ou des victimes d’AVC à compenser leur handicap. Elle protège aussi le cerveau fragile des grands prématurés et des personnes âgées.

Les bienfaits de la danse sur le cerveau

La danse stimulerait les connexions cérébrales, préserverait la santé, réconcilierait le corps et le cerveau et pourrait ressouder le couple ou stimuler les équipes.

Quand le foie malade dérègle le cerveau

Un foie malade peut gravement perturber le fonctionnement du cerveau.
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire