Le choc de la mauvaise nouvelle

Dernière mise à jour 19/10/11 | Vidéo
Peut-on apprendre à annoncer un drame, une mort, un diagnostic ?

Comment se débrouille-t-on avec cette mission terrible quand elle tombe sur nous ? 36,9° a suivi des professionnels confrontés à cette tâche redoutable, mais aussi de simples citoyens et de jeunes médecins en cours de formation.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les T.O.C, la prison psychologique

L'ordre, la rigueur, le fait de vérifier si une tâche est bien accomplie, ces traits de caractère sont à priori plutôt considérés comme étant des qualités....
Lire la suite
Borderline

Qu'est-ce qu'être borderline?

Borderline est un trouble qui définit la personnalité dans la façon d'interagir avec son environnement (professionnel, social, familial…).
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
bien_vivre_famille

Bien vivre en famille

L’été est propice aux retrouvailles familiales et au temps passé ensemble. A l’heure de la rentrée, comment faire pour que l’harmonie soit toujours au rendez-vous? Le regard d’une spécialiste de la famille.
rire_bon_sante

Rire est vraiment bon pour notre santé

Nous rions en moyenne une vingtaine de fois par jour, et c’est tant mieux. Réduction du stress, activation des muscles, renforcement du lien social: les bienfaits du rire sont nombreux.
amour_maternel_biologie

L’amour maternel: une histoire de biologie, mais pas que

Présents réalisés avec amour, fleurs et mots doux, les mamans étaient à l’honneur ce dimanche. Mais d’où vient l’amour maternel? La réponse de la science.
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: piquer un fard

Pourquoi rougit-on lorsqu’on est gêné?

L’empathie et la générosité… ça s’entraîne

Anne Baecher vous propose un dossier consacré à deux émotions positives vues par les neurosciences.

Les émotions auditives intéressent toujours plus les chercheurs

En temps normal, le cerveau est tout à fait capable de décoder une émotion dans la voix.