Burn out: quand le travail c'est pas la santé

Dernière mise à jour 01/11/06 | Vidéo
Le burn out fait de plus en plus de ravages en Suisse.

On estime qu'entre 10 et 20 pour cent de la population active pourrait être touchée par cette maladie qui n'est pourtant pas encore reconnue comme une véritable affection psychiatrique ou comme une maladie professionnelle. Or les conséquences humaines et financières sont très lourdes pour la victime et pour l'employeur. Mais peu de monde en est réellement conscient.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Mécanismes du cerveau

L'hypnopédie: faut pas rêver!

L'hypnopédie est une théorie selon laquelle l'Homme est capable d'apprendre en dormant.
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
 VS_vivre_emotions_travail

Mieux vivre ses émotions au travail

Longtemps mal vues ou passées sous silence, les émotions font aujourd’hui l’objet de recherches scientifiques pour une meilleure compréhension et une plus grande acceptation dans le monde du travail.
prevenir_le_burnout

Prévenir le burn-out

Toujours pas reconnu comme une maladie, le burn-out est considéré par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un phénomène lié au travail, résultant d’un stress chronique et se caractérisant par un sentiment d’épuisement professionnel et une efficacité réduite, s’accompagnant de cynisme ou de sentiments négatifs liés à au travail. Maladie ou pas, son impact sur la santé est immense, tout comme les coûts qu’il occasionne (7,6 milliards par an) en termes d’absentéisme, d’augmentation des erreurs et de baisse des performances au travail. Selon le Job Stress Index (2020), trois personnes actives sur dix sont concernées par un manque de ressources et un excès de contraintes au travail. Catherine Vasey, psychologue spécialiste du burn-out et auteure de plusieurs ouvrages sur le sujet*, nous livre ses conseils pour éviter le burn-out.
trop_travailler_multiplie_AVC

Trop travailler, ou pas assez, multiplie le risque d’AVC

Une nouvelle étude confirme que travailler plus de 10 heures par jour augmente le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Une activité professionnelle inférieure à 35 heures hebdomadaires exposerait au même danger. Explications.
Videos sur le meme sujet

Déceler un burn-out en analysant l'écriture d'une personne

Une étude suisse a utilisé lʹintelligence artificielle pour analyser lʹécrit dʹune personne afin de déterminer si elle est en burn-out ou non.

Burn-out parental : quand les parents craquent

Le burn-out parental reste méconnu, mal diagnostiqué et souvent caché par les parents couverts de honte et de culpabilité.

Le burnout agit sur la santé physique

Une étude zurichoise démontre la relation directe entre l'épuisement professionnel et les maladies du cœur, des poumons ou de la peau.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_burnout

Burn-out

Le burn-out se caractérise par un état d’épuisement généralisé, à la fois physique, psychique et émotionnel, dû à une longue période de stress, le plus souvent au travail.