L'hypnose au secours des angoissés

Dernière mise à jour 26/10/11 | Article
visage angoissé (dessin)
Ni magie, ni manipulation, l’hypnose est une technique thérapeutique sérieuse et particulièrement utile dans le traitement des troubles anxieux.

Introduction

Souvent perçue comme un moyen magique de résoudre les problèmes, quand elle n’est pas associée à de la pure manipulation, l’hypnose fait l’objet de nombreux fantasmes. Pourtant, cette technique très ancienne est utilisée en médecine et en psychothérapie. Elle est même particulièrement efficace dans la prise en charge des troubles anxieux. La base de cette thérapie repose sur la relaxation, utile pour mieux contrôler l’anxiété, sur la possibilité pour le patient de focaliser son attention sur un lieu sûr et sur des suggestions. L’hypnose aide à anticiper un événement ressenti comme angoissant. Elle est aussi utilisée comme technique de mentalisation et d’intégration d’un vécu traumatique et permet de prévenir des symptômes d’un stress post-traumatique.

Insécurité ou terreur

escalier hélicoïdale

Les troubles anxieux se manifestent par une sensation de peur, pouvant aller d’un simple sentiment d’insécurité à un état de terreur. Celle-ci se traduit par des palpitations ou par une impression d’évanouissement, qui aboutit à la crainte de mourir, de perdre le contrôle de soi ou, carrément, de devenir fou. Elle est déclenchée par des situations (ou des objets) bien précises ou par leur simple évocation qui ne sont pas considérées comme dangereuses par autrui. Mais peu importe, puisque toute l’attention de sa victime se focalise sur cette peur, au point d’envahir totalement son esprit, l’empêchant de prendre de la distance face à ce qu’elle vit. Il est donc inutile de vouloir la banaliser, car cela ne l’atténuera pas. Face à un tel vécu psychique, l’hypnose offre la possibilité de transformer un contexte négatif en quelque chose de positif. Dans un état de conscience modifié, les sens restent en éveil, mais l’imaginaire prend le dessus. Le patient apprend à fixer son attention sur une sensation, une image ou un lieu précis, qui le mettent à l’abri des pensées intrusives et douloureuses. Dans l’état de transe hypnotique, les rythmes cardiaque et respiratoire se modifient, entraînant un sentiment de paix et de détente. L’hypnose en tant que telle recouvre différents principes destinés à soigner le patient ou à le soulager. L’induction lente par fixation sur un point dessiné sur la main, par exemple, est particulièrement indiquée dans les états de perpétuel qui-vive, associés à une grande nervosité et à de l’anxiété. Elle permet au patient de garder le contrôle de la situation, rassuré par le fait de rester conscient, d’être dans un cadre de consultation et de percevoir ce qui l’entoure. Ce sentiment de sécurité, source de bien-être immédiat, est propice à la détente et renforce la possibilité d’envisager le changement.

Références

Adapté de « L’hypnose et les troubles anxieux », Dr D. Smaga (Médecin associé aux HUG Département de psychiatrie), Drs N. Cheseaux et A. Forster (Service d’anesthésiologie HUG), Drs D. Rentsch et N. de Tonnac (Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise HUG), Dr S. Colombo, in Revue médicale suisse 2010 ; 6 : 330-3, en accord avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Santé du couple
liberer_pervers_narcissique

Se libérer d’un pervers narcissique

S’il ne correspond à aucune entité nosographique officielle, le pervers narcissique inflige néanmoins...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PMS_hypnose_dix_questions

L’hypnose en 10 questions

Tour à tour intrigante, mystérieuse, voire sulfureuse, l’hypnose vit une réhabilitation sans précédent, se glissant jusqu’aux couloirs des hôpitaux pour atténuer les douleurs, soulager l’anxiété et même accompagner certaines anesthésies. Et si l’hypnose était, en réalité, déjà présente dans nos quotidiens et ne demandait qu’à se déployer? Tour d’horizon d’une pratique potentiellement aussi simple que puissante, avec le Pr Éric Bonvin, psychiatre, psychothérapeute, directeur général de l’Hôpital du Valais et spécialiste de l’hypnose depuis plus de trente ans.
bloc_sous_hypnose

Au bloc sous hypnose

Depuis quelques années, l’hypnose a fait son entrée dans le milieu hospitalier. La technique peut même être utilisée lors de certaines interventions chirurgicales. Éclairage.
hypnose_prendre_soin_soi

«Pratiquer l’hypnose est une façon de prendre soin de soi»

Proposée à l’hôpital, mais non remboursée par l’assurance maladie, puissante mais 100 % naturelle, fascinante mais d’une étonnante simplicité, l’hypnose a de quoi déstabiliser par ses paradoxes. Pour le Pr Eric Bonvin, psychiatre, psychothérapeute, directeur de l’Hôpital du Valais et spécialiste de l’hypnose depuis plus de trente ans, elle est surtout un moyen d’apaiser la souffrance, quelle qu’elle soit. Interview.
Videos sur le meme sujet

Vaincre les attaques de panique

Les attaques de panique déclenchent des réactions physiques graves mais sans réel danger ni causes apparentes.

Une opération sans anesthésie et sans bistouri aux HUG

Lʹablation dʹun nodule thyroïdien sans anesthésie et sans chirurgie vient d'avoir lieu pour la première fois aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Ma santé confinée: lʹautohypnose

Que ce soit au niveau du corps ou de la tête, le confinement ne doit pas se traduire par une dégradation de la santé.
Maladies sur le meme sujet
Anxiété

Anxiété

L'anxiété est un sentiment de tension interne. Normale dans certaines situations, elle peut aussi révéler des maladies ou devenir gênante au quotidien.

Symptômes sur le meme sujet

Angoisse

Je suis angoissé(e)