Est-ce obligatoire de se faire vacciner?

Dernière mise à jour 18/10/12 | Article
Est-ce obligatoire de se faire vacciner?
Réponse du Professeur Claire-Anne Siegrist, pédiatre et Directrice du Centre de vaccinologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et Présidente de la commission fédérale de vaccination.

En pratique, il n’y a pas de vaccin obligatoire en Suisse. Si certains le sont officiellement, c’est uniquement pour des raisons historiques. A Genève par exemple, le vaccin contre la diphtérie a été inscrit dans la constitution dans les années 50 suite à une vaste épidémie. Cette obligation donne les bases légales nécessaires au médecin cantonal de faire le suivi des enfants vaccinés.

Mais le seul risque encouru par les personnes ne souhaitant pas se soumettre à une vaccination, y compris celle de la diphtérie, est une lettre envoyée par le Service du médecin cantonal indiquant aux parents la responsabilité qu’ils prennent en choisissant de ne pas faire vacciner leur progéniture.

La notion de vaccination obligatoire est donc historique et dépassée. Les seules situations où l’on pourrait envisager l’obligation de vaccination pour tous seraient en cas d’énormes dangers avérés pour la santé publique. Par exemple, même au moment où tout le monde craignait une pandémie de grippe A sévère, qui ne s’est pas confirmée, aucun pays au monde n’a envisagé l’obligation de vaccination.

Il existe en revanche des recommandations officielles de vaccination. Et si l’on a tendance à croire que celles-ci ne touchent que les jeunes enfants, elles sont bel et bien valables pour tous. Il est vrai que les plus jeunes sont davantage à risque du fait que leur système immunitaire n’est pas encore développé. Mais chez les adolescents, on s’inquiétera de la varicelle si elle n’a pas encore été attrapée, de l’hépatite B ou du cancer du col de l’utérus. Enfin, chez les adultes, il y a des recommandations officielles et il est recommandé de mettre son « immunité » à jour contre le tétanos, la diphthérie ou la coqueluche.  Ces recommandations officielles découlent du bénéfice attendu pour la santé individuelle et publique, par rapport à une vaccination donnée.

Pour savoir si vous êtes à jour dans vos vaccinations, vous pouvez montrer votre carnet de vaccination à votre généraliste ou à un pharmacien, ou alors vous rendre sur www.mesvaccins.ch. Un assistant en ligne gratuit vous aidera à reconstituer votre histoire vaccinale, vous indiquera si vous êtes à jour, et sinon vous encouragera à contacter votre médecin, ou à vous rendre dans un centre de vaccination. A noter qu’en Suisse tous les vaccins sont remboursés par l’assurance maladie de base, à l’exception des vaccins des voyageurs.

A LIRE AUSSI

Automédication
paracetamol_ibuprofene_utiliser_risque

Paracétamol, ibuprofène, aspirine, etc.: comment les utiliser sans risque?

Les antalgiques font partie des médicaments les plus consommés en Suisse. Disponibles librement sans...
Lire la suite
Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie

Effets de l’anesthésie sur le cerveau

L’impact d’une opération sur les facultés intellectuelles est avéré. On ignore pour l’heure les causes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
GEN20_savoir_vaccin_grippe

Tout savoir sur le vaccin contre la grippe

Très fréquente entre décembre et mars, la grippe est souvent redoutée, en particulier chez les populations fragiles. Il est conseillé, dans certains cas, de se faire vacciner. Comment le vaccin agit-il ? Est-il toujours efficace? Quelles sont les populations à risque ? Le point sur la grippe et son vaccin avec la Dre Anne Iten, médecin interniste infectiologue aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Illustré_covid_vaccins_grippe

«Il n’y a pas assez de doses pour vacciner toute la population contre la grippe»

Cette année, en raison de la pandémie de Covid-19, s’immuniser contre la grippe s’avère plus essentiel que jamais. Le point avec le Docteur Alessandro Diana, spécialiste en vaccinologie.
LC_antiviraux_médicaments

Antiviraux: des médicaments encore trop rares

Le développement des antibiotiques a révolutionné la prise en charge des infections bactériennes, alors que peu d’antiviraux sont disponibles. Une équipe de recherche anglo-suisse a mis au point un composé qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives.
Videos sur le meme sujet

Retour sur "Des vaccins et des hommes"

Depuis sa diffusion, le documentaire dʹArte "Des vaccins et des hommes" fait polémique.

Un vaccin prometteur contre la malaria

"R21", cʹest le nom dʹun vaccin prometteur dans la lutte contre la malaria.

La stratégie vaccinale pour la variole du singe

Avec lʹarrivée de la variole du singe en Europe, il se pose aujourdʹhui la question du vaccin, mais également de la stratégie vaccinale à adopter.