Des machines au service du mouvement

Dernière mise à jour 07/09/22 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz présente TWIICE, un exosquelette conçu par lʹéquipe de recherche REHAssist du Laboratoire BIOROB de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et piloté par Silke Pan, une artiste-acrobate paraplégique suite à un accident et maintenant sportive d'élite et à nouveau acrobate.

Mohamed Bouri, chef du groupe de recherche REHAssist, explique son fonctionnement et répond aux questions des élèves de Catherine Dunand, de l'école du Jorat à Savigny.

Groupe de recherche Rehabilitation and Assistive Robotics (REHAssist) de l'EPFL

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
BV_lampe_a_fente

La lampe à fente: l’outil de base des ophtalmologues

Toutes celles et ceux qui ont consulté un ou une ophtalmologue en ont fait l’expérience: le visage calé à un appareil par un appui frontal et une mentonnière, il s’agit de fixer un rai de lumière de l’œil droit, puis du gauche, en regardant successivement dans toutes les directions. Cet examen à la lampe à fente est systématiquement pratiqué dans tous les cabinets d’ophtalmologie.
PULS_IA_service_sante

IA: un outil puissant au service de la santé

À l’ère du numérique, où le volume de données médicales ne cesse de croître, l’intelligence artificielle (IA) offre de nouvelles opportunités. Ses multiples applications apportent potentiellement un soutien précieux pour traiter et analyser ces grandes quantités d’informations. Aide au diagnostic, prédiction des risques, optimisation des traitements: le but de l’IA est, au final, d’améliorer la prise en charge des patientes et des patients et d’optimiser la recherche scientifique.
PULS_recherche_clinique_IA

Optimiser la recherche clinique grâce à l’IA

La recherche pourrait tirer profit de l’intelligence artificielle (IA), avec pour but ultime, des bénéfices pour les patientes et patients.
Videos sur le meme sujet

Du Covid à la réhabilitation motrice

Mary Vacharidis revient sur lʹexpérience dʹun spécialiste de la réhabilitation pour les personnes présentant un handicap physique qui sʹest retrouvé paralysé après avoir connu de graves complications liées au Covid-19.

Ça nʹa pas de science: l'AI contre la désinformation

Il y a les opinions, les rumeurs, les modes et il y a la science.

Gros plan sur le sens du toucher numérique

Lucia Sillig s'intéresse à l'haptique numérique, qui concerne tout ce que les tablettes, les écrans et les manettes peuvent donner comme retour tactile.