Ecstasy: une drogue qui soigne?

Dernière mise à jour 19/07/06 | Vidéo
Ce reportage surprenant de la BBC raconte l'histoire de Tim, un cascadeur de 39 ans victime de la maladie de Parkinson.

La maladie a totalement bouleversé sa vie. Un soir il s'est rendu dans un club où il a pris avec ses copains de l'ecstasy. Et la surprise a été totale...

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_comment_ARNm_histoire

Comment l’ARN messager va changer l’histoire de la médecine

La pandémie de Covid-19 aura permis un bond de géant dans la recherche en vaccinologie. La technologie de l’ARN messager (ARNm) s’est révélée être un outil performant pour combattre le virus et marque un tournant en médecine.
P21-04_invitée_Burton-Jeangros

«Il est important d’étudier la santé dans son contexte social»

Sociologue spécialisée dans la santé et la médecine à l’Université de Genève, la Pre Claudine Burton-Jeangros est une experte du risque et des inégalités sociales. Rencontre avec cette passionnée de l’humain et des parcours de vie.
Videos sur le meme sujet

Se relever malgré une maladie neurodégénérative

Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) ont testé un implant électronique capable de réactiver la moelle épinière dʹune personne souffrant dʹhypotension orthostatique.

Un labo pour lʹingénierie des véhicules pour personnes à mobilité réduite

Un nouveau laboratoire vient dʹouvrir à la Haute école spécialisée bernoise consacré aux véhicules pour personnes lésées de la moelle épinière.

Des fourmis "renifleuses" de cancers

Des chercheurs ont appris à des spécimens d'une espèce de fourmis à reconnaître des cellules cancéreuses en reniflant les composés organiques volatils de lignées cellulaires.