Des animaux comme «médicaments»

Dernière mise à jour 16/12/16 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz se penche sur la zoothérapie.

Des chiens, des chevaux, des ânes et d’autres animaux sont utilisés pour leurs vertus thérapeutiques. Ils permettent d'améliorer la santé mentale et physique, et la qualité de vie des personnes souffrant de troubles physiques, psychiques ou cognitifs.
Avec Michèle Davidson, psychiatre psychothérapeute pour enfants et adolescents. Reportage à la Fondation Domus, en Valais, à la rencontre de Nadia Ben Zbir, une thérapeute qui travaille avec des chevaux.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Anti-inflammatoires

Le comment du pourquoi: médicaments à jeun

Pourquoi faut-il prendre certains médicaments à jeun?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Soins psychiatriques pour les migrants

Soins psychiatriques pour les migrants

Les requérants d’asile, vulnérables aux problèmes de santé mentale, nécessitent des soins spécialisés et en réseau.
dompter_anxiete

Maîtriser son anxiété, c’est possible

En modifiant de façon durable les comportements ou les pensées qui favorisent l’anxiété, les psychothérapies permettent aux personnes anxieuses d'aborder leur vie plus sereinement.
Dépression, Anxiété, Troubles de l'humeur, Médecin, Parler, Exprimer

Comment parler de dépression à votre médecin

Les entretiens approfondis avec le médecin constituent l’élément clé du diagnostic. Basés sur une relation de confiance, ces échanges doivent lui permettre de vous connaître pour mieux vous aider. Quelques clés.
Videos sur le meme sujet

Stress post-traumatique ou chagrin dʹamour, place à la thérapie de reconsolidation

Stéphane Délétroz se penche sur un nouveau protocole pour lutter contre le stress post-traumatique et les chagrins d'amour

La méditation pleine conscience chez les enfants

Adrien Zerbini s'intéresse à la méditation pleine conscience chez les enfants.

Améliorer la cohérence cardiaque pour venir en aide aux enfants atteints de maladies psychiques

Selon l’OMS un enfant sur 5 est attient d’une maladie psychique ou d’un trouble du comportement.