Le comment du pourquoi: notre corps sous anesthésie

Dernière mise à jour 03/10/18 | Audio
Loading the player ...
Que fait notre corps lors d'une anesthésie?

La réponse du Professeur Walid Habre, médecin adjoint agrégé aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Par Tania Chytil.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS_excellence_patrick_schoettker

«L’anesthésie est une discipline de l’ombre»

Spécialiste en anesthésie et réanimation, le Pr Patrick Schoettker est une référence en Suisse et au niveau international dans la prise en charge des patients chez qui les voies respiratoires sont difficiles d’accès. Nommé professeur ordinaire de l'Université de Lausanne (UNIL) et médecin-chef du Service d’anesthésiologie du Département des Centres interdisciplinaires du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) en août dernier, il nous parle de sa spécialité. Plongée au cœur de l’anesthésie.
PULS_junior_anesthesie

Avec l'anesthésie, même pas mal!

À l'hôpital, certains soins ou examens peuvent être douloureux. Parfois, une opération chirurgicale s'impose. Heureusement, il existe des médicaments pour t'endormir afin que tu ne ressentes rien et que tu ne te souviennes pas des événements.
Les opérations sous hypnose se multiplient dans les hôpitaux

Les opérations sous hypnose se multiplient dans les hôpitaux

Utilisée pour certains types d’intervention, l’hypnosédation évite les effets secondaires de l’anesthésie classique. Des avantages qui expliquent qu’elle se répand en Europe, y compris en Suisse.
Videos sur le meme sujet

Tout savoir sur lʹanesthésie

Comment fonctionne en détail lʹanesthésie ?

Vers une anesthésie personnalisée

Suivre en direct le niveau dʹanesthésiant dans le sang durant une opération, c'est le dispositif imaginé par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EFPL) et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Le gaz hilarant… à mourir de rire

Le gaz hilarant est de plus en plus utilisé comme substance récréative.