Grossesses difficiles: Le saviez-vous?

Dernière mise à jour 05/01/12 | Le saviez-vouz
Dame enceinte soutenue
Dans beaucoup de cas, la grossesse est certes un grand changement, mais elle est relativement bien vécue par les parents. Cependant, il arrive qu’elle se passe moins bien que ce dont le couple avait rêvé.

Mon bébé : du désir à l’enfant

Lorsqu’il est désiré, l’enfant est d’abord un fantasme abstrait. Au début de la grossesse, il existe en tant qu’idée. Au fur et à mesure que la mère s’attache à l’enfant qui grandit en elle, une image se forme (par ailleurs visible à l’échographie). Après l’accouchement, le bébé est. La mère commence alors un apprentissage subtil: celui de comprendre ses pleurs, d’anticiper ses besoins et d’y répondre.

Fréquence du déni de grossesse

Le déni de grossesse concerne environ une grossesse sur 600. Il n’existe pas de profil type des mères ayant un risque de faire un déni de grossesse. Il peut concerner tous les âges, tous les milieux sociaux, un premier enfant comme les suivants, que le désir d’avoir un enfant soit présent ou absent. La seule généralité est que le déni sert à cacher et à se protéger d’une immense souffrance, dans un contexte psychologique ou social qui rendrait une grossesse insupportable.

Être enceinte sans avoir de gros ventre

Lors d’un déni de grossesse, le ventre grossit peu ou pas. En effet, l’embryon grandit à la verticale (sous les côtes) au lieu de se mettre à l’horizontale. Il est même possible que la femme ait des saignements tous les mois. Le déni peut être partiel ou total. Dans le premier cas, la femme découvre qu’elle est enceinte entre la 20e semaine de grossesse et l’accouchement. Le ventre et les symptômes apparaissent en quelques heures. Si le déni est total, la grossesse est découverte au moment de l’accouchement.

Causes du baby-blues

Un coup de blues après l’accouchement est très fréquent. Il est dû à plusieurs facteurs: la fatigue, la récupération après l’accouchement, les douleurs éventuelles, les modifications hormonales, le relâchement des tensions accumulées durant la grossesse et/ou les changements affectifs liés à l’arrivée d’un enfant.

Références
  • 2e journée de périnatalité des HUG «Déni de grossesse: quelle position pour les professionnels de la périnatalité?», le 2 décembre 2010.
  • «L’obstétrique», Collection Pour le praticien, J. Lansac et G Magnin, Editions Masson, 5e édition, 2008.
  • «Psychiatrie», Pierre Lévy-Soussan, Editions MED-LINE, 3e édition, 2007.
  • «Déni de grossesse, parlons-en!», Interview du Prof. Israel Nisand par Paola Mori, Pulsations Journal des HUG, numéro déc 2010/jan 2011.
  • «Grossesse: d’Eros à Narcisse», Francesco BIanchi-Demicheli, Psychothérapies 2004/1 vol. 24, Edition Médecine et Hygiène.
  • «Psychopathologie de la périnatalité», Jacques Dayan, Gwenaëlle Andro, Michel Dugnat, Editions Masson, 1999.

A LIRE AUSSI

Interruption de grossesse (IVG)
Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Les femmes voulant mettre un terme à une grossesse non désirée ont deux méthodes à disposition jusqu’à...
Lire la suite
Alimentation et grossesse
Tout n'est pas bon à manger pendant la grossesse

Tout n’est pas bon à manger pendant la grossesse

Toutes les femmes enceintes rêvent d’une grossesse harmonieuse et sans soucis. Adopter une alimentation...
Lire la suite
Accouchement
Patiente sous gaz hilarant

Gaz hilarant: l’anesthésique qui fait oublier la douleur

Cela n’a rien d’une plaisanterie. L’inhalation de gaz hilarant rend euphorique, s’accompagne de rires,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Le tabou de l’incontinence

Le tabou de l’incontinence

Après un accouchement, 20% des femmes rencontrent des problèmes d’incontinence urinaire. Quelle est l’influence de la grossesse et du mode d’accouchement? Les explications du Dr Chahin Achtari, médecin responsable de la consultation d’uro-gynécologie à la maternité du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Choisir sa manière de donner la vie

Choisir sa manière de donner la vie

Entre stress et bonheur, l’accouchement est un moment très particulier dans la vie d’une femme. Réfléchir aux différentes possibilités d’accoucher est un bon moyen de s’y préparer.
Des parents et leur enfant

Ocytocine, l’hormone qui rend fidèle?

Et s’il existait une hormone permettant de s’assurer la fidélité de son/sa partenaire? L’ocytocine est l’hormone permettant l’éjection du lait et les contractions utérines. Il semblerait qu’elle agisse aussi sur le comportement et les émotions au sein d’un couple et des interactions sociales.
Videos sur le meme sujet

Bébé arrive: le grand chamboulement

La grossesse, l'accouchement et les semaines qui suivent sont faits de bouleversements. Entre changements, peur et bonheur, le point avec l'Antidote.

L’accouchement: un tsunami dans la vie

Près de 80 000 bébés viennent au monde chaque année en Suisse. Un petit miracle de la vie qui est à la fois des plus naturels et des plus extra-ordinaires.