Disparition des généralistes : c'est grave docteur ?

Dernière mise à jour 06/10/10 | Vidéo
En campagne, les généralistes partant à la retraite n’arrivent plus à remettre leur cabinet.

Dans les villes la situation se dégrade: d’ici 2030, on estime que le 50% de nos besoins en médecine de famille pourraient ne plus être couverts. Une situation inquiétante! 

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Après une année, quel bilan tirer pour la nouvelle tarification hospitalière?

Après une année, quel bilan tirer pour la nouvelle tarification hospitalière?

Souvenez-vous, c’était il y a presqu’un an, le 1er janvier 2012. Séisme annoncé dans le monde hospitalier: la facturation sur la base du nombre de journées d’hospitalisation était abandonnée au profit d’un tarif par forfait basé sur le diagnostic, les DRG (voir illustration).
Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

Il fixe le sol, son visage est sombre, il tremble, ses mains sont agitées d’un mouvement nerveux répétitif. Il parle peu, d’une voix monocorde et, par moments, je perçois un sanglot contenu. Parfois, rarement, son visage se relève, son regard s’éclaire et brille de fierté quand il parle de son fils aîné qui veut devenir médecin. Puis l’angoisse le reprend, avec le désespoir.
patients_mentent_medecin

La majorité des patients «mentent» à leur médecin

Une récente étude américaine met en lumière les difficultés des patients à être authentiques et à livrer toutes les informations, pourtant pertinentes, sur leur santé lors de la consultation médicale.
Videos sur le meme sujet

Des masques chirurgicaux qui permettent de sourire aux patients

«Rire, c’est bon pour la santé», comme le disait très justement Johann Schneider-Ammann.

Les évolutions du métier d’infirmier-ère

Le système de santé évolue pour faire face à la transition épidémiologique et aux besoins des patients et de leurs proches. Les infirmiers-eres contribuent à cette transformation.

L'hôpital du futur

A quoi ressemblera l'hôpital du futur?