Coma : cas de conscience

Dernière mise à jour 08/02/12 | Vidéo
Après un coma certains patients récupèrent toutes leurs facultés, d'autres sont en mort cérébrale ou en état végétatif.

Comment évaluer la gravité du coma ou décider d'un arrêt de soins ? Un réel défi pour le corps médical.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Relation patient - médecin

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
droits_patient_mineur

Les droits du patient mineur

Un enfant peut-il décider seul de son traitement médical? La réponse juridique à cette question se fait tout en nuances, en fonction de la situation et de l’âge du patient. Les explications de notre spécialiste.
Chemin en hivers

La difficile prise en charge des demandes d’aide au décès

Les patients qui demandent une assistance au suicide ou une euthanasie le font surtout vis-à-vis de leur entourage mais ils changent souvent d’avis. Telles sont les conclusions d’une nouvelle étude.
expertise_medicale_necessaire

L’expertise médicale, parfois une étape nécessaire

Contester une prise en charge médicale peut arriver à tout patient. Recourir alors à une expertise médicale est très souvent une étape nécessaire pour pouvoir prouver qu’il y a eu violation des règles de l’art. Explications.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Philip Larkin, un spécialiste des soins palliatifs

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Mourir comme à la maison

Êtes-vous comme le 80% de la population? Si vous deviez choisir où mourir, vous aimeriez être chez vous à la maison. Pourtant, seule une minorité y parvient.