Zoom sur le cœur

Dernière mise à jour 07/02/22 | Article
PULS_organe_coeur
Longtemps associé aux émotions, le cœur reste le symbole de l’amour. Pour les médecins, il s’agit avant tout d’une pompe qui sert à irriguer le corps et les organes en sang et en précieux nutriments.

En chiffres

80 000: Le nombre de battements cardiaques quotidiens.

300 grammes: Le poids moyen du cœur. En comparaison, le pancréas pèse 50 g et le foie 1,5 kg.

60 ans: L’espérance moyenne de vie en bonne santé des cellules cardiaques et des artères.

242 décès – soit près de cinq par semaine – dus à une maladie cardiovasculaire pour 100 000 habitants en Suisse, en 2018.

Une pompe vitale

Le cœur peut se concevoir comme une pompe permettant d’irriguer toutes les parties du corps. Placé légèrement à gauche du centre du thorax, il est divisé en deux parties – la gauche et la droite. Chacune d’elles est divisée en deux autres cavités, appelées oreillette gauche ou droite et ventricule gauche ou droit. Le cycle cardiaque peut se résumer ainsi: le sang pauvre en oxygène arrive dans l’oreillette droite, qui l’envoie dans le ventricule droit, connecté au poumon par l’artère pulmonaire. Une fois oxygéné, le sang arrive dans l’oreillette gauche, qui le propulse dans le ventricule gauche. Ce dernier pousse le sang dans l’aorte, qui le distribue dans tout le corps. Lors d’un arrêt cardiaque, la circulation du sang vers les organes est interrompue. Si elle n’est pas rétablie après quelques minutes, cela entraîne le décès.

Durée de vie limitée

Le cœur est le premier organe à se former, entre le 13e et le 16e jour de grossesse. Son importante activité mécanique et électrique est programmée pour fonctionner une soixantaine d’années. On peut ainsi considérer normal que des troubles comme l’arythmie cardiaque apparaissent après 60 ans.

Première cause de mortalité

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez l’adulte en Suisse. La plus courante est l’infarctus du myocarde: une artère se bouche, ce qui entraîne la destruction de la zone du muscle cardiaque qui n’est plus irriguée. Le rétrécissement d’une artère peut prendre de longues années sans provoquer de symptôme. Lorsqu’elle se bouche, il s’agit d’une urgence médicale absolue. Les traitements actuels, qui consistent à déboucher l’artère puis à y poser des stents – de petits ressorts métalliques qui maintiennent l’artère ouverte –, sont efficaces s’ils sont mis en place à temps.

La prévention est capitale

Le style de vie joue un rôle déterminant dans le développement des maladies cardiovasculaires. Le premier facteur de risque est l’hypertension artérielle, qui force le cœur à travailler davantage. En lien direct avec le manque de mouvement et le surpoids, l’hypertension se retrouve chez 30% des adultes genevois. N’entraînant aucun symptôme dans un premier temps, elle se mesure pourtant facilement. Des médicaments efficaces permettent de la contrôler.

Un cœur artificiel

Lorsque le cœur est fortement affaibli, il est possible d’effectuer une transplantation. Le suivi de cette opération s’avère délicat sur le plan physique – à cause du risque de rejet – et psychologique. En raison du manque d’organes disponibles en Suisse, l’option d’un cœur artificiel est parfois privilégiée. À l’heure actuelle, ce dispositif fonctionne bien, mais comporte des contraintes pour les malades, notamment en raison de la faible autonomie de ses batteries.

________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Angine de poitrine
Infarctus et attaque cérébrale: les signes d’alarme

Infarctus et attaque cérébrale : les signes d’alarme

Dans les deux tiers des cas à peu près, l’organisme manifeste des signes précurseurs de l’infarctus du...
Lire la suite
Hypertension
effets_hypertension_oeil

Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil

L’hypertension artérielle présente de nombreuses comorbidités, dont des atteintes ophtalmologiques. Observables...
Lire la suite
Hypertension
quatre_choses_hypertension

Quatre choses à savoir sur l’hypertension

L’hypertension artérielle est un problème de santé publique qui touche un tiers de la population suisse,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_mauvais_caractere_malade

Attention, votre mauvais caractère peut vous rendre malade

Être de mauvais poil n'est bon ni pour le moral, ni pour l'entourage. Mais de récentes études démontrent aussi le lien entre un sale caractère et les maladies cardiovasculaires, voire même la longévité.
LMD_sieste_coeur

Une sieste de temps en temps, c’est bon pour le cœur

Le repos dans la journée est bon pour le cœur. D’après des chercheurs lausannois, les personnes qui font la sieste une ou deux fois par semaine ont moins de maladies cardiovasculaires.
P20-04_insuffisance_cardiaque

Faire face à l’insuffisance cardiaque sévère

Parce qu’une greffe cardiaque n’est pas toujours possible à temps, un dispositif existe pour pallier l’insuffisance cardiaque sévère: le LVAD (dispositif d’assistance ventriculaire gauche). Le Service de chirurgie cardiaque et vasculaire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en a réalisé la 100e implantation de Suisse.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Piergiorgio Tozzi, un spécialiste du cœur

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Zoom sur les risques cardiovasculaires liés à la consommation de drogues

Charlie Dupiot se penche sur les risques sur la santé de la consommation de cocaïne, de cannabis et d'amphétamine. Un projet de recherche français amène cette réponse: leur absorption augmenterait le risque d’infarctus et de troubles du rythme cardiaque.

Quand le cœur flanche, greffe ou machine?

En Suisse, 150'000 personnes souffrent d’insuffisance cardiaque, un nombre qui va exploser ces prochaines années. Comment soigner ce mal et à quel prix? 36.9° fait le point, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la première greffe cardiaque.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine