Accident vasculaire cérébral

Dernière mise à jour 28/07/11 | Vidéo
Difficulté à trouver ces mots
Troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et le cancer, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont un problème de santé publique majeur aux conséquences parfois graves.

Des premiers symptômes à la rééducation

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont un problème de santé publique majeur aux conséquences parfois graves. En effet, les AVC constituent la troisième cause de mortalité derrière les maladies cardiaques et le cancer. Ils représentent la première cause de handicap, tant physique qu'intellectuel à partir de l'âge de 65 ans.

Apparaissant de façon brutale comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu, les principaux symptômes sont les troubles de la motricité (paralysie de la face et/ou d'un côté du corps) et de la sensibilité, des troubles du langage (aphasie, difficulté à trouver les mots par exemple) ou de la compréhension, des troubles visuels et de l'équilibre.

Dans l'AVC, chaque minute compte : plus le traitement est instauré tôt, plus grandes sont les chances de récupérer.

Source

Pulsations TV - 84 - mars 2008 

Vidéo original: http://www.dailymotion.com/video/xc47ad_les-accidents-vasculaires-cerebraux_tech?search_algo=1

Articles sur le meme sujet
AVC: les femmes plus vulnérables

AVC: les femmes plus vulnérables

Face à l’accident vasculaire cérébral (AVC), hommes et femmes ne sont pas égaux. Toujours plus nombreuses à être touchées, ces dernières présentent en effet une vulnérabilité particulière. Les explications du Dr Roman Sztajzel, responsable de l’unité Neurologie vasculaire aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Il faut prendre garde aux conséquences psychologiques des AVC «miniatures»

Il faut prendre garde aux conséquences psychologiques des AVC «miniatures»

Des chercheurs allemands mettent en garde contre les risques psychologiques qui peuvent survenir dans les mois qui suivent les «petits» accidents vasculaires cérébraux.
prevention2_quels depistages

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.
Videos sur le meme sujet

Une "physio" pour récupérer après un AVC

Stéphane Délétroz s'intéresse à une recherche en cours à l’Université de Genève.

Comment le cerveau des enfants victimes d’AVC s’auto-répare

Même si les cas sont rares, les enfants ne sont pas épargnés par l'accident vasculaire cérébral (AVC).

La technologie au service du handicap

Le Valais est en train de devenir un lieu central pour la recherche en neuro-réhabilitation.
Maladies sur le meme sujet
Visage avec fumée

Accident vasculaire cérébral (AVC)

L'AVC, ou "attaque cérébrale", est la conséquence d'un manque d'apport de sang dans le cerveau (obstruction ou rupture d'un vaisseau). Les symptômes ne sont pas toujours réversibles.

Symptômes sur le meme sujet

AVC - Attaque

J'ai mon bras/ma jambe qui ne bouge plus ou ma bouche qui tombe sur le côté