Directives anticipées en cas de cancer

Dernière mise à jour 04/05/12 | Article
Signature
Les directives anticipées vous offrent la garantie que les médecins respectent vos volontés lorsque vous n’êtes plus en mesure de le faire vous-même.

Un texte de la

Comment voulez-vous être soigné? Quelles mesures désirez-vous en vue de prolonger la vie? Quelles sont celles auxquelles vous renoncez?

Directives anticipées en cas de cancer

Les directives anticipées vous permettent de consigner par écrit vos volontés et vos souhaits. Elles abordent des thèmes comme le traitement de la douleur et d’autres symptômes, le recours à l’alimentation artificielle ou les mesures de réanimation. Vous pouvez également déterminer la personne de confiance qui devra être associée au processus de prise de décisions, si vous désirez être accompagné et par qui et bien d’autres choses encore.

Important 

Les directives anticipées s’appliquent uniquement à partir du moment où vous n’êtes plus en mesure de prendre vous-même les décisions nécessaires. Tant que vous disposez de toutes vos facultés mentales et que vous êtes capable de discernement, c’est vous qui définissez ce que vous souhaitez, indépendamment de ce que vous avez mentionné dans vos directives anticipées. 

Directives anticipées

«Directives anticipées en cas de cancer»: un guide de la Ligue contre le cancer
© LSC

Guide sur les directives anticipées

  • Pourquoi les directives anticipées sont-elles importantes?
  • Comment remplir le formulaire?
  • Quels sont les points essentiels dont je dois tenir compte?
  • Qui dois-je informer?

Le guide sur les directives anticipées en cas de cancer vous explique pas à pas comment consigner vos volontés dans le formulaire, qu’il s’agisse des traitements ou d’autres souhaits. Ce document ne fera foi que si vous n’êtes plus en mesure de prendre des décisions vous-même. 

Enregistrement

Vous pouvez faire enregistrer vos directives anticipées auprès de Dialog Ethik conformément à la loi sur la protection des données (conditions et prix actuels). Les directives anticipées en cas de cancer et le guide ont été élaborées en collaboration avec Dialog Ethik.

Modifications à partir de 2013

Le nouveau droit de la protection de l’adulte entrera en vigueur au 1er janvier 2013 (art. 360-456, nouveau code civil). Cette nouvelle réglementation introduit entre autres:

  • la possibilité d’enregistrement du lieu de dépôt des directives anticipées sur la carte d’assuré de la caisse-maladie;
  • l’obligation pour l’équipe médicale de s’informer de l’existence des directives anticipées en consultant la carte d’assuré, lorsque le patient est incapable de discernement.

Pour cette raison, Dialog Ethik renonce à partir de 2013 à l’enregistrement/au dépôt électronique des directives anticipées du patient. Si vous décidez malgré tout de déposer vos directives anticipées auprès de Dialog Ethik, la possibilité de consultation de vos directives anticipées sera assurée via hotline jusqu’au 31 décembre 2013.

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur les directives anticipées sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles): www.liguecancer.ch

A LIRE AUSSI

Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de l'estomac
Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Le cancer de l'estomac est souvent diagnostiqué trop tard, car ses symptômes se confondent avec de nombreuses...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Ablation de la prostate: comment faire face à l'incontinence

Ablation de la prostate: comment faire face à l'incontinence

Une infirmière expérimentée donne des conseils pratiques pour prévenir aux mieux les conséquences de...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Cheville enflée

Œdèmes lymphatiques après un cancer

Les œdèmes lymphatiques sont des accumulations d’eau dans les bras ou les jambes. Ils surviennent après des opérations du cancer, parfois rapidement, parfois après plusieurs années. Les œdèmes lymphatiques sont traités par physiothérapie.
Puls_rencontre_Dietrich

«Le regard de la société sur les patients doit évoluer»

Les progrès médicaux se multiplient, les malades vivent de plus en plus longtemps, mais pour le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du département d’oncologie et du Centre des cancers des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), un combat reste à mener: amener la société à mieux prendre en compte les besoins des patients atteints de cancers.
PULS_bouger_cancer

Bouger malgré le cancer

Le mouvement est un moyen de lutte efficace contre les symptômes provoqués par les cancers et les effets secondaires des traitements. L’encourager, tel est l’objectif du programme Activité physique et cancer des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Videos sur le meme sujet

Mon cancer du sein avant 40 ans

Estelle, Romaine, Lucille et Marylise ont mené un dur combat contre la maladie, le cancer du sein.

Gros plan sur le chemobrain

Stéphane Délétroz s'intéresse au chemobrain, un ensemble de symptômes lié aux traitements contre le cancer comme les chimiothérapies.

«Rester soi-même»

Romy Fischer sort grandie de son combat contre le cancer. Témoignage.
Maladies sur le meme sujet
Atteinte de la moelle

Myélome multiple (plasmocytome)

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 560 nouveaux cas de myélome multiple (plasmocytome), ce qui représente environ 1 % de toutes les maladies cancéreuses.

Préparation d'une opération de la vésicule biliaire

Le cancer de la vésicule et des voies biliaires

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 310 nouveaux cas de cancer de la vésicule ou des voies biliaires. Le cancer de la vésicule biliaire touche un peu plus souvent les femmes (53 %) que les hommes (47 %). Il survient presque exclusivement à un âge avancé : deux tiers des patients ont 70 ans et plus au moment du diagnostic.

Globules blancs

Lymphome non hodgkinien

Chaque année en Suisse, près de 1450 personnes développent un lymphome non hodgkinien, ce qui correspond à environ 4% de toutes les maladies cancéreuses. 48% des patients ont 70 ans et plus au moment du diagnostic. 54% des personnes touchées sont des hommes, 46% des femmes.