Myélome multiple (plasmocytome)

Dernière mise à jour 21/03/12 | Maladie
Atteinte de la moelle

PARTENAIRES

logo ligue suisse cancer

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 560 nouveaux cas de myélome multiple (plasmocytome), ce qui représente environ 1 % de toutes les maladies cancéreuses.

Traitement

Il n’est pas possible de guérir le myélome multiple, mais on peut contenir la maladie. A un stade très précoce, on peut différer le traitement. On contrôle alors les valeurs sanguines à intervalles réguliers pour débuter la thérapie au moment optimal.

Lorsqu’un traitement est indiqué, la thérapie de choix est généralement une chimiothérapie. Dans certains cas, une chimiothérapie à haute dose avec une greffe de cellules souches peut être envisagée.

D’autres options thérapeutiques sont actuellement testées et développées, p.ex. des traitements médicamenteux (traitement par anticorps, immunothérapie p. ex.) ou des radiothérapies.

Introduction

Le myélome multiple touche un peu plus souvent les hommes (56 %) que les femmes (44 %). C’est clairement une maladie de l’âge : 38 % des patients ont entre 50 et 69 ans au moment du diagnostic, 55 % ont 70 ans et plus.

Le myélome multiple est une forme particulière de lymphome non hodgkinien. Il se caractérise par la multiplication très active des plasmocytes, une variété de cellules du système immunitaire. Les cellules cancéreuses forment de nombreux amas dans la moelle osseuse, empêchent la fabrication normale des cellules sanguines et entraînent la destruction des os.

Facteurs de risque

On ignore les causes exactes du myélome multiple. Certains facteurs peuvent cependant augmenter le risque de développer la maladie:

  • l’exposition à certaines substances toxiques (amiante, pesticides, p. ex.);
  • le rayonnement ionisant à très fortes doses (en cas de catastrophe nucléaire, p. ex.);
  • une gammapathie monoclonale (MGUS);
  • une prédisposition héréditaire;
  • une forte surcharge pondérale.

Symptômes

Au stade débutant, le myélome multiple ne provoque généralement pas de troubles, de sorte qu’il est souvent découvert fortuitement.

Premiers symptômes possibles:

  • une baisse de vitalité;
  • de la fatigue;
  • de fortes sueurs nocturnes;
  • une perte de poids;
  • des douleurs ou des fractures osseuses.

La perturbation de la formation des cellules sanguines peut entraîner l’apparition d’autres troubles:

  • une anémie;
  • une sensibilité élevée aux infections;
  • une tendance aux saignements.

Diagnostic

Pour poser le diagnostic, le médecin procède à des analyses de sang et d’urine afin de rechercher la présence de diverses protéines spécifiques. Une biopsie de la moelle osseuse est réalisée afin de voir si celle-ci contient des cellules cancéreuses. Des radiographies ou un scanner permettent de visualiser les anomalies caractéristiques dans les os.

Glossaire

Myélome multiple: Plasmocytome.

Multiple: Nombreux, apparaissant à plusieurs endroits.

Lymphome non hodgkinien: Forme de lymphome malin, contrairement au lymphome de Hodgkin; il existe toute une série de lymphomes non hodgkiniens, qui évoluent et se traitent de manière fort différente.

Système immunitaire: Système de défense de l’organisme.

Moelle osseuse: Tissu situé dans beaucoup d’os: les diverses cellules du sang sont fabriquées dans la moelle (globules blancs et rouges, plaquettes).

Anémie: Maladie touchant la qualité ou la quantité des globules rouges dans le sang (cf. «hémoglobine»).

Biopsie: Prélèvement d’un échantillon de tissu afin d’effectuer un examen des cellules au microscope; la biopsie permet de constater si le tissu prélevé est sain ou non.

Chimiothérapie: Traitement des maladies infectieuses et cancéreuses avec des médicaments qui tuent les agents pathogènes ou les cellules cancéreuses; ce terme désigne le plus souvent le traitement des maladies cancéreuses par cytostatiques; selon l’objectif recherché, on parle de chimiothérapie curative, palliative, adjuvante ou néo-adjuvante.

Transplantation: Greffe; transfert de cellules, tissus ou parties d’organe d’un donneur à un receveur, par exemple transplantation sanguine, transplantation de moelle, transplantation cutanée.

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur le myélome multiple  sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles): www.liguecancer.ch

Article original: https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-differents-types-de-cancer/le-myelome-multiple/

___

Mis à jour le 8 mai 2017

A LIRE AUSSI

urinoirs

Urétrite (homme)

L'urétrite est une inflammation de l'urètre avec un écoulement anormal par le pénis. C'est la manifestation la plus fréquente d’une infection sexuellement...
Lire la suite
Caillot dans un vaisseau sanguin

Thrombose veineuse

La thrombose est la conséquence d'un caillot de sang qui bloque la circulation sanguine dans une veine. Elle se manifeste par des douleurs du membre atteint,...
Lire la suite
Zona

Zona

Le zona est une maladie virale qui peut atteindre toute personne ayant eu la varicelle dans le passé. Il s’agit d’une réactivation du virus de la varicelle...
Lire la suite

Qu'est-ce que c'est ?

Des médecins ont rédigé pour vous des réponses aux questions que vous vous posez à propos des maladies les plus fréquentes.

Attention: ces informations ne remplacent pas une consultation chez le médecin.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911