Le mélanome touche aussi l’œil

Dernière mise à jour 31/07/14 | Article
Le mélanome touche aussi l’œil
Le mélanome de l’œil est une maladie rare avec des conséquences potentielles graves si elle est détectée tardivement. D’où l’importance d’effectuer des contrôles réguliers de vos yeux.

Peu de gens savent que l’œil, comme la peau, peut être atteint d’un mélanome, un type de cancer rare mais qui reste tout de même le plus fréquent des cancers oculaires.

En effet, tout comme l’épiderme, l’œil contient des mélanocytes. Ces cellules fabriquent la mélanine, le pigment qui donne la couleur de la peau, des yeux, des poils et des cheveux, et qui nous protège des rayons ultraviolets. Ce sont précisément ces cellules qui peuvent être atteintes par le mélanome. Dans l’œil, elles se trouvent dans les couches intermédiaires pigmentées du globe oculaire (l’uvée):

  • l’iris, en avant de l’œil (la partie colorée visible de l'œil);
  • le corps ciliaire (sur lequel est attaché le cristallin);
  • la choroïde (la partie postérieure, entre la sclère et la rétine).

Deux types principaux

Ce cancer existe sous deux formes: intra- ou extra-oculaire: «Le mélanome intraoculaire est le plus fréquent, avec six nouveaux cas sur 1 million de personnes par année», explique la Dresse Ann Schalenbourg, médecin associé en oncologie oculaire de l’adulte à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin et enseignante à la Faculté de biologie et de médecine à Lausanne.»

La seconde forme, elle, ne concerne que 2 à 8 cas sur 10 millions de personnes. Le mélanome extra-oculaire touche la conjonctive, membrane transparente qui tapisse l'intérieur des paupières et la sclère, le blanc de l'œil.

Evolution sournoise

Le mélanome de l’œil se développe lentement et sournoisement, sans symptômes apparents ni douleur, sauf au stade avancé. Ses symptômes sont similaires à ceux de la cataracte ou d’un décollement de la rétine:

  • une perte progressive de la vue d’un seul œil;
  • des éclairs lumineux (flashs);
  • une rougeur de l’œil;
  • l’apparition de taches dans le champ visuel («mouches volantes»);
  • une excroissance à la surface de l’œil ou une protubérance du globe oculaire.

Diagnostic approfondi

Si on souffre de tels symptômes, il faut consulter un ophtalmologue au plus vite pour un examen approfondi de la vue et de l’œil. «Un examen par un ophtalmologue devrait être effectué lors de chaque contrôle de la vue. Par exemple quand apparaît la presbytie, vers l’âge de 45 ans», note la Dresse Schalenbourg. Si la présence d’une tumeur est suspectée, des examens complémentaires seront effectués pour le confirmer.

De la protonthérapie à la prothèse oculaire

Plus vite le mélanome est découvert, plus l’œil pourra être épargné, grâce à un traitement conservateur. Un dépistage précoce permet aussi d’éviter les métastases et leurs conséquences.

En matière de traitement, la majorité des patients souffrant d’un mélanome uvéal peuvent bénéficier d’une protonthérapie. «Celle-ci utilise un faisceau de protons qu’on peut diriger et doser très précisément, limitant l’irradiation à la seule tumeur plus efficacement que la radiothérapie classique. C’est le traitement idéal pour les mélanomes étendus, ainsi que ceux de l’iris ou proches du nerf optique. Il permet de contrôler la tumeur dans l’œil et de conserver le globe oculaire dans plus de 98% et 90% des cas respectivement», se réjouit la spécialiste. Rendue possible en Suisse grâce à une collaboration entre l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin et l’Institut Paul Scherrer à Villigen avec son cyclotron adapté (projet OPTIS), pionniers en la matière en Europe, cette thérapie permet également de préserver la vision de la majorité des patients.

Pour de petits mélanomes périphériques, on peut recourir à la brachythérapie, une radiothérapie de contact, consistant à poser sur l’emplacement de la tumeur une fine plaque contenant du ruthénium, un matériel radioactif.

La brachythérapie avec du iode radioactif est une alternative pour les tumeurs plus importantes, quand la protonthérapie n’est pas possible. En revanche, cette thérapie épargne moins les tissus sains de l’intérieur du globe oculaire.

Prothèse discrète

L’ablation chirurgicale de la zone cancéreuse n’est possible que dans de rares cas. Si la tumeur est à un stade trop avancée, ou en cas de récidive ou de complications, il faudra procéder à l’ablation chirurgicale de l’œil. Cela pour éviter une évolution vers un œil douloureux et pour prévenir les métastases possibles.

«L’œil sera remplacé par un implant orbitaire, sur lequel on fixe les muscles oculaires, afin qu’il puisse bouger en même temps que l’œil sain. Ensuite, six à huit semaines plus tard, une prothèse esthétique en forme de coque est posée. Ces prothèses modernes sont très bien faites, sur mesure, avec la couleur précise de l’œil sain. Et elles se remarquent à peine, permettant au patient de continuer à mener une vie sociale sans appréhension», souligne Ann Schalenbourg.

Facteurs de risque peu connus

Le mélanome de l’œil touche les adultes, hommes et femmes, âgés en moyenne de 60 ans. Contrairement à la forme cutanée, il ne s’agit pas d’une conséquence de l’exposition au soleil. On sait encore peu de choses sur d’éventuels facteurs de risque environnementaux. Mais on connaît en revanche des facteurs génétiques:

  • les personnes aux yeux clairs (bleus, gris, verts) ont 2 à 3 fois plus de risques d'être atteintes que celles aux yeux bruns;
  • les personnes originaires des pays scandinaves, où l’incidence est plus élevée que dans le sud de l’Europe;
  • les personnes de type caucasien. Aux Etats-Unis, sur 100 patients blancs, on ne compte qu’un patient de type afro-américain.

Un nævus, grain de beauté bénin, apparaissant sur le devant de l’œil, peut être annonciateur d’une telle tumeur maligne à venir. Mais toute tache ne représente pas en soi un danger, la plupart étant de simples taches de rousseur. Il est néanmoins indiqué de consulter un spécialiste pour s’en assurer.

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate
Témoin de l'effet du cancer de la prostate sur la vie sexuelle

La vie sexuelle après un cancer de la prostate ? Témoignage

La chirurgie du cancer de la prostate a des conséquences physiques et psychologiques. Un homme témoigne...
Lire la suite
Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut à une surface de deux mètres carrés en moyenne. C’est dire si elle peut être cause de soucis majeurs... Les maladies dermatologiques sont nombreuses et souvent difficiles à diagnostiquer. On peut les diviser en trois grands groupes. Les maladies inflammatoires de la peau, comme l’eczéma, le psoriasis, les urticaires –des affections chroniques que les patients apprennent à soigner et pour lesquelles ils consultent surtout en phase aiguë–, les maladies malignes (cancer) et les maladies infectieuses. Elles se manifestent de différentes manières sur la peau.
Mélanome de la conjonctive: ayez le soleil à l’œil!

Mélanome de la conjonctive: ayez le soleil à l’œil!

Et si le soleil, en plus de provoquer des cancers de la peau, pouvait être à l’origine de mélanomes de la conjonctive? C’est ce qu’a tenté de comprendre une équipe de chercheurs lausannois en s’intéressant de près au séquençage du génome de la tumeur. Une première dans l’histoire de ce type de mélanomes.
Et si on se passait des dermatologues pour détecter le mélanome?

Des applications qui détectent le mélanome?

Les applications pour scanner soi-même ses grains de beauté fleurissent sur les «store» et un dermoscope tout public pourrait bientôt être proposé en pharmacie. Has been, la consultation chez le spécialiste? Pas forcément, mais les choses bougent.
Videos sur le meme sujet

Mélanome: se protéger et sauver sa peau

Le soleil n'apporte pas que des bienfaits. Certains de ses rayons, les ultraviolets, peuvent causer des dommages irréparables aux noyaux de certaines cellules de notre peau.

Mélanome

Chaque année en Suisse, 1700 personnes sont atteintes d'un mélanome malin, et 200 en meurent. Principaux facteurs de risque : des expositions prolongées au soleil et des coups de soleil sévères pendant l'enfance ou l'adolescence. Explications.
Maladies sur le meme sujet

Mélanome

Le mélanome est un cancer de la peau. Il se développe à partir de grains de beauté qui changent d'aspect (forme, couleur, taille, épaisseur, etc.) ou en l’absence de lésion pré-existante.

Symptômes sur le meme sujet
grain de beauté

Grain de beauté

J’ai un grain de beauté / une tache qui m’inquiète