Le mélanome de l’uvée

Dernière mise à jour 04/04/22 | Article
BV_fiche_maladie_melanome
Cette tumeur rare menace la vision, mais aussi la vie.

Le mélanome de l’uvée (tissu vascularisé et nourricier de l’œil) est une tumeur cancéreuse qui se développe à partir des mélanocytes, les cellules pigmentées qui donnent aux yeux leur couleur et qui sont présentes dans l’iris, le corps ciliaire et la cho­roïde. Cette maladie est rare (six à sept personnes par million d’habitants chez les Caucasiens, par exemple).

Il s’agit toutefois de la tumeur de l’œil la plus fréquente chez les adultes. Elle peut donner lieu à des métastases qui se logent d’abord dans le foie avant d’envahir d’autres tissus et organes et de mettre en danger la vie elle-même.

Symptômes

Dans les premiers temps, ce mélanome n’entraîne souvent aucun symptôme. Ce n’est que lorsqu’il affecte l’une des structures responsables de la vision que cette dernière est altérée. Quand la tumeur provoque un écoulement de liquide sous la rétine, celle-ci se décolle et les patients et patientes peuvent alors voir des flashs, des lignes déformées ou percevoir un voile devant les yeux. Si la tumeur se trouve dans le corps ciliaire, elle peut engendrer une cataracte rendant la vision floue. Si elle saigne ou répand ses pigments dans le vitré (gélatine transparente située à l’intérieur de l’œil), les personnes touchées voient des taches flottantes.

Traitements

Le mélanome de l’uvée peut être traité par proton­thérapie (radiothérapie utilisant des protons), qui permet de cibler la tumeur avec une grande précision et d’épargner ainsi les structures de l’œil indis­pensables à la vision. L’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin est l’un des rares centres en Europe (il n’en existe que six) qui propose cette technique, en partenariat avec l’Insti­tut Paul Scherrer à Villigen (Argovie). Les solutions alternatives sont la radio­thérapie à l’aide d’une plaque radioactive pour les petites tumeurs et, pour les cas les plus avancés, l’énucléation, qui consiste à ôter l’œil malade et à mettre une prothèse esthétique.

_________

Article repris du site  BienVu!

A LIRE AUSSI

Cancer des os
Quand le cancer touche les os, il complique les choses

Quand le cancer touche les os, il complique les choses

Vous l’ignorez peut-être, mais la plupart des cancers peuvent se propager dans les os. Une fois que les...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être...
Lire la suite
Dépistage du cancer
J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

L’apparition soudaine d’une grosseur sur la peau, ou juste en dessous, peut sembler très banale à certains...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
BV_retinoblastome_expertise

Rétinoblastome: l’expertise lausannoise

Le rétinoblastome est un cancer rare de l’enfant touchant 1 naissance sur 17’000. Avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin jouit d’une renommée internationale pour le traitement de cette maladie. Chaque année, 50 à 60 nouveaux patients et patientes, dont 90% viennent de l’étranger, y reçoivent des traitements de pointe.
P20-04_accompagner_famille_enfant_malade

Accompagner les familles avec un enfant gravement malade

Non-dits, culpabilité, sentiment d’impuissance, divorce… les proches d’un enfant malade payent parfois un lourd tribut. Pour aider les familles, un programme de soutien psychologique transgénérationnel a été mis en place au sein de l’Unité d’onco-hématologie pédiatrique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
problemes_anaux_peur_consulter

Problèmes anaux: surmonter la peur de consulter

Douleurs, saignements ou démangeaisons au niveau de l’anus sont très fréquents, pourtant la plupart des personnes attendent des mois, voire des années, avant de consulter.
Videos sur le meme sujet

Une lueur d'espoir face au cancer de la surrénale

C'est le rôle que joue indirectement la testostérone dans la progression du cancer de la glande surrénale qui explique pourquoi les femmes sont plus touchées que les hommes par cette maladie.

Le cancer sans tabou

Ariane Hasler vous emmène visiter une exposition sur le cancer.

Le cancer du pancréas, ce tueur invisible

Le cancer du pancréas tue neuf malades sur dix en moins de 5 ans et le nombre de victimes ne cesse dʹaugmenter.