Ces cancers qui touchent les hommes

Dernière mise à jour 31/10/19 | Audio
Loading the player ...
A l'occasion du Movember, un mois de sensibilisation aux maladies masculines qui début le 1er novembre, Stéphane Délétroz évoque les principaux cancers qui touchent les hommes.

Avec Dominik Berthold, responsable de la Consultation spécialisée des cancers urologiques du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et Christophe Iselin, chef du Service dʹurologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Movember Suisse

Dépistage du cancer de la prostate : partager avec le patient les incertitudes (Revue médicale suisse)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
problemes_anaux_peur_consulter

Problèmes anaux: surmonter la peur de consulter

Douleurs, saignements ou démangeaisons au niveau de l’anus sont très fréquents, pourtant la plupart des personnes attendent des mois, voire des années, avant de consulter.
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
timide_progres_cancer_panecreas

Timide progrès contre la forme génétique du cancer du pancréas

Une nouvelle molécule ralentit la progression du fulgurant cancer du pancréas. Toutefois, cette découverte ne concerne que les patients avec une mutation génétique spécifique.
Videos sur le meme sujet

Les causes d'un cancer qui ne touche que les jeunes femmes

Huma Khamis se penche sur un cancer du pancréas très particulier qui ne touche que les jeunes femmes.

Qu'est-ce que le cancer?

Nous pouvons tous malheureusement être atteints par le cancer, car nous sommes tous constitués de cellules.

Les cancers digestifs enfin diagnostiqués à temps

Les cancers digestifs entraînent un taux élevé de mortalité en raison de leur détection généralement tardive.