Cancer de la prostate: une consultation de sexologie

Dernière mise à jour 27/03/13 | Article
Cancer de la prostate: une consultation de sexologie
Les hommes atteints d'un cancer de la prostate ont de la peine à réaliser les conséquences de la chirurgie. Voici les conseils d'une professionnelle en rééducation urologique et sexologie clinique.

Plusieurs années de pratique en rééducation urologique et sexologie clinique m’ont permis de réaliser à quel point il est important d’offrir un espace de discussion, d’échange et d’information aux patients atteints d’un cancer de la prostate. En effet, je suis bien trop souvent confrontée à des patients qui ont de la peine à réaliser les conséquences d’une telle chirurgie sur leur vie sexuelle et sur leur vie de couple. Cela, malgré le fait que les patients reçoivent toutes les informations nécessaires par leur chirurgien et bénéficient de plusieurs consultations avec ce dernier.

Il semblerait que les patients face au diagnostic n’intègrent que très progressivement toutes les informations qui leur sont transmises. C’est ainsi que, grâce aux équipes médicales en place, à l’association Prosca, mais aussi aux patients eux-mêmes, nous avons pu créer et offrir une consultation de sexologie à ceux et à celles qui en éprouvent le besoin.

La consultation

«Pour mettre des mots sur les maux»

Pour qui?

Elle s’adresse au patient concerné en première instance; mais aussi à sa/son partenaire.

Pourquoi?

Pour s’assurer que le patient a bien compris ce qui allait se passer et en quoi consiste l’acte chirurgical lui-même. Cela par le biais d’images, de planches anatomiques et de schémas. Pour parler de l’incidence et des conséquences de la chirurgie sur sa vie et son activité sexuelle, mais aussi sur sa vie de couple. Cela par une évaluation sexologique précise, basée sur son désir sexuel, son excitation (troubles érectiles, etc…), son mode excitatoire, sa fréquence sexuelle, ses habitudes, etc… et dans le but de révéler (ou pas) des problèmes sexuels préexistants à la chirurgie.

Pour lui donner les moyens de rester «en contact avec sa masculinité», avec sa/son partenaire, sachant que «la fonction crée l’organe». Pour l’aider à restaurer son identité d’homme au sein du couple et pour lui-même au moyen de discussions interactives et cognitives entre le patient et le thérapeute.

Pour s’assurer que son périnée est fonctionnel en cas de fuites urinaires post-opératoires. Cela par un examen clinique (endo-cavitaire) et selon besoin par une rééducation du plancher pelvien où le verrouillage du périnée à l’effort est particulièrement exercé.

Comment?

En individuel.

En couple.

Et si possible, avant l’intervention chirurgicale, et autant de fois que le patient/couple en ressent le besoin.

Retrouvez ces articles dans le livre

Le livre blanc – Cancer du sein, cancer de la prostate: vie intime et sexuelle

Ce Livre Blanc est né du courage et de la sincérité d’hommes et de femmes atteint-e-s, leurs conjoint-e-s ou soignant-e-s, qui ont osé s’exprimer sur ce sujet resté trop longtemps tabou: que devient la vie sexuelle et intime lorsque l’on est atteint ou que l’on a surmonté un cancer?

A LIRE AUSSI

Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancers gynécologiques
Papillomavirus: vaccin, frottis, verrues génitales, cancer du col… où en sommes-nous?

Papillomavirus: vaccin, frottis, verrues génitales, cancer du col… où en sommes-nous?

Le Papillomavirus (ou HPV, human papilloma virus) fait de plus en plus parler de lui. Petit débroussaillement...
Lire la suite
Cancer de l'estomac
Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Le cancer de l'estomac est souvent diagnostiqué trop tard, car ses symptômes se confondent avec de nombreuses...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prostate_sexualite_defi

Cancer de la prostate: sexualité, l’autre défi

Affronté avec des techniques toujours plus performantes et une prise en charge multidisciplinaire, le cancer de la prostate sonne de moins en moins souvent le glas de la sexualité. Explications.
Videos sur le meme sujet

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.

La sexualité après un cancer gynécologique

Anne Baecher se penche sur le thème délicat de la sexualité chez une femme après un cancer gynécologique, notamment après une ablation de l'utérus.

Movember contre le cancer de la prostate

Chaque année, le mouvement Movember incite, un peu partout dans le monde, les hommes à prendre leur santé en main.
Maladies sur le meme sujet
Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 430 nouveaux cas de cancer du testicule, ce qui représente 2 % de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine. Le cancer du testicule touche surtout des hommes jeunes : 86 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Prostate

Cancer de la prostate

Chaque année en Suisse, environ 6100 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le cancer le plus fréquent en général: 30% des cancers chez l’homme sont des cancers de la prostate. Pratiquement tous les patients (99%) ont plus de 50 ans au moment du diagnostic; 47% ont même 70 ans et plus.