Un soutien-gorge pour détecter le cancer du sein

Dernière mise à jour 07/05/20 | Audio
Loading the player ...
SmartBra est un soutien-gorge qui intègre un diffuseur dʹultrasons pour détecter les tumeurs naissantes.

Cette innovation a été développée par la start-up IcosaMed épaulée par des étudiants de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Les explications de Max Boysset, créateur et directeur de IcosaMed. Avec Fatemeh Ghadamieh et Hugo Juillet, étudiants à l'EPFL. Un sujet de Stéphane Délétroz.

Un soutien-gorge intelligent pour détecter le cancer du sein (EPFL)

Plus d'infos sur le cancer dans le dossier de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
poids_traitements_sein

Prise de poids et traitements du cancer du sein: quelques pistes de réflexion

Afin d’encourager la poursuite de la réflexion, des actions et de la recherche, l’Observatoire des effets adverses a sollicité en tant qu’experte Isabelle Celardin, pharmacienne membre du Réseau cancer du sein. Dans le texte qui suit, elle propose plusieurs pistes.
poids_cancer_sein

Poids et cancer du sein, le cercle vicieux

La moitié des femmes prennent du poids à la suite d’un cancer du sein. Interview du Dr Khalil Zaman, responsable de la Consultation spécialisée de sénologie, Service d’oncologie médicale au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
P20-04_cancer_sein_chimiothérapie

Cancer du sein: moins de chimiothérapie

Grâce à la signature génomique de la tumeur, 40 % des chimiothérapies sont aujourd’hui évitées. Du dépistage au suivi thérapeutique, le Centre du sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) propose toutes les prestations dans le domaine du cancer du sein.
Videos sur le meme sujet

Cancer du sein: pourquoi les métastases gagnent les os

Des scientifiques de lʹUniversité de Genève (UNIGE) viennent dʹidentifier une protéine qui influe sur les cellules métastatiques du cancer du sein.

Un lien étroit entre contraceptifs et cancer du sein

Bien choisir son contraceptif hormonal permet de réduire les risques de cancer du sein.

Le Trodelvy, un nouveau médicament contre le cancer du sein

Stéphane Délétroz se penche sur un nouveau médicament pour le traitement dʹune forme particulière du cancer du sein.
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.