Plusieurs thérapies pour combattre le cancer

Dernière mise à jour 26/04/12 | Article
Mains de médecins gantées selon diverses spécialisations
Le cancer est souvent combattu en mettant en œuvre non pas une mais plusieurs thérapies.

Un texte de la

Cette combinaison de thérapies est pratiquée par exemple dans la lutte contre le cancer du sein: les femmes sont d’abord opérées, elles suivent ensuite une chimiothérapie, une radiothérapie et enfin un traitement médicamenteux pour s’opposer aux effets des hormones.
Le choix du traitement dépend de nombreux facteurs:

Le type de tumeur

Chaque cancer a ses caractéristiques, que le médecin doit connaître pour déterminer le traitement adéquat. Le cancer de la prostate, par exemple, est traité de manière totalement différente d’une leucémie, et une leucémie aiguë est traitée différemment d’une leucémie chronique.  

Taille et extension de la tumeur

Le traitement dépend du stade du cancer, de l’existence de métastases et de l’extension de la tumeur à des tissus environnants. Plusieurs examens sont nécessaires pour déterminer le type, la taille et l’extension d’une tumeur. Un examen très utile est l’analyse d’un échantillon de tissu. Le prélèvement du tissu est effectué lors d’une biopsie ou durant une opération.

État du patient

L’état de santé et l’âge du patient jouent souvent un rôle déterminant dans le choix du traitement.

Évaluations personnelles

Le médecin conseille – la patiente décide © KLS

Les médecins conseillent les patients dans le choix de la thérapie appropriée. Mais c’est le patient qui décide en dernier ressort du traitement qu’il veut subir. Ce choix est influencé par son mode de vie, ses expériences et ses préférences.

Collaboration de plusieurs spécialistes

Le traitement d’un cancer est souvent une affaire très complexe. C’est la raison pour laquelle la collaboration de plusieurs spécialistes s’impose. Ces spécialistes sont dans la majorité des cas :

  • des médecins oncologues: médecins qui se sont spécialisés dans le traitement des cancers au moyen de médicaments (chimiothérapie).
  • des radio-oncologues: médecins spécialistes de la radiothérapie.
  • des chirurgiens: médecins spécialistes des opérations.
  • des hématologues: médecins spécialistes des maladies du sang, des leucémies entre autres.
  • et d’autres spécialistes: selon le type de cancer, les patients sont aussi suivis par des médecins spécialisés dans l’organe ou le système touché par le cancer. Ainsi, les femmes atteintes d’un cancer du sein sont aussi traitées par un gynécologue, les hommes souffrant d’un cancer de la prostate par un urologue et les patients atteints d’une tumeur au cerveau sont suivis également par un neurologue et un neurochirurgien.

Glossaire

Chimiothérapie: Traitement des maladies infectieuses et cancéreuses avec des médicaments qui tuent les agents pathogènes ou les cellules cancéreuses; ce terme désigne le plus souvent le traitement des maladies cancéreuses par cytostatiques; selon l’objectif recherché, on parle de chimiothérapie curative, palliative, adjuvante ou néo-adjuvante.

Radiothérapie: Traitement de maladies, essentiellement cancéreuses, par rayonnement ionisant; on distingue la radiothérapie externe (par un appareil qui produit le rayonnement) de la radiothérapie interne, qui consiste à introduire la substance radioactive dans l’organisme (cf. «brachythérapie»).

Tumeur: Augmentation de volume d’un tissu; désigne le plus souvent la néoformation pathologique de tissus, qu’elle soit bénigne ou maligne; les termes de «tumeur maligne» et de «cancer» sont synonymes (cf. «carcinome», «malin»).

Leucémie: Cancer du sang ou cancer hématologique; cancer des cellules sanguines.

Biopsie: Prélèvement d’un échantillon de tissu afin d’effectuer un examen des cellules au microscope; la biopsie permet de constater si le tissu prélevé est sain ou non.

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur plusieurs thérapies sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles): www.liguecancer.ch

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate
Témoin de l'effet du cancer de la prostate sur la vie sexuelle

La vie sexuelle après un cancer de la prostate ? Témoignage

La chirurgie du cancer de la prostate a des conséquences physiques et psychologiques. Un homme témoigne...
Lire la suite
Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Bienfaits de l'exercice physique: 5 coups gagnants!

Des chercheurs américains et australiens ont mené une analyse approfondie de 174 études prospectives consacrées aux éventuels bienfaits d'une activité physique soutenue. Conclusion? La réduction du risque d'être malade s'applique à cinq maladies chroniques majeures.
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être mise en place. Quelles sont les différentes options?
Videos sur le meme sujet

Cancer du sein: dépister pour mieux soigner

Cancer le plus fréquent chez la femme, surtout après 50 ans, le cancer du sein touche les femmes dans leur intégrité et a une connotation particulière. L'antidote nous aide à faire la lumière sur cette maladie.

Cancer de la prostate, s'informer pour mieux faire ses choix

Cancer le plus fréquent chez l'homme après 65 ans, il en touche 2700 en Suisse et cause 1300 décès chaque année. Que faire lorsqu'on approche des cinquante ans? Faut-il se faire dépister, et si le test est positif… quelle suite peut-on lui donner? Petit aperçu avec le Dr. Patrice Jichlinski.

Etre belle malgré la maladie

Le cancer du sein touche une femme sur 10 en Suisse. La grande majorité de ces femmes seront soumis à un traitement et guériront. Et malgré la maladie, elles peuvent êtres belles!
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.

Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, près de 440 hommes développent un cancer du testicule, ce qui correspond à 2% de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine.

Prostate

Cancer de la prostate

Chaque année en Suisse, environ 6100 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le cancer le plus fréquent en général: 30% des cancers chez l’homme sont des cancers de la prostate. Pratiquement tous les patients (99%) ont plus de 50 ans au moment du diagnostic; 47% ont même 70 ans et plus.