Le boom des dépistages du gène BRCA

Dernière mise à jour 12/04/16 | Audio
Loading the player ...
En mai 2014, l'actrice Angelina Jolie annonçait s’être fait enlever les deux seins à titre préventif puis, dix mois plus tard, les ovaires. L’actrice était porteuse d’une mutation du gène BRCA qui peut conduire au développement de cancers.

Cette annonce s’était traduite un peu partout dans le monde par une forte augmentation des consultations spécialisées.
Stéphane Délétroz revient sur cette particularité génétique et ce dépistage.

Intervenants: Pierre Chappuis, responsable de l’Unité d’onco-génétique et de prévention des cancers aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Sheila Unger, généticienne, responsable de l’Unité d’oncogénétique du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et Cécile, 48 ans, qui a poussé la porte de la consultation d’oncologie des HUG en 2008, après une longue réflexion.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_quel_depistage_age

Quel dépistage, pour qui, à quel âge?

Ce tableau donne les recommandations générales élaborées par le Service de médecine de premier recours. Elles restent à discuter au cas par cas avec son médecin traitant et les spécialistes requis si besoin. Certains actes sont généralement inclus dans les consultations classiques (prise régulière de la tension artérielle par exemple), quand d’autres nécessitent une prescription médicale spécifique ou sont proposés dans le cadre d’un programme organisé le dépistage (cancer du sein, cancer colorectal)
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
timide_progres_cancer_panecreas

Timide progrès contre la forme génétique du cancer du pancréas

Une nouvelle molécule ralentit la progression du fulgurant cancer du pancréas. Toutefois, cette découverte ne concerne que les patients avec une mutation génétique spécifique.
Videos sur le meme sujet

Quand le squelette des cellules cancéreuses les aide à proliférer

Une partie du squelette des cellules cancéreuses est responsable de la prolifération des cellules malignes.

Femmes et hommes pas égaux dans les traitements oncologiques

Virginie Langerock se penche sur la médecine de genre, en particulier concernant les traitements oncologiques.

Cancer: une mutation entrave l'organisation des gènes en 3D

Des scientifiques de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et de l'Université de Lausanne (Unil) ont découvert comment la mutation dʹun gène peut affecter les interactions tridimensionnelles entre les gènes dʹune cellule et entraîner ainsi différentes formes de cancers.
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.

Pancreas

Cancer du pancréas

Chaque année en Suisse, 1100 personnes développent un cancer du pancréas (carcinome pancréatique), ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.

Symptômes sur le meme sujet

Ganglion

J'ai une grosseur/un ganglion qui m'inquiète