Toux: des médicaments placebos

Dernière mise à jour 05/10/15 | Article
Toux: des médicaments placebos
Les tout-petits qui toussent guérissent aussi bien avec un nectar sucré qu’avec un sirop pharmaceutique.

Désagrément de l’hiver, la toux gâche la vie de nombreux enfants, ainsi que celle des parents. C’est l’un des motifs les plus fréquents de consultation chez le pédiatre. «Neuf fois sur dix, le coupable est un virus», explique la professeure Constance Barazzone, pneumologue aux Hôpitaux universitaires de Genève.

La toux résulte de l’irritation de la gorge que provoque le mucus coulant du nez. Elle est toutefois bénéfique, car elle protège les poumons et permet de se débarrasser de l’infection. On parle d’une toux «grasse» lorsqu’on entend l’accumulation des sécrétions dans les bronches et d’une toux «sèche» lorsque celle-ci est irritative.

Comment la soigner? Malgré l’inquiétude des parents, le mieux est d’éviter de donner des médicaments, surtout si l’enfant a moins de 2 ans. Les antibiotiques ne servent généralement à rien, puisque la cause est un virus dans la plupart des cas. Quant aux sirops antitussifs, les médecins ont longtemps constaté leur faible intérêt. Une étude publiée fin octobre dans la revue américaineJAMA Pediatricsvient de confirmer leur impression: elle montre que les sirops médicamenteux n’ont pas plus d’efficacité qu’un placebo. Toujours d’après cette étude, il vaudrait tout de même mieux donner quelque chose –tel un sirop d’algave– plutôt que rien du tout.

Quand consulter?

Immédiatement, si votre enfant:

  • a de la peine à respirer même lorsque son nez est dégagé
  • a une respiration rapide avec les muscles qui se creusent entre les côtes
  • a les lèvres bleues ou arrête de respirer lors de quintes de toux
  • a une respiration sifflante
  • vous inquiète

Dans un laps de temps court si:

  • la fièvre persiste depuis plus de trois jours
  • la toux persiste plus de trois semaines

Les gestes qui aident

Chez le nourrisson, «nous ne disposons pas de bons tests prouvant que les sirops sont efficaces», ajoute Constance Barazzone. L’abstinence s’avère donc la meilleure attitude, même s’il est parfois difficile de se contenter d’attendre. «Il n’est pas toujours aisé d’expliquer aux parents éprouvés par le manque de sommeil qu’il n’existe pas de médicament à donner et que la toux d’origine virale va le plus souvent s’améliorer d’elle-même», sourit la pneumologue.

Quelques gestes peuvent toutefois aider. D’abord, bien déboucher le nez de l’enfant avec un mouche-bébé, voire du sérum physiologique si besoin. Il se pourrait aussi que le miel ait un effet positif sur la toux nocturne de l’enfant. En 2001, l’Organisation mondiale de la santé citait ce remède traditionnel comme traitement possible. Tout en prévenant que des études manquent pour démontrer son efficacité. Il n’est donc pas exclu que ce dernier n’ait peut-être, lui aussi, qu’un effet placebo. Attention: quoi qu’il en soit, il ne faut pas donner de miel à un enfant de moins de 1 an, pour éviter tout risque de botulisme.

Autre geste important: humidifier l’air. En effet, une atmosphère sèche augmente l’irritation des muqueuses et provoque des quintes de toux. Si le taux d’humidité de la chambre est inférieur à 45%, utilisez un humidificateur. Choisissez-le de préférence à air froid, pour éviter le risque de brûlure. Il est en revanche inutile de dépasser 55% de taux d’humidité.

A LIRE AUSSI

Être parent
Vérités sur la croissance

Vérités sur la croissance

Beaucoup de parents se préoccupent de la taille de leur enfant. Comme quantité d’idées reçues circulent...
Lire la suite
Croissance

Des hormones pour grandir

Le retard de croissance des enfants ou des adolescents est parfois dû à un déficit de l’hormone de croissance...
Lire la suite
Accidents
guerison_fracture_patience

La guérison d’une fracture demande des mois de patience

Le champion de MotoGP Valentino Rossi a repris la compétition trois semaines après s’être cassé la jambe....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
apprendre_communiquer_bebe

Apprendre à communiquer avec son bébé

Même s’ils n’utilisent pas encore le langage, les nouveau-nés communiquent en continu à travers leur comportement. Apprendre à les observer permet aux parents de s’adapter à leurs besoins.
canicule_enfant

Canicule: protégeons les enfants!

Coups de chaleur et déshydratation guettent les nourrissons et les enfants en bas âge durant les périodes de canicule. Prenons soin d'eux en redoublant d'attention à leur égard!
brazelton_communiquer_bebe

La méthode Brazelton pour apprendre à communiquer avec votre bébé

Devenir parent, c’est accueillir un nouvel être au sein du foyer. C’est s’enrichir de cette présence, mais aussi devoir apprendre à la décrypter.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur les pleurs des bébés

Anne Baecher s'intéresse à différentes études consacrées aux pleurs de bébés.
Maladies sur le meme sujet
Radiographie des poumons

Pneumonie

La pneumonie est une inflammation des poumons due à des virus ou à des bactéries. Elle nécessite parfois (mais pas toujours) un traitement antibiotique.

Symptômes sur le meme sujet

Maux de gorge

Mon enfant a mal à la gorge