L’urticaire: au secours, ça gratte !

Dernière mise à jour 25/07/17 | Article
urticaire_secours_gratte
Votre peau a des plaques rouges et enflées et elle démange furieusement ? Il s’agit peut-être d’une poussée d’urticaire. Pas moins de 20% de la population en fera l’expérience au moins une fois au cours de sa vie. Les causes peuvent être multiples et parfois difficiles à identifier.

Trait caractéristique de l’urticaire: ça démange furieusement. Il s’agit d’une réaction cutanée qui se manifeste dans les minutes et au plus tard dans les heures qui suivent le contact avec le facteur déclenchant. Ce dernier peut être d’origine allergique (par exemple la cacahuète) ou irritative (par exemple le froid, les orties, etc.). L’urticaire peut être très localisée ou recouvrir tout le corps (urticaire géante). Elle se manifeste par des plaques rouges enflées, parfois mobiles, et des démangeaisons intenses. Selon les cas, des troubles digestifs peuvent accompagner la poussée d’urticaire, notamment lors d’une réaction anaphylactique consécutive à une piqûre d’abeille ou à l’absorption d’un médicament.

L’angiœdème est une forme aggravée de l’urticaire, dont il partage d’ailleurs les facteurs déclenchants. Souvent associé à des plaques d’urticaire, il se manifeste par un gonflement brutal et cuisant des lèvres, parfois des paupières. Lorsque ce gonflement s’étend à la langue et à la gorge, il existe un risque d’étouffement.

Les causes principales de l’urticaire

L’urticaire peut avoir de multiples causes. Certains médicaments, dont notamment la pénicilline, les sulfamides ou l’aspirine, peuvent en provoquer une poussée. Au rayon des aliments, les coupables peuvent être les poissons, crustacés, cacahuètes, céleri, lait de vache ou encore les œufs. Il faut également se méfier des piqûres d’hyménoptères (abeilles, guêpes, frelons). Le contact avec des pneumallergènes (pollen, poils d’animaux, etc.) ou avec certaines substances (orties, méduses, latex, etc.) peut également être responsable de réactions cutanées. Enfin, l’urticaire peut également dépendre de déclencheurs physiques comme la pression, le chaud, le froid, ou encore l’effort, ou être causée par certaines maladies infectieuses (affections du sang touchant le système immunitaire, etc.).

Urticaire chronique

Lorsque les lésions durent depuis au moins six semaines, on parle d’urticaire chronique. Parfois, on retrouve un aliment, un médicament ou une infection qui pourrait expliquer sa survenue. Dans un tiers des cas chez l’adulte, cette maladie est déclenchée par des anticorps produits par le système immunitaire, rendant le pronostic moins bon.

Dans la majorité des cas, l’urticaire disparaît en trente minutes à quelques heures sans laisser de traces. Mais chez les 10% des patients souffrant de sa forme chronique, elle peut durer plusieurs mois, voire des années. En présence de symptômes persistants, il est conseillé de se rendre chez un spécialiste pour des examens approfondis.

_________

Extrait de:

J’ai envie de comprendre… Les allergies, de Suzy Soumaille, en collaboration avec Philippe Eigenmann, Ed. Planète Santé, 2013.

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Allergies (autres)
reactions_allergiques_localisees

Réactions allergiques: reconnaître les manifestations localisées

Dans la majorité des cas, les manifestations de l’allergie se limitent au site d’agression de l’allergène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
allergies_facteurs_risque

Les allergies et leurs facteurs de risque

La plupart des allergies sont liées à une prédisposition familiale. Certains facteurs de risque externes liés à notre environnement favorisent néanmoins leur développement.
Les mécanismes de l’allergie

Les mécanismes de l’allergie

Erreur sur la cible et réaction exagérée. Dans l’allergie, le système immunitaire dépasse le cadre de sa mission de défense et se met à attaquer, sans discernement, des substances aussi inoffensives que le céleri ou le pollen déclenchant ainsi toute une série de symptômes regroupés sous le terme d’allergie.
Videos sur le meme sujet

Qu'est-ce qu'une allergie?

Notre corps est sans cesse confronté à des substances qui se trouvent autour de nous, comme l'air, les microbes, les poils des animaux domestiques. Parfois, notre système immunitaire réagit de façon exagérée à certaines de
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.

Urticaire

Urticaire

L'urticaire se présente sous forme de plaques et de démangeaisons de la peau. L'angioedème est une forme grave d'urticaire.

Symptômes sur le meme sujet

Rougeur

J’ai une ou des taches rouges / des rougeurs sur la peau