Dans les secrets de la vésicule biliaire

Dernière mise à jour 27/06/22 | Article
PS45_secrets_vesicule_biliaire
Sur le terrain de la digestion, il y a les protagonistes principaux, par lesquels passe le bol alimentaire: l’estomac, l’intestin grêle ou encore le côlon. Et puis il y a ceux que l’on peut appeler les «auxiliaires de la digestion», chargés de missions essentielles au bon fonctionnement des processus en jeu. Parmi eux: la vésicule biliaire.

Son rôle est en lien direct avec celui du foie. Véritable usine chimique au sein de l’organisme, le foie fabrique une substance clé: la bile. Une fois produite, une partie sera stockée dans la vésicule biliaire qui, au moment des repas, la déversera dans l’intestin pour les besoins des premières étapes de la digestion. Le problème: la bile peut devenir visqueuse, former des calculs et nécessiter l’ablation de la vésicule biliaire si des douleurs s’installent. Une intervention le plus souvent sans conséquence. 

Comment fonctionne la vésicule biliaire?

Entre les repas, la bile produite par le foie s’accumule dans la vésicule biliaire, organe ayant l’allure d’un petit sac oblong. Mais ce n’est que lors des repas que cette substance faite d’eau et de sels biliaires est utilisée. En effet, lorsque nous mangeons, l’intestin sécrète une hormone (la cholécystokinine ou CCK) qui contracte la vésicule biliaire. Elle libère alors progressivement la bile qui, par l’intermédiaire des voies biliaires, se déverse dans l’intestin grêle et participe à la digestion et à l’assimilation des graisses. 

Comment et pourquoi les calculs biliaires se forment-ils?

Quand la bile devient très visqueuse, le cholestérol ou la bilirubine peuvent s’agglutiner, formant des amas respectivement noirs et brillants ou de couleur jaune: ce sont les fameux calculs biliaires. Même si le mécanisme n’est pas parfaitement connu, plusieurs facteurs peuvent favoriser leur formation. L’âge d’abord, qui diminue la mobilité de la vésicule et rend ses contractions plus difficiles, mais aussi la grossesse, les pilules contraceptives, l’obésité, le diabète, certains médicaments, des maladies du foie ou encore des prédispositions génétiques (fréquentes dans certaines ethnies, mais rares en Europe). 

Est-ce indispensable de retirer la vésicule biliaire en cas de calculs?

La chirurgie n’est pas systématique. Il arrive que ces calculs, qui se présentent sous la forme de «cailloux» de tailles diverses, ne provoquent aucun symptôme et qu’on ne les sente pas. Aucune intervention n’est alors à envisager. À noter toutefois que le risque de les voir se manifester par des douleurs augmente de 1% par année, de manière cumulative, ce qui signifie qu’il est de 25% au bout de 25 ans. 

Quand faut-il opérer?

La présence de calculs dans la vésicule biliaire peut entraîner, de manière répétée, des douleurs au milieu du ventre, voire dans le dos, souvent une ou deux heures après les repas. Il faut alors envisager de retirer la vésicule. À noter que les calculs peuvent aussi se retrouver bloqués, par exemple dans une des voies biliaires (le cholédoque) ou engendrer une inflammation de la vésicule. On parle de cholécystite quand la vésicule est enflammée et de cholangite quand cela concerne la voie biliaire. Les personnes touchées souffrent de douleurs, nausées ou vomissements. Il faut alors souvent opérer en urgence. 

À quoi s’attendre lorsque l’opération s’impose?

L’opération vise à enlever la totalité de la vésicule, car la présence de «cailloux» indique qu’elle est malade – on a observé par le passé que si l’on n’ôte que les calculs, ils se reforment rapidement. Pratiquée par laparoscopie (technique d’endoscopie destinée aux examens ou opérations de la cavité abdominale), souvent en ambulatoire, l’intervention est courante et généralement assez simple. Le principal risque, qui intervient surtout lorsque la vésicule est très enflammée, est de léser la voie biliaire principale qui relie le foie à la première partie de l’intestin. Les conséquences peuvent alors être graves et contraindre à des réparations chirurgicales complexes. Mais dans l’immense majorité des cas, l’ablation de la vésicule biliaire n’engendre aucune séquelle car cet organe n’est en réalité pas indispensable. À tel point que l’on peut non seulement parfaitement vivre sans, mais également sans avoir à changer ses habitudes alimentaires. Au lieu d’être stockée, la bile sécrétée par le foie ira directement dans le tube digestif pour remplir sa mission.

______

Adapté de J’ai envie de comprendre… La chirurgie viscérale et les secrets du système digestif, par Élisabeth Gordon et Nicolas Demartines, Éd. Planète Santé, 2022.

Paru dans Planète Santé magazine N° 45 – Juin 2022

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Allergies (autres)
reactions_allergiques_localisees

Réactions allergiques: reconnaître les manifestations localisées

Dans la majorité des cas, les manifestations de l’allergie se limitent au site d’agression de l’allergène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes? Votre urine a une forte odeur? Quand faire pipi pose problème, une consultation chez le médecin peut s’avérer nécessaire. Tour d’horizon de certains symptômes.
PULS_organe_reins

Zoom sur les reins

Ils se font face sous les deux dernières côtes. De chaque côté de la colonne vertébrale, ces organes en forme de haricots filtrent le sang. Les reins éliminent dans l’urine les déchets de notre organisme et les éléments en surplus. Ils jouent un rôle crucial dans l’équilibre interne de notre corps.

La vésicule biliaire, un «petit sac» dont on pourrait se passer

Si la bile est indispensable, la poche qui la contient ne l’est pas. D’autant plus que, chez une part importante de la population, s’y forment des calculs, qui aboutissent parfois à des infections graves.
Videos sur le meme sujet

Reins, calculs et paraplégie

Cécile Guérin se penche sur les reins.

Tout savoir sur les calculs rénaux

Gros plan sur une pathologie qui concerne environs 10% de la population et qui peut s'avérer extrêmement douloureuse: les calculs rénaux.

Calcul rénal: un signal d’alarme

De plus en plus de personnes souffrent de calculs rénaux, une affection qui peut s'avérer très douloureuse.
Maladies sur le meme sujet
Calculs rénaux

Calculs rénaux

Des substances solubles, normalement éliminées dans l’urine vont, dans certaines conditions, former des petits cristaux insolubles dans les voies urinaires qui grandissent et deviennent une structure solide, appelée calcul rénal ou calcul urinaire.