Les antidépresseurs pris durant la grossesse augmentent le risque d'autisme

Dernière mise à jour 15/12/15 | Vidéo
Loading the player ...
La prise d’antidépresseurs pendant la grossesse augmente de 87 % le risque d’autisme chez l'enfant.

Ce chiffre impressionnant est le résultat d'une étude menée par des chercheurs de l’Université de Montréal qui ont analysé les dossiers de plus de 145'000 enfants suivis de leur conception jusqu'à leur dixième année.
Entretien avec l'auteure de cette étude Dr. Anick Bérard, professeure à la faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chercheuse au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Par Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
Quels médicaments contre la dépression?

Quels médicaments contre la dépression?

Entretien avec le Professeur Jean-Michel Aubry, médecin-chef du service des spécialités psychiatriques des Hôpitaux Universitaires de Genève.
interview_chabane_autisme

«L’important, c’est de détecter l’autisme le plus tôt possible»

L’autisme touche environ un enfant sur cent. Si ce handicap ne se guérit pas, des traitements existent pour aider les personnes atteintes à mieux vivre, explique le Pr Nadia Chabane.
antidépresseurs_mal_connus

Les effets des antidépresseurs sont encore mal connus

En Suisse, les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes à prendre des antidépresseurs. Mais, prudence, ces produits ne sont pas la solution à toutes les formes de dépression.
Videos sur le meme sujet

L'ESDM, une nouvelle prise en charge précoce de l'autisme

Genève est pionnière en Suisse dans la mise en place d'une nouvelle prise en charge précoce de l'autisme. L'ESDM (Early Start Denver Model), une méthode intensive, rigoureuse et ludique à la fois, obtient des résultats très encourageants. Après une prise en charge de deux ans, trois enfants sur quatre suivent une scolarité normale.

Les dernières recherches sur l'autisme

Stéphane Délétroz se penche sur les dernières recherches en cours sur l'autisme.

Gros plan sur la dépression et les nouveaux traitements

Les spécialistes estiment que 6 % de la population des pays occidentaux souffrent de dépression.