Soulager l’arthrose pour échapper au bistouri

Dernière mise à jour 01/12/20 | Article
arthrose_echapper_bistouri
Une activité physique adaptée est indispensable pour limiter les douleurs liées à cette maladie inflammatoire des articulations qu’est l’arthrose. L’aromathérapie, l’acupuncture, l’ostéopathie et la physiothérapie peuvent aussi apporter un soulagement. Explications.

L’arthrose ne se soigne malheureusement pas. Une fois installée, cette usure progressive du cartilage articulaire est irréversible. Elle touche principalement les personnes de plus de cinquante ans, mais peut aussi faire souffrir les plus jeunes. «Une personne ayant un travail physique, par exemple sur les chantiers, peut développer de l’arthrose à un jeune âge en comparaison d’un employé de bureau», explique la Dre Annelore Sautebin, médecin indépendant spécialiste en médecine interne générale et gériatrie.

Une fois l’articulation atteinte par cette maladie dégénérative – le plus souvent au niveau des hanches, genoux, chevilles ou vertèbres –, il faut tout mettre en place pour soulager la douleur dans le but de continuer à mener une vie normale. Le recours à la chirurgie, par l’installation d’une prothèse notamment, se fait le plus tard possible. «Lorsque la maladie en est à ses débuts, je privilégie toujours une prise en charge non-médicamenteuse et évidemment non-chirurgicale, explique le Dr Romain Desmarchelier, médecin-chef du Service de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’Ensemble hospitalier La Côte. Avoir une activité physique adaptée et régulière aide au rodage de l’articulation. Cesser de bouger, pour éviter les douleurs, est contre-productif. Evidemment, il faut choisir une activité qui limite les impacts et les contraintes excessives.» Le spécialiste préconise la marche, la natation ou le vélo. Tout ce qui permet d’entretenir la musculature est utile. Un muscle suffisamment entraîné permet d’éviter de surcharger l’articulation lors des mouvements.

En chiffres

90 % des personnes de plus de 65 ans souffrent d’une forme d’arthrose

L’âge d’apparition de l’arthrose varie selon les articulations et selon la cause. L’arthrose de hanche (on parle de coxarthrose) survient autant chez les hommes que chez les femmes, aux alentours de 60 ans. L’arthrose du genou (gonarthrose) survient autour de 70 ans et atteint davantage les femmes. Celle de l’épaule, souvent liée à une souffrance des tendons de l’épaule, apparaît autour de 60-70 ans.

Les déformations articulaires congénitales, les séquelles de traumatismes, la sédentarité associée à l’obésité ou au contraire une sollicitation excessive de l’articulation font partie des causes les plus courantes d’arthrose. Lorsque ni les médicaments ni les différentes approches thérapeutiques existantes ne sont suffisants pour soulager le patient, le recours à la chirurgie est parfois incontournable.

Des huiles et des aiguilles

La Dre Sautebin obtient de très bons résultats avec l’acupuncture et également avec l’aromathérapie. «Un mélange adapté d’huiles essentielles appliqué sur l’articulation douloureuse remplace un traitement local anti-inflammatoire et est complémentaire aux traitements médicamenteux habituels. Parfois ces derniers peuvent même être diminués. Parmi les huiles essentielles reconnues pour atténuer les douleurs, il y a l’eucalyptus citronné, la myrrhe, le laurier noble, l’encens oliban ou encore le cèdre de l’Atlas. En consultation, je demande à mes patients de me décrire leur gêne afin d’établir le bon mélange. Faut-il se concentrer sur la douleur ou davantage sur le gonflement de l’articulation? Le patient peut-il facilement masser la zone douloureuse avec le mélange d’huiles essentielles ou faut-il plutôt miser sur une prise orale? Je peux aussi proposer un mélange d’hydrolats par voie orale.»

A noter que certaines huiles essentielles sont remboursées par la Lamal lorsqu’elles sont prescrites par un médecin, de même que l’acupuncture. Les deux spécialistes insistent également sur l’importance de perdre du poids en cas d’excédent pondéral. Car qui dit kilos en moins, dit aussi moins de contraintes sur les articulations touchées.

Par ailleurs, le Dr Desmarchelier rappelle que tout ce qui peut être fait pour rééquilibrer le squelette est bon à prendre: «En cas d’arthrose de hanche par exemple, des supports plantaires peuvent aider à équilibrer le bassin, ce qui atténue les contraintes sur l’articulation. La chondroïtine ou la glucosamine (deux compléments alimentaires à base de composés essentiels du cartilage), en vente libre dans les pharmacies, protègent les cartilages et peuvent aussi aider. Il existe de nombreuses préparations à base de plantes ou de cartilages d’animaux qui sont proposées pour soulager l’arthrose. Toutes n’ont pas été validées par des études scientifiques, mais je dis toujours à mes patients que ce qui n’est pas nocif peut être essayé. Enfin, l’adhésion au traitement aide énormément à son efficacité, effet placebo ou pas.»

Approches complémentaires pour réduire la douleur

Plusieurs approches thérapeutiques différentes permettent de soulager la douleur des personnes souffrant d’arthrose et de garder une mobilité fonctionnelle.

En physiothérapie, des exercices spécifiques renforcent la musculature et l’étirent, ceci afin de soulager les contraintes sur l’articulation atteinte.

En ostéopathie, le praticien cherche à redonner de la mobilité à l’articulation en souffrance. «On peut procéder soit par des manipulations directes sur l’articulation (le fameux cracking qui va la débloquer), soit par des actions sur les tissus mous, explique Pierre Frachon, doyen de la filière en ostéopathie de la Haute école de santé de Fribourg. Souvent, les muscles et les ligaments qui entourent l’articulation malade sont tendus et ils la compriment. En travaillant dessus, on parvient à soulager la pression.»

Certaines épices et plantes sont également réputées pour leur effet anti-inflammatoire, comme le curcuma. La naturopathie, la phytothérapie et l’homéopathie sont d’autres approches qui peuvent être tentées pour soulager les douleurs.

_____________

Paru dans Générations, Hors-série « Se soigner autrement – Gros plan sur la médecine intégrative », Octobre 2019.

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Allergies (autres)
reactions_allergiques_localisees

Réactions allergiques: reconnaître les manifestations localisées

Dans la majorité des cas, les manifestations de l’allergie se limitent au site d’agression de l’allergène...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Du cartilage nasal pour réparer les genoux

Des chercheurs de lʹUniversité de Bâle (Unibas) ont cultivé du cartilage nasal pour lʹimplanter dans le genou de patients souffrant dʹarthrose.

Arthroplastie totale de la cheville: une opération rare

On pratique environ 300 poses de prothèses de la cheville par année en Suisse.

Pour en finir avec les douleurs chroniques

On observe qu’après une chirurgie orthopédique, certaines personnes reprennent leurs activités et même le sport exactement comme avant.
Maladies sur le meme sujet
Douleurs articulaires

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme caractérisé par une inflammation de plusieurs articulations. «Poly» signifie plusieurs, et «arthr» signifie articulation.

Mains atteintes d'arthrose

Arthrose

L'arthrose est l'affection des articulations la plus fréquente et plus de la moitié des personnes en sont atteintes à des degrés divers après l’âge de 50 ans.

Symptômes sur le meme sujet
Playmobil

Arthralgies

J’ai mal à une/plusieurs articulation(s)