Que faut-il penser du régime FODMAP?

Dernière mise à jour 03/11/15 | Article
Que faut-il penser du régime FODMAP?
Ceux qui souffrent du syndrome du côlon irritable adoptent de plus en plus une alimentation qui limite les sucres.

Le syndrome de l’intestin irritable se manifeste par des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz, de la constipation ou des diarrhées, voire un besoin urgent d’aller à la selle. La cause n’en est pas encore connue, mais on sait néanmoins que le stress ou certains aliments peuvent aggraver les symptômes.

C’est le cas d’une famille de sucres que beaucoup de personnes absorbent mal dans l’intestin grêle: les FODMAP (lire encadré). Ces hydrates de carbone arrivent dans le gros intestin, où une fermentation se produit grâce aux bactéries. Cette rapide fermentation dégage des gaz et provoque un appel d’eau, d’où le gonflement du ventre et des symptômes gastro-intestinaux.

Développée par une nutritionniste australienne il y a une quinzaine d’années, cette approche propose de limiter les aliments contenant des glucides (ou sucres) dits «fermentescibles» à l’origine des symptômes douloureux et embarrassants. «Il est ainsi possible de les diminuer, voire de les supprimer chez environ 70% des personnes qui en souffrent», souligne Stéphanie Neff, diététicienne à l’Hôpital cantonal de Fribourg et spécialiste des FODMAP.

Derrière un acronyme, des aliments variés

F Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon)

O Oligosaccharides: certaines légumineuses (soja), céréales (blé), légumes (artichaut, betterave), fruits (kaki) et noix

D Disaccharides: lait et fromages non affinés

M Monosaccharides (fructose en excès par rapport au glucose): certains fruits (pomme, pêche, mangue), édulcorants, miel

A And (pour et)

P Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol): certains fruits (abricot, cerise), légumes (avocat, chou-fleur), édulcorants, chewing-gums

L’approche consiste à retirer tous les aliments riches en FODMAP durant six à huit semaines. Si les symptômes ont diminué ou disparu, les aliments concernés sont ensuite réintégrés petit à petit jusqu’à un seuil de tolérance individuelle.

Des études ont montré qu’un régime pauvre en FODMAP a d’autres bénéfices. Il permet d’obtenir de meilleurs résultats qu’un simple régime sans gluten pour les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable et peut être efficace contre d’autres maladies gastro-intestinales, comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse.

Accompagnement impératif

«Cette diète a un sens pour des personnes qui présentent des problèmes de digestion assez vastes, commente Ali Dehlavi, gastro-entérologue à Lausanne. Elle peut être efficace en l’absence d’autres pathologies. Les risques de carence sont faibles: il existe toujours des aliments qui remplacent ceux que l’on supprime, et la diète n’est pas définitive. Mais il est impératif d’être accompagné d’un professionnel de la nutrition pour la suivre, en particulier dans la phase de réintroduction des aliments.»

A LIRE AUSSI

Troubles digestifs
pancreas

Le fragile pancréas est une glande essentielle à la digestion

Peu connu, c’est pourtant un organe majeur. On ne le prend en compte qu’à partir de l’apparition des...
Lire la suite
Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Constipation
constipation_hemorroides_lies

Constipation et hémorroïdes: des phénomènes parfois liés

Les hémorroïdes sont plus fréquentes qu’on ne le pense. Dans certains cas, elles peuvent être prévenues...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Illustre_perdre_poids_bon

Perdre du poids oui, mais pour de bon!

Et si le plus difficile n’était pas la perte de poids, mais la suite? Un constat amer pour de nombreuses personnes prises dans un yoyo aussi douloureux pour le moral que concret sur la balance. La solution? Pas magique mais multiple pour dessiner rien de moins qu’une nouvelle vie.
PS38B_Maintenir_perte_poids

Surpoids: maintenir la perte de poids est le véritable enjeu

Envolés les cinq, dix ou trente kilos de trop: passé l’euphorie, tout reste bel et bien à jouer pour inscrire l’exploit dans la durée.
low_carb_que_penser

Régime «low carb»: que penser de l’alimentation cétogène?

Manger moins de sucre et plus de gras, voici en quoi consiste le régime «low carb», comprenez «faible en carbohydrates». Très prisé depuis quelques années pour sa visée amincissante, il aurait aussi des vertus thérapeutiques. Qu’en est-il vraiment?
Videos sur le meme sujet

Ça n'a pas de science !... Les régimes amaigrissants

Il y a les opinions, les rumeurs, les modes et il y a la science.

Gros plan sur le syndrome du côlon irritable

Adrien Zerbini vous dit tout sur un syndrome aussi fréquent que mystérieux: le côlon irritable.

Manger gras pour rester en bonne santé?

C'est le sucre qui nous rend malades, pas le gras! Diabète, obésité, syndromes métaboliques et foie gras sont le résultat de la montagne de sucre que nous avalons, y compris dans les produits allégés.
Maladies sur le meme sujet
Tuyaux

Syndrome de l'intestin irritable

Les symptômes de l'intestin irritable sont des diarrhées, une constipation ou un inconfort abdominal. C'est une maladie gênante mais rarement grave.