Un joueur parmi vos proches?

Dernière mise à jour 31/08/11 | Article
Machine à sous
Les jeux de hasard et d’argent ainsi que les jeux vidéo online peuvent conduire à des comportements excessifs difficiles à gérer pour le joueur et pour les proches. Lisez quelques explications et faites le test pour vous situer.

Un proche qui joue trop? 

CHUV

Un article du Centre du jeu excessif (CHUV)

Les jeux de hasard et d’argent ainsi que les jeux vidéo online sont susceptibles de conduire à des problèmes complexes pour l’entourage, qu’il s’agisse des conjoints, des enfants, des parents, de l’employeur, des amis, des collègues ou des voisins. Le proche d’un joueur excessif peut passer par plusieurs phases, allant de soupçons d’un jeu problématique à un sentiment d’épuisement, de détresse ou d’impuissance.
Le proche subit aussi les nombreuses conséquences du jeu : effets financiers, effets sociaux, perte de confiance, effets sur la santé physique et émotionnelle.

Quelles sont les difficultés les plus courantes ?

Le proche, tout comme le joueur, est souvent confronté aux effets négatifs du comportement de jeu, mais le joueur, pour sa part, joue principalement pour les effets positifs qu’il peut en retirer.
Chez le proche, un certain nombre de comportements sont susceptibles d’augmenter les difficultés :

  • se sentir obligé de résoudre tous les problèmes
  • avoir besoin de contrôler les événements et les relations avec les tiers
  • donner des conseils, blâmer, aller au devant des besoins d’autrui
  • être tenté de croire aux mensonges à répétition, éprouver de la culpabilité
  • avoir tendance à faire comme si le problème n’existait pas.

Les premières mesures à prendre pour s’en sortir ?

Pour faire face aux sentiments douloureux d’impuissance, de culpabilité ou de détresse que peut ressentir le proche d’une personne présentant un problème de jeu, il est essentiel :

  • d’assurer sa sécurité financière (faire l’état des lieux des finances, éviter les prêts, mettre en place des systèmes de protection)
  • d’assurer son bien-être psychologique (briser l’isolement, parler, avoir des activités plaisantes)
  • de fixer des limites (apprendre à dire non, exprimer clairement ses attentes)
  • de désamorcer les cercles vicieux du joueur (ne pas mentir pour le protéger, ne pas justifier ses habitudes de jeu, lui offrir son aide et son soutien tout en restant ferme sur les limites).

Quelques questions à se poser

Majorité de OUI

Vous possédez certaines qualités permettant de discuter calmement du problème de jeu et de chercher ensemble des solutions. Cependant, avez-vous songé à solliciter une consultation commune pour évaluer les difficultés rencontrées ?

Majorité de NON

Vous n’êtes peut-être pas encore prêt à aborder ouvertement le sujet du jeu avec votre entourage. Avez-vous songé à faire appel à une structure spécialisée, seul ou accompagné, pour aborder ce sujet ou simplement demander des conseils ?

Article original: http://www.jeu-excessif.ch/pdf/campagnes/2010_CJE_Proches.pdf

A LIRE AUSSI

Tabac
Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

La prise de poids associée à l’arrêt du tabac représente un obstacle chez les fumeurs qui envisagent...
Lire la suite
Alcool
oktoberfest

Les excès d’alcool provoquent des arythmies cardiaques

Même ponctuelle, l’alcoolisation massive est délétère pour le cœur. Elle expose des personnes jeunes...
Lire la suite
Addiction au travail
Qu’est-ce que la dopamine?

Qu’est-ce que la dopamine?

C’est le New York Times qui l’écrit: notre cerveau «regorge de substances chimiques», et l’une de ces...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
trouble_jeu_video

Le «trouble du jeu vidéo» considéré comme une véritable maladie

L'OMS a annoncé l'inscription prochaine du «gaming disorder» dans la «Classification mondiale des maladies». Un trouble qui touche davantage les garçons que les filles et qui repose sur des critères précis.
PULS_a_vous_jouer

A vous de jouer!

Développée dans le cadre de la prise en charge des addictions comportementales, Jeu-contrôle est une application gratuite destinée aux personnes ayant un usage problématique des jeux d’argent et de hasard.
interview_luscher_addiction

«L’addiction et la dépendance sont deux choses différentes»

Ces phénomènes n’affectent pas le cerveau de la même manière. Éclairages de Christian Lüscher, neuroscientifique à l’Université de Genève, sommité mondiale dans ce domaine.
Videos sur le meme sujet

Contre la dépendance au jeu

Lutter contre la dépendance au jeu grâce à un site internet et une application, c'est l’un des objectifs du Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu.

Quand le jeu rend accro

Le jeu accompagne les enfants, mais également les adultes, depuis l’aube de l’humanité.

Jeux d’argent: les accros du hasard

Même si chacun peut espérer décrocher le jack pot, les jeux de hasard sont conçus pour qu'en définitive, les joueurs finissent par perdre.