Quel joueur êtes-vous?

Dernière mise à jour 01/09/11 | Article
jeux d'argent
Lorsque le jeu, qu’il s’agisse de loterie, de jeu de casino, de paris, de poker ou de jeu vidéo, devient un problème, il est alors appelé jeu excessif. Quel joueur êtes-vous? Pour le savoir, faites le test.

Vous aimez les jeux de hasard et d'argent ou les jeux vidéo?

CHUV

Un article du Centre du jeu excessif (CHUV)

Informations qui peuvent vous intéresser : Le jeu, qu’il s’agisse de loterie, de jeu de casino, de paris, de poker ou de jeu vidéo, est une activité agréable. Cependant, pour une proportion non négligeable de la population, son caractère divertissant s'efface progressivement. Certaines personnes ne sont alors plus capables de se contrôler ni d'arrêter quand elles le veulent ou quand elles n'ont plus d'argent.

Lorsque le jeu occasionnel et récréatif cède la place à un jeu à problème, voire à une dépendance, il est alors appelé jeu excessif.

La progression entre le jeu occasionnel et récréatif et le jeu dit excessif peut être rapide…

Quels sont les signes du jeu excessif?

En voici quelques-uns :

  • Jouer pour fuir ses problèmes ou des émotions telles que la tristesse ou la peur.
  • Augmenter le temps consacré au jeu.
  • Penser constamment au jeu.
  • Négliger sa famille, ses amis, l'école ou le travail à cause du jeu.
  • Mentir pour cacher ses activités de jeu.
  • Commettre des délits pour jouer.

Le jeu immodéré est une forme de comportement qui peut mener à la dépendance, au même titre que la consommation excessive de certaines substances psychoactives.

Certains jouent à des jeux vidéo (consoles, jeux d'arcades et d'ordinateurs) qui ne sont pas des jeux de hasard et d'argent mais qui peuvent aussi avoir des conséquences négatives. D’autres jouent sur internet. Dans certains cas, les activités de placement boursier online peuvent également conduire à des difficultés apparentées au jeu excessif.

La honte et le silence contribuent au maintien et à l'amplification des conséquences du jeu excessif.

C'est pourquoi le jeu doit rester un divertissement!

Pour cela, il est important de :

  • Jouer uniquement pour se divertir.
  • Se fixer des limites de temps.
  • Se fixer des limites d’argent consacré au jeu.
  • Savoir dire non à certaines occasions de jeu.
  • Varier les loisirs et les plaisirs.
  • Parler ouvertement du jeu.
  • Avoir le courage de chercher de l’aide.

Et vous... arrivez-vous à contrôler votre jeu?

Pour le savoir, faites le test suivant:

Majorité de "Jamais"

Votre comportement face au jeu comporte peu de risque, vous gardez la tête froide. Continuez à choisir un jeu modéré et occasionnel !

Majorité de "Souvent"

Pensez-y ! Vous devriez réfléchir à vos comportements face au jeu. Votre liberté de choisir votre jeu est parfois remise en question.

Majorité de "Toujours"

Attention ! Vous avez du mal à vous fixer des limites et vous avez tendance à perdre le contrôle du jeu. Le jeu prend trop de place dans votre vie, c'est plus qu'un simple divertissement. Ne restez pas seul face à ce problème, parlez-en et demandez de l'aide.

Article original: http://www.jeu-excessif.ch/pdf/campagnes/2010_CJE_Quel.joueur.pdf

A LIRE AUSSI

Addiction au travail
Qu’est-ce que la dopamine?

Qu’est-ce que la dopamine?

C’est le New York Times qui l’écrit: notre cerveau «regorge de substances chimiques», et l’une de ces...
Lire la suite
Alcool
oktoberfest

Les excès d’alcool provoquent des arythmies cardiaques

Même ponctuelle, l’alcoolisation massive est délétère pour le cœur. Elle expose des personnes jeunes...
Lire la suite
Alcool
Trouble du rythme cardiaque

Quand l’alcool fait que vous battez la chamade

C’est établi: une consommation de boissons alcooliques est susceptible de déclencher des palpitations...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_a_vous_jouer

A vous de jouer!

Développée dans le cadre de la prise en charge des addictions comportementales, Jeu-contrôle est une application gratuite destinée aux personnes ayant un usage problématique des jeux d’argent et de hasard.
interview_luscher_addiction

«L’addiction et la dépendance sont deux choses différentes»

Ces phénomènes n’affectent pas le cerveau de la même manière. Éclairages de Christian Lüscher, neuroscientifique à l’Université de Genève, sommité mondiale dans ce domaine.
abus_ecrans_effets_nefastes

L’abus d’écran a de multiples effets néfastes sur la santé

Les études ne sortent qu’au compte-gouttes, mais ne laissent pas de place au doute: les écrans ont potentiellement un réel pouvoir de nuisance sur l’état physique et psychologique.
Videos sur le meme sujet

Contre la dépendance au jeu

Lutter contre la dépendance au jeu grâce à un site internet et une application, c'est l’un des objectifs du Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu.

Quand le jeu rend accro

Le jeu accompagne les enfants, mais également les adultes, depuis l’aube de l’humanité.

Jeux d’argent: les accros du hasard

Même si chacun peut espérer décrocher le jack pot, les jeux de hasard sont conçus pour qu'en définitive, les joueurs finissent par perdre.