Quel joueur êtes-vous?

Dernière mise à jour 01/09/11 | Article
jeux d'argent
Lorsque le jeu, qu’il s’agisse de loterie, de jeu de casino, de paris, de poker ou de jeu vidéo, devient un problème, il est alors appelé jeu excessif. Quel joueur êtes-vous? Pour le savoir, faites le test.

Vous aimez les jeux de hasard et d'argent ou les jeux vidéo?

CHUV

Un article du Centre du jeu excessif (CHUV)

Informations qui peuvent vous intéresser : Le jeu, qu’il s’agisse de loterie, de jeu de casino, de paris, de poker ou de jeu vidéo, est une activité agréable. Cependant, pour une proportion non négligeable de la population, son caractère divertissant s'efface progressivement. Certaines personnes ne sont alors plus capables de se contrôler ni d'arrêter quand elles le veulent ou quand elles n'ont plus d'argent.

Lorsque le jeu occasionnel et récréatif cède la place à un jeu à problème, voire à une dépendance, il est alors appelé jeu excessif.

La progression entre le jeu occasionnel et récréatif et le jeu dit excessif peut être rapide…

Quels sont les signes du jeu excessif?

En voici quelques-uns :

  • Jouer pour fuir ses problèmes ou des émotions telles que la tristesse ou la peur.
  • Augmenter le temps consacré au jeu.
  • Penser constamment au jeu.
  • Négliger sa famille, ses amis, l'école ou le travail à cause du jeu.
  • Mentir pour cacher ses activités de jeu.
  • Commettre des délits pour jouer.

Le jeu immodéré est une forme de comportement qui peut mener à la dépendance, au même titre que la consommation excessive de certaines substances psychoactives.

Certains jouent à des jeux vidéo (consoles, jeux d'arcades et d'ordinateurs) qui ne sont pas des jeux de hasard et d'argent mais qui peuvent aussi avoir des conséquences négatives. D’autres jouent sur internet. Dans certains cas, les activités de placement boursier online peuvent également conduire à des difficultés apparentées au jeu excessif.

La honte et le silence contribuent au maintien et à l'amplification des conséquences du jeu excessif.

C'est pourquoi le jeu doit rester un divertissement!

Pour cela, il est important de :

  • Jouer uniquement pour se divertir.
  • Se fixer des limites de temps.
  • Se fixer des limites d’argent consacré au jeu.
  • Savoir dire non à certaines occasions de jeu.
  • Varier les loisirs et les plaisirs.
  • Parler ouvertement du jeu.
  • Avoir le courage de chercher de l’aide.

Et vous... arrivez-vous à contrôler votre jeu?

Pour le savoir, faites le test suivant:

Majorité de "Jamais"

Votre comportement face au jeu comporte peu de risque, vous gardez la tête froide. Continuez à choisir un jeu modéré et occasionnel !

Majorité de "Souvent"

Pensez-y ! Vous devriez réfléchir à vos comportements face au jeu. Votre liberté de choisir votre jeu est parfois remise en question.

Majorité de "Toujours"

Attention ! Vous avez du mal à vous fixer des limites et vous avez tendance à perdre le contrôle du jeu. Le jeu prend trop de place dans votre vie, c'est plus qu'un simple divertissement. Ne restez pas seul face à ce problème, parlez-en et demandez de l'aide.

Article original: http://www.jeu-excessif.ch/pdf/campagnes/2010_CJE_Quel.joueur.pdf

A LIRE AUSSI

Addiction au travail
Qu’est-ce que la dopamine?

Qu’est-ce que la dopamine?

C’est le New York Times qui l’écrit: notre cerveau «regorge de substances chimiques», et l’une de ces...
Lire la suite
Tabac
Cigarette électronique: serait-elle dangereuse pour les artères?

Cigarette électronique: serait-elle dangereuse pour les artères?

On ne cesse de vanter les avantages de la e-cigarette en la comparant aux cigarettes normales à base...
Lire la suite
Tabac
Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

La prise de poids associée à l’arrêt du tabac représente un obstacle chez les fumeurs qui envisagent...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Traitement de l’addiction: sortir de l’ornière

Le traitement de l’addiction constitue une prise en charge globale qui engage les valeurs du patient, sa vie et sa place dans la société.

Internet: le défi des nouvelles addictions comportementales

Alcool, drogues, tabac. L’addiction liée à un produit est largement répandue. Mais la difficulté peut aussi être liée à un comportement et s’installer sans qu’il y ait nécessairement de consommation de substance.
addiction_passion

L’addiction, une passion qui a mal tourné

Pathologie aux contours diffus, l’addiction est un phénomène autant social que médical.
Videos sur le meme sujet

Dépendances: les proches souffrent aussi

Partager le quotidien d'une personne dépendante, l'aimer, supporter sa maladie n'est pas toujours facile. De nombreux proches d'alcooliques, de consommateurs de drogues, mais aussi de joueurs excessifs souffrent gravement de l'addiction de leur conjoint ou ami. L'antidote fait le point.

Jeu pathologique: quitte ou double

Les jeux d'argents peuvent comporter des risques, et avoir des répercussions sur la vie d'une personne et de son entourage. Le point avec l'antidote.

Addiction sans substance : des comportements à risque

Quels sont les risques qu'encourent les drogués au sport ou aux jeux vidéo ? Explications en images des défis quotidiens que relèvent des addictes pas comme les autres.