Les étonnantes capacités du flair des chiens

Dernière mise à jour 14/10/15 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz se penche sur les capacités olfactives étonnantes du meilleur ami de l'homme.

Le chien est en effet capable de reconnaître l’odeur de l’insuline ou du cancer de la prostate! Toutefois, ces animaux doivent suivre un long entrainement pour parvenir à ce résultat.
Intervenants: Ivan Rodriguez, qui dirige le laboratoire de neurogénétique de l’Université de Genève, Olivier Cussenot, et chef du Service d’urologie de l’Hôpital Tenon, à Paris. Reportage en compagnie de la famille Bachman et de Jabba, une golden retriever qui aboie lorsque le jeune Maël manque d’insuline.
Nouvelle diffusion de la chronique du 2 février 2015.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Technologie

5G et santé: quels sont les dangers?

Les nouvelles antennes de téléphonie et leurs ondes puissantes inquiètent. Le principal problème avec la 5G: la multiplication des objets connectés, qui...
Lire la suite
Recherche anticancer

Le rôle de l'inflammation dans le cancer

Lʹinflammation est impliquée à plusieurs niveaux dans le cancer.
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Une nouvelle maladie due au changement climatique

Le réchauffement climatique serait à lʹorigine dʹune nouvelle pathologie rénale, selon deux médecins américains.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
immunotherapie_ou_sommes_nous

Immunothérapie: où en sommes-nous?

Moins d’une décennie après son arrivée, l’immunothérapie suscite les espoirs les plus vifs, mais fait aussi des déçus. Explications.
Videos sur le meme sujet

Les bases scientifiques de lʹautoguérison

Huma Khamis s'intéresse à la faculté de notre corps de se battre tout seul contre bon nombre de maladies.

Rencontre avec Philippe Eckert, directeur du CHUV et spécialiste des soins intensifs

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Humain réparé ou humain augmenté?

Greffes d'organes, prothèses artificielles, prise de médicaments pour accroître sa productivité, nous avons chaque jour recours à des pratiques qui améliorent nos performances humaines.
Maladies sur le meme sujet
Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 430 nouveaux cas de cancer du testicule, ce qui représente 2 % de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine. Le cancer du testicule touche surtout des hommes jeunes : 86 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Prostate

Cancer de la prostate

Chaque année en Suisse, environ 6100 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le cancer le plus fréquent en général: 30% des cancers chez l’homme sont des cancers de la prostate. Pratiquement tous les patients (99%) ont plus de 50 ans au moment du diagnostic; 47% ont même 70 ans et plus.