Faut-il congeler les cellules souches de bébé ?

Dernière mise à jour 01/11/06 | Vidéo
On s'est aperçu que le sang du cordon ombilical est très riche en cellules souches sanguines, d'où l'idée de le récupérer plutôt que de l'éliminer.

L'opération a lieu après la sortie du bébé. C'est comme un don de sang, sauf qu'il est indolore et simple à effectuer.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Recherche anticancer

La théranostique à l'assaut du cancer

Stéphane Délétroz vous propose de découvrir une nouvelle manière de lutter contre le cancer.
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop...
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements

Rencontre avec François Spertini, spécialiste du système immunitaire

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
radiotherapie_flash_espoir

La radiothérapie FLASH: l’espoir d’une nouvelle arme contre le cancer

Utilisant des faisceaux d’irradiation ultra-brefs, cette technique pourrait venir à bout de certaines tumeurs résistantes aux traitements.
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
habitat_bien-etre_liens

Habitat et bien-être, des liens étroits

À l’heure où la recherche de logement en Suisse romande ressemble à un parcours du combattant, on peut s’interroger sur l’impact des déménagements sur le bien-être au cours de la vie. Le Dr Bram Vanhoutte, sociologue à l’Université de Manchester, s’est intéressé à cette question.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur les biopsies liquides, une nouvelle méthode d’analyse

Début juin 2017, les biopsies liquides ont fait l’objet de nombreuses interventions à Chicago, lors du plus grand congrès mondial sur le cancer.

Un nez artificiel pour détecter des maladies

Diagnostiquer un malade en analysant son haleine sera sans doute bientôt possible.