Sophie Lonchampt

ARTICLES LIÉS
Santé au travail
VS23_bien_etre_travail

Le bien-être au travail: comment le cultiver?

En Suisse, environ 30% des personnes actives sont épuisées émotionnellement. Or il est important d’agir...
Lire la suite
Santé des people
VS23_Kenny Privet_@Gilcoproduction

«Je me lève tous les jours pour faire ce que j’aime»

Kenny Privet commence le fitness à 17 ans pour des raisons de santé. Cela devient rapidement une passion....
Lire la suite
Santé des people
VS-23_ITW_Sofya Yokoyama_©Lena Drapella

«La compétition m’a appris la discipline et l’organisation»

Après un Bachelor en sciences criminelles à l’Université de Lausanne, Sofya Yokoyama, 25 ans, se consacre...
Lire la suite
Emotions
PS_emotions_apprend

Les émotions, cela s’apprend

Tristesse, peur, colère, joie, excitation… En grandissant, l’enfant découvre toute une palette d’émotions,...
Lire la suite
Rhumatismes
PS50_rhumatismes_non_medicamenteuses

Rhumatismes inflammatoires: les bienfaits des approches non médicamenteuses

Les rhumatismes inflammatoires chroniques sont un ensemble de maladies inflammatoires touchant les articulations....
Lire la suite

Loading...

Qui sommes-nous?

Le site de santé Planetesante.ch s’adresse au grand public. Basé sur une information indépendante de l’industrie et des assurances, il  met gratuitement à disposition de tous des contenus validés par des méde­cins romands et rédigés par des journalistes ou des spécialistes de la santé, en partenariat avec de nombreuses institutions de Suisse romande (hôpitaux universitaires, facultés de médecine, ligues de santé, organismes de prévention, sociétés cantonales de médecine...).

Buts

  • Promouvoir une vision de santé publique.
  • Devenir un site de référence pour la population romande.
  • Donner aux utilisateurs les moyens de gérer leur santé (empowerment).
  • Servir de point de convergence pour les différents partenaires de santé du site et faire le lien entre le public et le réseau romand de soins.

Planetesante.ch n'a pas pour but d'établir un diagnostic ni de se substituer aux médecins.