Gastroentérite

Dernière mise à jour 28/09/11 | Maladie

Une gastroentérite est une infection digestive qui provoque des diarrhées et des maux de ventre, des nausées et des vomissements, parfois de la fièvre.

Brève description

Les gastroentérites sont des infections gastro-intestinales. En hiver, elles surviennent souvent sous forme d’épidémie (norovirus). Dans la majorité des cas, même si elles peuvent provoquer des diarrhées et des maux de ventre importants, les gastroentérites sont bénignes et guérissent d’elles-mêmes.

Certaines situations (déshydratation, suspicion d’infection par des bactéries, etc.) nécessitent souvent une consultation médicale.

Symptômes

Les symptômes de la gastroentérite sont les suivants :

  • une diarrhée, définie comme l’émission d’au moins 3 selles liquidiennes par 24 heures
  • des douleurs abdominales (maux de ventre)
  • des nausées ou des vomissements
  • éventuellement de la fièvre

Causes

Les gastroentérites sont causées par des virus, des bactéries ou des parasites. La transmission de ces germes se fait par deux mécanismes :

  • la consommation de boissons (eau) ou d’aliments contaminés
  • le contact direct avec des selles ou des vomissures d’une personne qui a une gastroentérite

Facteurs de risque

Les personnes à risque d’avoir une gastroentérite sont les suivantes :

  • les jeunes enfants, surtout ceux qui fréquentent une crèche
  • les personnes âgées, surtout celles qui vivent en résidence (EMS)
  • les personnes dont l’efficacité des défenses immunitaires est diminuée, suite à une maladie, à la prise de médicaments qui diminuent l’immunité. ou à l’absence de rate
  • les voyageurs, surtout ceux qui se rendent dans des pays où l’hygiène est précaire

Traitement

Apport de liquide :

Un apport suffisant de liquide est important pour éviter la déshydratation. On recommande de boire un à deux litres par 24 heures pour 5 à 10 selles par 24 heures. Boire des boissons sucrées et des bouillons salés, par petites quantités à la fois. Il existe des solutions de réhydratation commerciales (par exemple Elotrans, Oralpädon), mais il est également possible de préparer soi-même une solution de réhydratation en mélangeant 1 litre d’eau, ½ cuillère à café de sel, 8 cuillères de sucre et 1 verre de jus d’orange.

Si nécessaire, le médecin pourra prescrire un ou plusieurs des médicaments ci-dessous pour soulager les symptômes d'une gastroentérite.

1) Ralentisseurs du transit (par exemple : Lopéramide, Imodium)
Ces médicaments peuvent soulager les fortes diarrhées aqueuses (très liquides, contenant beaucoup d'eau).
ATTENTION : en cas d’abus, ces médicaments peuvent provoquer une constipation. Ils sont contre-indiqués si les diarrhées sont accompagnées de fièvre, sauf si des antibiotiques ont été prescrits en même temps.

2) Antidouleurs (par exemple : Buscopan)
Ce médicament permet de soulager les crampes abdominales lorsque celles-ci sont très violentes.

3) Anti-nauséeux (par exemple : Motilium, Primperan)
Ces médicaments permettent de soulager les nausées et les vomissements.

4) Antibiotiques
Les antibiotiques sont indiqués seulement lors de gastroentérite associée à de la fièvre. Dans cette situation il faut donc consulter un médecin.

5) Probiotiques (par exemple : Lactoferment, Bioflorin, Carbolevure)
Les probiotiques sont des médicaments contenant un grand nombre de germes (micro-organismes) « amis » (bactéries ou levures) vivants. Théoriquement, ces probiotiques sont censés rétablir la flore intestinale. Leur efficacité est toutefois controversée.

Evolution et complications possibles

La majorité des gastroentérites guérissent d’elles-mêmes en 48 heures environ. La perte de liquide et de sels peut cependant être responsable d'une déshydratation. Cette complication touche surtout les petits enfants et les personnes âgées.

La déshydratation se manifeste par une sécheresse de la bouche, une diminution de la quantité d’urine, des vertiges, des crampes musculaires, une faiblesse, un état confusionnel ou une irritabilité et, dans les cas graves, par une perte de connaissance. Tous ces symptômes ne sont pas forcément présents en même temps.

Prévention

Les gastroentérites sont transmises lorsque les principes d’hygiène ne sont pas respectés. Les mesures préventives sont donc les suivantes :

  • se laver régulièrement les mains, surtout avant de manger et après être allé aux toilettes
  • réfrigérer les restes dans les 2 heures qui suivent le repas
  • en voyage : boire seulement de l’eau en bouteille, éviter tous les aliments crus (tomates, salades, etc.) et les fruits vendus sans peau ou qui ne peuvent pas être pelés

Il existe également des vaccins pour prévenir certains types de gastroentérites :

  • le Rotavax, qui prévient les gastroentérites à rotavirus chez les nourrissons
  • le Vivotif, qui prévient la fièvre typhoïde chez les voyageurs
  • le Dukoral, qui prévient le choléra et certaines diarrhées du voyageur

L'efficacité de ces vaccins est variable et l’indication doit être discutée avec le médecin.

Informations utiles au médecin

Pour préciser le diagnostic, le médecin s’intéressera en particulier à :

  • l'existence de situations particulières telles que les derniers repas, un contact avec des petits enfants ou un voyage
  • une prise d’antibiotiques récente
  • une baisse des défenses immunitaires, suite à une maladie, à la prise de médicaments qui diminuent l’immunité, ou à l’absence de rate
  • aux maladies et opérations passées ou à la présence d’autres maladies en cours

Examens

En fonction des informations recueillies et des résultats de l’examen physique, le médecin décider d’effectuer un ou plusieurs des examens complémentaires suivants :

  • une analyse de sang pour préciser notamment la sévérité de l’infection (globules blancs, protéine C réactive (CRP)) et le degré de déshydratation (pour se faire une idée du fonctionnement des reins)
  • un ou plusieurs examens de selles pour essayer d’identifier le germe responsable

Références

  • de Vallière S, Pasche O, Felley C, Cornuz J, Diarrhées aiguës : proposition de prise en charge ambulatoire, RMS 2008, 181, RMS-181

A LIRE AUSSI

urinoirs

Urétrite (homme)

L'urétrite est une inflammation de l'urètre avec un écoulement anormal par le pénis. C'est la manifestation la plus fréquente d’une infection sexuellement...
Lire la suite
La balanite

Balanite

La balanite est une inflammation de l’extrémité de la verge, et plus précisément du gland.
Lire la suite
Caillot dans un vaisseau sanguin

Thrombose veineuse

La thrombose est la conséquence d'un caillot de sang qui bloque la circulation sanguine dans une veine. Elle se manifeste par des douleurs du membre atteint,...
Lire la suite

Qu'est-ce que c'est ?

Des médecins ont rédigé pour vous des réponses aux questions que vous vous posez à propos des maladies les plus fréquentes.

Attention: ces informations ne remplacent pas une consultation chez le médecin.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911