Mon enfant a la coqueluche

Dernière mise à jour 12/10/15 | Maladie
Coqueluche

Votre bébé vous inquiète car, depuis quelque temps, il a de violentes quintes de toux qui l’épuisent. Les crises de toux sont plus fortes la nuit et provoquent quelquefois des vomissements. Votre enfant semble avoir du mal à reprendre son souffle. Il a parfois les lèvres bleues après une quinte. Il a souvent une fièvre modérée.

Qu'est-ce que c'est ?

C’est peut-être la coqueluche. C’est une infection contagieuse, causée par une bactérie appelée Bordetella pertussis.

La maladie débute par une toux et un rhume banals. Puis, de très fortes quintes de toux apparaissent. Ces quintes se terminent souvent par un bruit semblable à un cri lorsque votre enfant cherche à reprendre son souffle, on l’appelle le « chant du coq ». L’enfant peut alors changer de couleur et avoir des sécrétions (glaires) en grande quantité dont il a de la peine à se libérer. La toux peut persister plusieurs mois. La coqueluche est dangereuse surtout pour les tout petits bébés car elle peut provoquer des apnées (votre bébé peut faire des pauses respiratoires après les quintes de toux).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Un vaccin contre la coqueluche existe et fait partie du programme de vaccination de base pour les enfants. Il est combiné avec ceux contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et l’haemophilus. Plusieurs doses sont nécessaires: à 2, 4, 6 et 15 mois puis à 5 ans, à l’adolescence et également chez le jeune adulte. Ce vaccin est utile afin de prévenir les complications graves de cette maladie qui surviennent surtout chez les petits bébés. Malheureusement, de mini-épidémies de coqueluche surviennent encore régulièrement.

Comment soigner votre enfant ?

Votre médecin vous prescrira un antibiotique. Respectez les doses prescrites et continuez le traitement jusqu’à la fin, même si votre enfant va rapidement mieux. Toute interruption prématurée des antibiotiques favorise la rechute et la transmission de l’infection à d’autres enfants.

La toux est utile car elle nettoie les bronches. Toutefois, si les quintes de toux dérangent votre enfant dans son sommeil, vous pouvez lui administrer un sirop antitussif (contre la toux), surtout le soir. Certains antitussifs ne peuvent pas être donnés aux enfants de moins de deux ans. Demandez conseil à votre pédiatre.

L’air sec augmente les quintes de toux, humidifiez l’air de la chambre à l’aide d’un humidificateur à vapeur froide.

Le miel est bénéfique pour diminuer les quintes de toux, donnez une cuillère de miel à votre enfant. Attention : pas de miel aux bébés de moins d’un an car il pourrait transmettre une maladie rare, le botulisme.

ATTENTION

La fumée passive est néfaste pour la santé de votre enfant. Lors d’infections respiratoires, elle irrite ses voies aériennes et augmente sa toux et ses difficultés respiratoires.

Quand votre enfant peut-il reprendre la crèche ou l'école ?

Cette infection contagieuse se transmet par contact avec les gouttelettes de sécrétions du nez ou de la bouche lors d’éternuements ou de toux. Une personne malade doit être isolée afin d’empêcher la contamination de l’entourage.

Après 5 jours de traitement antibiotique, l’enfant n’est plus contagieux. Si son état général le permet, il peut retourner à l’école.

Lors de contacts rapprochés avec d’autres enfants à la crèche, à l’école ou à la maison, un traitement antibiotique de prévention pour ces enfants peut être envisagé pour limiter la propagation de la coqueluche. Il est alors utile de profiter de mettre à jour leurs vaccinations.

Quand faut-il consulter votre pédiatre ?

Immédiatement si votre bébé :

  • vous inquiète
  • est épuisé
  • a les lèvres bleues
  • a une respiration irrégulière ou s’arrête de respirer pendant quelques instants
  • a une respiration trop rapide et semble s’essouffler
  • sa musculature se creuse entre ses côtes
  • fait des convulsions (secousses des bras et des jambes).

Dans les 24 heures si votre bébé :

  • n’arrive pas à boire au moins la moitié de sa quantité habituelle.

LE BON CONSEIL

Protégez l’entourage de vos nouveau-nés en vaccinant toutes les personnes de la famille proche autour d’eux. Vous allez créer ainsi un nid qui empêchera la transmission de la coqueluche aux petits bébés.

A LIRE AUSSI

Les signes d' alerte
Les signes d'alerte

Les signes d'alerte

Voici une liste des signes d’alerte qui doivent vous faire consulter immédiatement votre pédiatre ou un centre d’urgences pédiatriques.
Lire la suite
Mon enfant est malade
Syndrome pied-main-bouche

Mon enfant a un syndrome pied-main-bouche

Votre enfant a une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des petits boutons rouges accompagnés parfois de vésicules (ce sont des boutons remplis...
Lire la suite
Mon enfant est malade
Mon enfant est tout le temps malade

Mon enfant est tout le temps malade

Votre enfant a souvent le nez qui coule et il enchaîne rhumes, angines, faux croup, conjonctivites et bronchites. Vous vous demandez si c’est normal !
Lire la suite

Allô Docteur...

Parents, ces fiches pratiques vous sont destinées: quelle est cette maladie? Comment soigner votre enfant? Que faire en cas d’accident? Quand consulter un pédiatre ou un centre d’urgences? Quand votre enfant peut-il retourner à l’école?

Une multitude de conseils pratiques qui vous permettent de prendre soin de votre enfant malade ou blessé, à retrouver dans l'ouvrage.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911