Comment lutter contre le mal de dos?

Dernière mise à jour 18/11/20 | Article
Illustré_lutter_mal_dos
Mal du siècle peut-être, mal de plus en plus fréquent, il semblerait. Les explications et conseils du Dr Stéphane Genevay, Responsable de la consultation multidisciplinaire du dos au Service de rhumatologie des Hôpitaux universitaires de Genève.

Le conseil n° 1: bouger!

Quand tout va bien, en cas de douleur, pour parer le stress ou contrecarrer une station assise prolongée: le mouvement au quotidien et l’activité physique au sens large sont les meilleurs remparts aux maux de dos. Comme les muscles, les structures du dos se consolident en étant sollicités (dans de bonnes conditions) et à l’inverse s’usent de façon prématurée en cas d’inactivité.

    

Selon un récent rapport de la Ligue suisse contre le rhumatisme*, la proportion de personnes souffrant d’un mal de dos est passée de 39 à 50% entre 2011 et 2020. Comment expliquer cette évolution?

La problématique du mal de dos ne fait que croître, c’est certain. Il s’agit de l’un des problèmes de santé les plus répandus dans le monde. Mais ces chiffres suisses sont plus complexes qu’ils n’en ont l’air. Ils ne sont pas forcément le reflet d’un mal se propageant aveuglément, mais plutôt de la proportion croissante de personnes qui souffrent du dos et à qui cela pose problème au quotidien. Ce constat est à inscrire dans une société toujours plus exigeante vis-à-vis de l’individu. Il est en effet de moins en moins possible d’écouter son corps et de simplement lever le pied quelques jours. La performance doit être constante et sans faille.

Le monde du travail est également pointé du doigt comme cause directe du mal de dos…

Les situations sont bien sûr à évaluer au cas par cas. Mais il est certain que la vie professionnelle peut avoir des impacts physiques et psychiques particulièrement délétères pour le dos. Physiques, au travers de postures inadaptées ou inscrites sur de longues durées. Et peut-être plus encore psychiques, en raison des tensions importantes qu’il peut engendrer. Or on sait que le stress excessif, celui qui nous dépasse, à des répercussions réelles sur le fonctionnement neuromusculaire. Le dos est alors immanquablement impacté. Si la réflexion à apporter est vaste et collective, elle doit aussi être individuelle pour prendre soin de soi, et de son dos, au quotidien.

Quelles sont les clés?

Le meilleur allié de notre dos est le mouvement! Notre corps supporte mal l’immobilité et, à l’inverse, il est désormais clairement prouvé que l’activité renforce toutes les structures du dos. Des disques aux articulations en passant par la lubrification des structures: l’ensemble de la colonne vertébrale en tire profit. Au quotidien, il s’agit donc d’alterner les postures pour «aérer» le dos. Si notre activité professionnelle nous contraint par exemple à rester huit heures par jour devant un écran, il est nécessaire de «casser» les postures statiques qui ankylosent le dos. Les réflexes à intégrer: se lever au minimum une fois par heure pour faire quelques pas ou exercices, s’étirer. Sur la semaine, l’idéal est de glisser une activité physique régulière et plaisante, sur la base par exemple de séances de 20 ou 30 minutes deux ou trois fois par semaine. La recette est aussi simple qu’efficace.

Mais pas évidente à respecter quand on souffre justement d’un mal de dos…

t pourtant, même en proie à la douleur, l’exercice est ce qui fonctionne le mieux. Aujourd’hui, les nouvelles recommandations médicales font même passer activité physique, physiothérapie active et techniques de relaxation avant la prescription de médicaments antidouleurs. Naturellement, l’activité est à adapter à la situation et à la douleur. Les messages émis pendant des années et préconisant l’immobilité totale en cas de douleur ont fait beaucoup de mal à nos lombaires et ont malheureusement la vie dure. Ils exposent surtout à un problème majeur: la chronicité du mal de dos, dont on parle dès lors que la douleur continue d’être invalidante sur plus de trois mois.

Quels remèdes préconisez-vous quand le mal de dos survient?

L’application de chaud ou de froid sur la surface douloureuse peut être efficace, tout comme la pratique d’exercices doux pour décontracter le dos. La question de la prise ponctuelle de paracétamol ou d’anti-inflammatoires reste ouverte. Si elle n’est plus recommandée en toute première intention, elle peut permettre de soulager plus rapidement une crise aiguë et de remettre le dos en mouvement plus facilement.

Quand faut-il consulter?

Le plus souvent, une crise de mal de dos passe d’elle-même en trois à cinq jours. Mais si les douleurs persistent avec une intensité inhabituelle, génèrent de l’inquiétude ou s’accompagnent d’autres symptômes, comme la fièvre ou une perte de force dans un membre, une consultation médicale est nécessaire. Le recours à l’imagerie, IRM en particulier, peut alors être utile dans ces cas-là, et dans ces cas seulement.

L’IRM n’est donc pas nécessaire pour un «simple» lumbago…

Cela est inutile, voire contre-productif. Et pour cause, le risque est de repérer des anomalies bénignes, souvent sans lien avec la douleur, mais qui vont générer une nouvelle inquiétude. Vient alors un réflexe humain : l’envie de se «ménager». Et s’enclenche le cercle vicieux du manque d’exercice, qui crispe le dos, provoque des douleurs, incitant à moins bouger, ce qui accroît encore le problème…

* www.ligues-rhumatisme.ch

Lumbago… ou mal de dos ?

Les deux termes cohabitent et peuvent prêter à confusion. Dans les faits, la lombalgie commune est la forme la plus fréquente de mal de dos. Elle correspond à une douleur située dans le bas du dos, susceptible de descendre jusqu'aux pieds et de remonter jusqu’à la nuque. On parle de «lumbago» lorsque la lombalgie commune apparaît brutalement et est, particulièrement invalidante.

Pour aller plus loin: J’ai envie de comprendre le mal de dos, Stéphane Genevay et Elisabeth Gordon, Ed. Planète santé, 2014

__________

Paru dans L’Illustré le 28/10/2020.

A LIRE AUSSI

Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Altitude
bienfaits_l’altitude

Les bienfaits de l’altitude

Vivre ou séjourner à moyenne altitude est bénéfique, surtout si on y fait de l’exercice. Tout particulièrement...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Lombalgies: la chiropraxie peut être un complément thérapeutique

Lombalgies: la chiropraxie peut être un complément thérapeutique fort utile

Deux études récentes apportent la démonstration de l’utilité des soins donnés, en complément des soins traditionnels, par des chiropracteurs. Il s’agissait de militaires d’une part, de femmes enceintes de l’autre qui souffraient de certaines formes de maux de dos. Quels ont été précisément les résultats?
P20-04_mal_dos_bouger

Contre le mal de dos, osez bouger

On estime qu’environ 8 personnes sur 10 souffriront de douleurs dorsales une ou plusieurs fois dans leur vie. Si les causes de ces lombalgies sont souvent mystérieuses, il existe des façons de les prévenir ou, du moins, de les soulager.
mal_dos_bilan_postural

Mal de dos: le temps du bilan postural

Sur un stand placé sous le signe de l’interactivité, les visiteurs du Salon valaisan de la santé pourront se transformer en neurochirurgiens en testant des outils révolutionnaires, ou faire leur propre bilan postural.
Videos sur le meme sujet

Mal de dos : c'est dans le cerveau ?

Plus de 80% d’entre nous souffrent ou souffriront un jour d’un mal de dos.

J’ai mal au dos: quelles sont les astuces qui peuvent me soulager?

Problème relativement commun, le mal de dos peut représenter un véritable handicap au quotidien. Généralement bénignes, il existe cependant des astuces pour soulager ces douleurs.

Mal de dos: on opère trop

En constatant une augmentation de 80% des opérations de la hernie discale, on s’interroge...
Maladies sur le meme sujet
Mal de dos

Lombalgies communes (aiguës, subaiguës, chroniques)

La lombalgie est une douleur dans le bas du dos, qui s'accompagne souvent d'une limitation de la mobilité. La douleur peut parfois descendre jusqu'aux pieds ou remonter vers la nuque.

Symptômes sur le meme sujet
mal de dos

Sciatique

J’ai mal au dos / j'ai une sciatique
J'ai mal à la nuque

Cervicalgies

J'ai mal à la nuque / j'ai des cervicalgies