Pour réduire le risque de diabète, se déplacer plutôt que mailer

Dernière mise à jour 09/07/13 | Article
Pour réduire le risque de diabète, se déplacer plutôt que mailer
Voici une recommandation simple et importante pour celles et ceux qui travaillent assis devant un bureau ou un écran. Mieux vaut se déplacer physiquement que de communiquer par mail.

Vous aimeriez savoir s’il serait bon d’interrompre les très longues périodes assises qu’impose la vie de bureau? Savoir si le développement (multiforme et addictif) des travaux sur écran ne mériterait pas quelques coupures? Rien de plus simple: réunissez un groupe de soixante-dix volontaires adultes sans surcharge pondérale. Partagez-les (au mieux et au hasard) en trois sous-groupes d’effectifs à peu près égaux. Dénommez-les «groupes d’intervention».

Le groupe d’intervention n° 1 sera celui de l’«intervention assise prolongée», soit une position assise pendant neuf heures (groupe contrôle). Le groupe n° 2 sera celui de l’«intervention activité physique», soit une marche de 30 minutes suivie de la position assise pendant neuf heures. Le groupe n° 3 sera celui de l’«intervention activité régulière avec breaks», soit neuf heures en position assise puis marche brève (d’une durée de 1’40”) toutes les trente minutes.

Prévoir la consommation par chaque participant d’une une «boisson substitut de repas» à H1, H4 et H7*, puis une série de tests sanguins pour évaluation des métabolismes de chacun.

Travailler régulièrement mais avec des breaks

Vous aurez alors réalisé le même travail que celui que vient d’effectuer un groupe de chercheurs de l’Université d’Otago (Nouvelle Zélande) et qu’ils viennent de publier dans l’American Journal of Clinical Nutrition.1

Le groupe «intervention activité régulière avec breaks» présente des niveaux de concentrations en sucre dans le sang (glycémie) plus normaux que les autres groupes. Les résultats obtenus confirment qu’un tout petit peu d’exercice régulier peut prévenir le développement du diabète et s’avère bénéfique pour la santé en général, comme en témoignent les taux de glycémie et d’insulinémie dans les minutes qui suivent les repas.

Levez-vous, marchez et parlez

Simples mais éloquentes, ces observations confirment à leur tour une étude de l’University of Western Sydney (Australie) et de la Kansas State University, menée sur plus de 60 000 hommes australiens âgés de 45 à 64 ans (dont les résultats ont été publiés il y a quelques mois par l’International Journal of Behavioural Nutrition and Physical Activity). Elle établissait que rester plus de huit heures assis par jour augmente de plus de 20% le risque d’apparition ultérieure de diabète. Par ailleurs, il existe aussi un impact négatif sur les chiffres de tension artérielle.

En pratique, les auteurs néo-zélandais suggèrent aux dizaines et dizaines de millions de personnes concernées à travers le monde, de se lever pour aller parler à des collègues plutôt que de communiquer par e-mail. De même mieux vaut se lever pour s’exprimer ou faire une présentation en réunion. On peut aussi, avec grand bénéfice, utiliser une station de travail en hauteur (des «bureaux debout») durant une très longue journée de travail ou une partie de celle-ci. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets, rien n’interdit de penser qu’il en va de même du canapé : passer des heures sur son canapé où semi-allongé (devant de nouveaux écrans) est actuellement plus une règle que une exception.

  

* H = heure

1. On trouvera ici un résumé, en anglais, de cette étude dirigée par Tracy L. Perry, qui travaille dans le département de nutrition humaine de cette université néo-zélandaise.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Randonnée
Promeneuse sur un rocher

Randonneurs, évitez les serpents!

La randonnée est très appréciée en Suisse, et cela se comprend facilement au vu des paysages uniques...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention_mode d'emploi

Prévention, mode d’emploi

L’idée de la prévention est, en fonction de l’âge, de repérer ce qui nous prédispose à une possible maladie. Puis, plus tard dans la vie, d'aller chercher les indices du développement éventuel de cette pathologie. Et, une fois qu’elle a pu être prise en charge et soignée, éviter qu’elle ne revienne. Les médecins parlent respectivement, pour ces trois étapes, de prévention primaire, secondaire et tertiaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un mode de vie sain permet d’éviter ou de retarder l’apparition des maladies non transmissibles (tels que cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires) dans plus de 50% des cas. Dans les faits, comment insuffler de la prévention dans sa vie? L’affaire est plus simple qu’il n’y paraît.
prevention2_quels depistages

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.
Videos sur le meme sujet

La préparation mentale dans le sport

Les sportifs professionnels subissent de plus en plus de pression, notamment à cause de sa surmédiatisation et des sports très exigeants avec des performances de plus en plus intenses.
Maladies sur le meme sujet
Diabete

Diabète

Le diabète est une anomalie de l’utilisation du sucre (glucose) en raison d'un manque d'insuline ou d'une moins grande sensibilité de l'organisme à l'insuline.