Jouer pour s'amuser diminuerait le risque de blessure chez les jeunes sportifs

Dernière mise à jour 20/02/13 | Article
Jouer pour s'amuser diminuerait le risque de blessure chez les jeunes sportifs-
«Il est possible qu'avoir plus de temps de jeu libre diminuerait les risques de blessure pour les athlètes unisport, explique le Dr Neeru Jayanthi. Ils jouent autant que les autres, mais leur temps est partagé autrement.». Précisions.

Selon une étude menée par une université de Chicago, les jeunes joueurs de tennis qui se concentrent uniquement sur l'entraînement et négligent le jeu libre se blessent plus souvent, rapporte le site Wired.

Le docteur Neeru Jatanthi est spécialisé dans la médecine du sport, du tennis et professeur agrégé aux départements de médecine familiale, de chirurgie orthopédique et de réadaptation de l'université Loyola de Chicago, aux États-Unis. Son étude, menée avec d'autres chercheurs, fait partie du projet STAR, un programme de l'université Loyola destiné à former de meilleurs médecins, note le site Eurekalert.

Sur une période de trois ans, les chercheurs ont suivi 891 enfants sportifs pratiquant la compétition. 618 venaient à l'université de Loyola pour un traitement pour une blessure sportive et 273 pour un examen médical. Parmi les 124 joueurs de tennis qui ont participé à cette étude, 74 pratiquaient exclusivement ce sport.

Ce suivi a montré que les joueurs blessés qui ne pratiquent que le tennis passent environ 12,6 heures par semaine à s'entraîner et seulement 2,4 heures à jouer librement, soit cinq fois moins de temps. Les joueurs de tennis non blessés passent seulement 9,7 heures par semaine à s’entraîner et 4,3 heures à jouer librement, soit deux fois moins de temps, note the Wired.

Plusieurs sports

«Il est possible qu'avoir plus de temps de jeu libre diminuerait les risques de blessure pour les athlètes unisport,explique Neeru Jayanthi.Ils jouent autant que les autres, mais leur temps est partagé autrement.»

De même, en comparant le temps de jeu d'athlètes blessés qui jouent uniquement au tennis avec celui d'athlètes indemnes qui pratiquent plusieurs sport, l'étude montre que les joueurs de tennis passent 5,3 fois plus de temps par semaine à s’entraîner qu'à jouer librement, alors que les athlètes multisports passent seulement 1,9 fois plus de temps à s'entraîner qu'à pratiquer des sports récréatifs, indique Wired.

«Nos recherches montrent que la pratique libre de plusieurs sports réduirait le risque de blessures, en particulier chez les joueurs de tennis», ajoute Neeru Jayanthi.

La pratique de plusieurs sports serait donc bénéfique pour les jeunes joueurs. Selon l'étude du docteur Jayanthi, elle exercerait différents groupes de muscles et pourrait diminuer le stress engendré par la pratique, notamment en compétition, d'un sport unique. Elle contribuerait ainsi à diminuer le risque de blessures, en formant des joueurs solides et en bonne santé.

Article original: http://www.slate.fr/lien/68071/jouer-librement-diminuer-blessure

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
fitness_coach

Fitness, c’est le coach qui compte

Une activité physique en salle ne doit pas se faire seul dans son coin. Appuyez-vous sur les coachs pour vous entraîner harmonieusement et sans blessure.
tomber_experience_age

Tomber, une expérience qui devient grave avec l’âge

Souvent sans conséquences chez les sujets jeunes, les chutes et les faux pas peuvent se révéler autrement plus graves en fonction des parties du corps touchées, surtout si la personne est âgée.
glisse_sans_accrocs

Pour une glisse sans accrocs

Sur les pistes, gare aux genoux des skieurs et aux poignets des snowboardeurs. Quant au casque, portez-le!
Videos sur le meme sujet

La larvothérapie ou quand des asticots pansent les plaies

Utiliser des insectes pour soigner les gens se pratique dans les hôpitaux suisses.

Stretching: la fin d'un mythe

Le stretching ne prévient pas les blessures, ne facilite pas la récupération et n'améliore pas les performances.

Everest : les secours au camp de base

Les adeptes des trekkings dans l'Himalaya ou la Cordillère des Andes sont de plus en plus nombreux. Pourtant, cette nouvelle forme de tourisme peut être dangereuse.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Entorse de la cheville

Une entorse est une lésion des ligaments de la cheville, le plus souvent suite à un mauvais mouvement du pied. A l'exception des entorses graves, la plupart guérissent sans complication.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville
Chien aboyant avec ces crocs bien en vue

Morsure animale

J'ai été mordu(e) par un animal