Repérer les réservoirs du virus VIH

Dernière mise à jour 16/03/17 | Audio
Loading the player ...
Des chercheurs français ont identifiés des cellules "réservoirs" dans lesquelles le virus du sida peut se cacher longtemps.

Cette piste de recherche prometteuse pourrait permettre d'éliminer le virus dans les moindres recoins du corps… et tenter de l'éradiquer définitivement.

Les explications de Monsef Benkirane, directeur de l'Institut de génétique humaine de l’Université de Montpellier, interrogé par Cécile Guérin.

L'article de la revue "Nature"

Le dossier sur le sida de RTS Découverte

L'Institut de génétique humaine de l’université de Montpellier

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles de l'érection

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années...
Lire la suite
Sexualité féminine

Entre plaisir et santé: que savez-vous du clitoris?

Le clitoris jouit d’un triste privilège: c’est l’organe du corps humain le moins bien connu et le moins étudié.
Lire la suite
Santé sexuelle

Rencontre avec Jasmine Abdulcadir, une spécialiste de la santé et de la sexualité des femmes

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sexe_voyage_risque

Le sexe en voyage: un plaisir parfois risqué

Parfois, vacances, détente et dépaysement peuvent rimer avec nouvelles rencontres. Attention cependant, car avoir des rapports sexuels en voyage avec de nouveaux partenaires peut comporter des risques. Quelques précautions sont donc indispensables.
Videos sur le meme sujet

Le VIH, une MST pas comme les autres

C'est un record historique: jamais depuis l’apparition du sida en Suisse, l’Office fédéral de la santé publique n’a enregistré un taux aussi bas de nouvelles infections qu'en 2017.
Maladies sur le meme sujet
Nœud rouge (Sida)

VIH-Sida

Le sida est dû au VIH (virus de l'immunodéficience humaine). Il se transmet par contact direct avec du sang contaminé, lors de relations sexuelles ou directement de la mère à l'enfant.