LʹOMS modifie ses recommandations sur le traitement du VIH

Dernière mise à jour 25/09/19 | Audio
Loading the player ...
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a révisé ses recommandations de traitement du virus du sida pour mieux les adapter aux contextes les plus variés.

Cette décision se base sur les résultats d'une étude menée conjointement par lʹUniversité de Genève, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), lʹInstitut français de recherche pour le développement et lʹHôpital central de Yaoundé, au Cameroun.

Les détails avec Alexandra Calmy, médecin responsable de lʹunité VIH/SIDA des HUG, interrogée par Stéphane Délétroz.

Le communiqué de l'Université de Genève

Le dossier sur le SIDA de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles de l'érection

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années...
Lire la suite
Santé sexuelle

L'hymen, une membrane méconnue

Bastien Confino s'intéresse à l'hymen.
Lire la suite
Santé sexuelle

Millenials: baisse du désir masculin?

Jamais le sexe n’a semblé si présent, à portée des yeux et de la main. Internet, magazines, sites de rencontres… le produit est en libre accès, hyperconsommé,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Infections qui influencent la vie sexuelle

Infections qui influencent la vie sexuelle

Le VIH-SIDA est l’infection sexuellement transmissible (IST) la plus connue à l’heure actuelle. Est-elle la seule à craindre? Quelles sont les maladies qui se transmettent par voie sexuelle en Suisse?
traitements_sida_sallègent

Les traitements du sida ne cessent de s’alléger

Un comprimé par jour, beaucoup moins d’effets secondaires: les trithérapies ont connu de grandes avancées ces dernières années. Mais elles ne parviennent toujours pas à éliminer le virus.
Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Plaisir sexuel très apprécié par beaucoup d’hommes, la fellation pratiquée sans préservatif peut toutefois transmettre des infections sexuellement transmissibles (IST).
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Bernard Hirschel, un spécialiste du VIH/sida

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Un cas de rémission dʹune patiente atteinte du VIH

Une patiente anonyme souffrant d'un cancer semble guérie de son infection au VIH grâce à une greffe de moelle osseuse.

Pourquoi le virus du sida se multiplie plus vite chez une personne tuberculeuse

Une équipe internationale à mis en évidence lʹexistence de nanotubes qui permettent au virus du sida dʹinfecter davantage de cellules chez une personne tuberculeuse.
Maladies sur le meme sujet
Nœud rouge (Sida)

VIH-Sida

Le sida est dû au VIH (virus de l'immunodéficience humaine). Il se transmet par contact direct avec du sang contaminé, lors de relations sexuelles ou directement de la mère à l'enfant.